X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Breguet

Rechercher dans :
MB&F - Horological Machine N°3 « FROG X »

MB&F Horological Machine N°3 « FROG X »

Dix ans après.

10 ans après son lancement, la HM3 Frog fait son retour : merveilleusement mise à nu dans un boîtier en verre saphir, elle préserve un message dissimulé à découvrir. Place à l’Horological Machine N°3 « FrogX ».

Pour la première fois, le moteur HM3 apparaît dans toute sa splendeur, en version MegaWind où l’affichage de la date disparaît au profit d’un rotor élargi. Dessinés à l’image des pupilles des yeux de grenouille, deux dômes de l’épaisseur d’une feuille de papier, usinés dans de l’aluminium pour un maximum de légèreté, affichent les heures et les minutes en tournant sous des repères. Des touches de Super-LumiNova s’illuminent sur des segments fluorescents sous le rotor et sur les dômes d’affichage, comme les couleurs vives que la nature accorde aux créatures les plus exubérantes.

Horological Machine N°3 « FROG X »

FrogX © MB&F

Si la première HM3 Frog représentait un animal vivant entre terre et étangs, la Frog X nous entraîne dans le domaine des grenouilles de verre, à peau transparente, que l’on trouve dans les forêts humides d’Amérique Centrale. Entièrement composé de verre saphir, un des minéraux les plus durs, le boîtier transparent de la FrogX doit être usiné avec des outils à pointe diamant ou des mèches spéciales en carbure high-tech. Malgré l’expérience acquise par MB&F avec les producteurs de verre saphir les plus pointus (comme l’ont démontré des créations précédentes comme les HM4 Thunderbolt et HM6 Alien Nation), l’usinage du boîtier HM3 FrogX représente toujours un défi considérable. Les dômes doivent non seulement avoir la même taille mais aussi exactement la même forme, avec une épaisseur constante et une courbe régulière afin de ne pas créer de distorsions optiques dans l’affichage de l’heure.

Horological Machine N°3 « FROG X »

FrogX © MB&F

La HM3 FrogX 10e anniversaire fait l’objet de trois éditions limitées à 10 exemplaires, avec du bleu, du violet ou du turquoise pour les rotors et les revêtements de Super-LumiNova et joints de boîtier assortis. 

Pour créer l’astéro-hache secrète, MB&F a utilisé une technique de sculpture de la lumière initiée par l’entreprise suisse Rayform. Sa technologie connaît diverses applications, dans le design comme dans la lutte anti-contrefaçon.

Horological Machine N°3 « FROG X »

FrogX © MB&F

En modelant une surface métallique à une échelle microscopique, presqu’imperceptible à l’œil nu, la technologie Rayform permet de capter des faisceaux lumineux de manière personnalisée et de créer des messages ou motifs cryptés sur toute surface relativement uniforme.

Pour la tribu internationale de MB&F, certains éléments expriment la passion partagée par les initiés, à commencer par l’astéro-hache, le premier et le plus important des signes de reconnaissance aux yeux de cette communauté exclusive. Avec le message confidentiel produit par la technologie Rayform sur la couronne de la HM3 FrogX, la codification va plus loin dans le secret… même si la création expose tous ses mécanismes au grand jour.

Horological Machine N°3 « FROG X »

FrogX © MB&F

Le corindon, généralement du saphir quand il s’agit de pierres naturelles, est un des minéraux les plus durs connus de l’homme. Il n’est surpassé en la matière que par quelques autres matériaux, notamment par le diamant (carbone cristallisé) qui atteint 10 sur l’échelle de Mohs — le corindon se situe à 9. Grâce à leur dureté exceptionnelle, les verres saphir des montres sont quasiment inrayables, offrant une lisibilité hors pair et une stabilité sur le long terme, sans oublier le degré de prestige qui leur est associé, contrairement aux verres silicatés ou aux polycarbonates transparents, les deux alternatives les plus courantes aux verres saphir.

Horological Machine N°3 « FROG X »

FrogX © MB&F

Parallèlement, la dureté implique que le saphir est extrêmement difficile à usiner dans des formes tridimensionnelles complexes, un défi amplifié par les faibles tolérances requises en horlogerie. Depuis ses toutes premières créations, MB&F a expérimenté des composants en verre saphir de plus en plus complexes : les éditions HM2 « Sapphire Vision », les verres doublement arqués de la HM4 Thunderbolt et le corps hallucinant de la HM6 Alien Nation en donnent les meilleurs exemples.

Il faut plusieurs semaines de travail intensif et minutieux pour usiner et polir chaque boîtier HM3 FrogX et il aurait fallu multiplier considérablement la durée sans les 15 années d’expérience acquises par MB&F dans la conception de verres saphir de pointe depuis 2005.

Horological Machine N°3 « FROG X »

FrogX © MB&F

L’Horological Machine N°3 a été lancée en 2009 et, en six années de production, elle est devenue la création la plus prisée chez MB&F. Avant FrogX, la construction du boîtier et du mouvement a fait l’objet de 19 variantes : HM3 Starcruiser en or rose ou blanc, HM3 Sidewinder en or rose ou blanc, HM3 ReBel, JWLRYMACHINE en version violette ou rose, HM3 Frog Ti, HM3 Chocolate Frog, HM3 Black Frog (rotor vert), HM3 Frog Zr (rotor violet), HM3 Fire Frog, HM3 Poison Dart Frog, MoonMachine en version titane, noire ou or rose, MegaWind en or rose ou blanc et MegaWInd Final Edition en 2015. Au-delà de son franc succès parmi les créations maison, la HM3 (et en particulier la HM3 Frog) est la référence émotionnelle de la tribu MB&F, la communauté internationale des propriétaires et amateurs qui constitue l’essentiel de l’univers Maximilian Büsser & Friends. Maintenant, avec la HM3 FrogX et son astéro-hache dissimulée, les membres de la tribu MB&F partagent non seulement une passion déclarée mais aussi un code secret

Les montres sont disponibles à la M.A.D Gallery.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Les premières années du troisième millénaire ont apporté au monde une nouvelle référence en matière d’horlogerie connue sous le nom d’art cinétique horloger.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >