×

Cette recherche est sponsorisée par Hysek

Rechercher dans :
Longines - Record, le coup d'exploit permanent

Longines Record, le coup d'exploit permanent

Toujours flatteuses, très portables, tout à fait chic, les Longines Record enchaînent les arguments percutants, mais dans la sobriété.

Deux ans après son lancement, la gamme Record de Longines poursuit son expansion. Celle-ci se base sur une offre qui s'élargit, certes, mais sur des arguments de base extrêmement convaincants. Ils se lisent sur sa fiche technique et c'est par là qu'il faut commencer. Mouvement 65 heures de marche certifié COSC avec spiral silicium. Boite acier de 40 mm avec cadran soleillé, index rapportés et aiguilles polies. Bracelet en alligator ou en acier à 7 maillons sur boucle déployante. Le tout pour un prix qui commence à 2010 Frs, quel que soit le bracelet, pour monter à 5860 € pour un boîtier entièrement en or rose. Plus une version féminine à 30 mm et des options de sertissage divers. Voila pour les faits. Reste à les replacer dans leur contexte et à parler un peu de design.

Le contexte est celui d'une montée en gamme des montres du Swatch Group. En gamme, mais pas en prix. En effet, depuis cinq ans, le leader mondial de l’horlogerie a fait des progrès en termes de qualité perçue, de finitions, qui s'avèrent très visibles, sans pour autant changer ses tarifs. En clair, une Longines d'aujourd'hui est aussi flatteuse à l’œil que pouvait l'être une Omega il y a 5 ans. Cela est du d'une part au fait que le Swatch Group est un groupement industriel qui investit lourdement dans ses infrastructures de production, d'une part. Et d'autre part, ces infrastructures sont moins sollicitées par des marques tierces, frappées par une baisse de la demande. Moins occupés, ces usines et ateliers ont monté en qualité et Longines en est l'un des principaux bénéficiaires. 

Record, le coup d'exploit permanent

Longines Record, version index rapportés, cadran gris soleillé, bracelet alligator, et cadran noir soleillé, bracelet acier © Longines

Enfin, les mouvements qu'utilise Longines sont issus de la grande manufacture interne du groupe, ETA. Le calibre de la Record, le L888.4 dans la nomenclature Longines et qui est en fait un ETA A31.L11, appartient à une génération qui en fait plus sans coûter plus. Il existe également chez Mido, Hamilton et Tissot des calibres ETA aux spécifications augmentées, réserve de marche et échappement. Longines a l'exclusivité de celui-ci et a décidé de franchir un cap supplémentaire. Elle fait certifier chronomètre l'intégralité des Record, ce dont aucune autre montre de la marque ne bénéficie. 

Ainsi les Record s'échappent par le haut, en se différenciant de manière subtile. En effet, d'autres gammes occupent un espace esthétique proche, comme les Elegant ou Master. Dans un registre classique sans trop verser dans le rétro, avec des aiguilles et des index de style contemporain, les Record ne surjouent pas le détail. Elles ont pour elles une sobriété exemplaire, des cadrans soleillés qui prennent très bien la lumière et un porter facile pour des poignets moyens. Et bien sur des tarifs qui mettent l'essentiel de la concurrence dans l'embarras.

Record, le coup d'exploit permanent

Longines Record, version index rapportés et chiffres arabes, cadran bleu soleillé, bracelet alligator © WorldTempus / David Chokron

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Basée à Saint-Imier depuis 1832, Longines dispose d'une longue tradition horlogère marquée par l'élégance de ses montres. Mettant à profit les compétences acquises au sein même de la compagnie, Longines a progressivement tissé des liens privilégiés avec le monde du sport où elle démontre son savoir-faire dans la mesure de précision. Aujourd’hui, Longines est la plus ancienne marque encore en activité, et sans modification, dans les registres...

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi