X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par RALF TECH

Rechercher dans :
Watches & Wonders
Jaeger-LeCoultre - L’univers au poignet

Jaeger-LeCoultre L’univers au poignet

La nouvelle Master Grande Tradition Grande Complication mêle Haute Horlogerie et design sans précédent.

Watches & Wonders Geneva 2020 est synonyme de complications prestigieuses chez Jaeger-LeCoultre avec la Master Grande Tradition Grande Complication. En plus de comporter un tourbillon volant orbital et une voûte céleste, cette montre renferme l’une des complications horlogères les plus exigeantes au monde : la répétition minutes. Exemple de technique, cette nouvelle pièce est également une inspiration en matière de design. 

L’univers au poignet

Master Grande Tradition Grande Complication or rose © Jaeger-LeCoultre

Technique

Même si avec ses modèles master (Master Control Date, Master Control Geographic, Master Control Calendar et Master Control Chronograph Calendar) Jaeger-LeCoultre fait la part belle à son héritage lors de Watches & Wonders Geneva 2020, la manufacture prouve qu’elle sait également y faire en matière de Haute Horlogerie avec la Master Grande Tradition Grande Complication.

Remise au goût du jour dans les années ’90 chez Jaeger-LeCoultre, la répétition minutes a évolué depuis. Après un enrichissement et un ajustement des sons, la Maison est arrivée à obtenir des sonorités plus intenses et plus pures. Avec sa répétition minutes à timbres cathédrale « cristal » fixés sur le verre saphir, la Master Grande Tradition Grande Complication est l’héritière de nombreuses années de perfectionnement.

L’univers au poignet

Master Grande Tradition Grande Complication or rose © Jaeger-LeCoultre

Orné d’une voûte céleste représentant les constellations de l’hémisphère Nord, le cadran (bleu ou noir) marque également le savoir-faire de la Maison en termes de complications astronomiques. Présenté pour la première fois sur la Master Grande Tradition Grande Complication de 2010, le tourbillon volant orbital a fait une apparition solo l’année dernière sur la Master Grande Tradition Tourbillon Céleste mais est réuni avec son partenaire originel — la répétition minute — en 2020. Ce tourbillon effectue un tour complet et antihoraire du cadran (avec le reste du cadran) en l’espace d’un jour sidéral, soit une journée de 23 heures 56 minutes et 4,1 secondes. Ce type de journée se calcule en fonction de la rotation de la Terre par rapport aux étoiles dites « fixes » (relativement fixes en comparaison avec le soleil, par exemple), raison pour laquelle sa durée ne correspond pas aux 24 heures d’un jour solaire, soit de la rotation de la Terre autour du soleil.

Design

La Master Grande Tradition Grande Complication est un exemple de relief, profondeur et structure, principalement sur le cadran mais également sur le boîtier. Présenté en 2019 sur ses deux répétitions minutes, le boîtier de ce nouveau garde-temps (en or rose ou blanc) joue avec les textures en proposant des finitions satinées, polies et microbillées. En plus de créer des effets visuels et des jeux de lumière différents, ces finitions apportent des textures distinctes au toucher. La version en or blanc va encore plus loin, en rajoutant une texture supplémentaire avec sa lunette sertie de diamants taille baguette.

L’univers au poignet

Master Grande Tradition Grande Complication or blanc © Jaeger-LeCoultre

Le cadran, quant à lui, pousse encore plus loin le jeu de superposition. Complètement dégagé, le tourbillon volant affiche une grande visibilité de la complication, ceci permettant d’admirer pleinement chaque couche du tourbillon et, de ce fait, d’accentuer l’effet de profondeur, qui rappelle l’espace. La structure portant la voûte céleste, faisant écho à la structure des atomes, représente la constitution de la matière et donc celle des étoiles et de l’univers. Cette structure complexe a été usinée à partir d’un bloc unique de laiton. Pour que sa couleur corresponde à celle du boîtier, la structure a été traitée par galvanoplastie avec un traitement or 5N ou rhodium suivant le modèle. Ce composant, qui sert de support, est extrêmement léger : il ne pèse que 0,6 gramme, autrement dit le poids d’un spaghetti cru environ. Il a été créé de manière à être le plus léger possible car le cadran est rotatif. Etant donné que l’ajout d’un poids supplémentaire à un cadran rotatif exerce une charge mécanique sur le mouvement et que, par conséquent, ceci affecte les performances de la montre, chaque élément ajouté sur le cadran ne doit pas être lourd, bien au contraire. Esthétiquement parlant, la forme de cette structure est complémentaire avec la carte des étoiles, dont les constellations sont reliées par des lignes. Il est à noter également que cette structure est similaire à celle d’un modèle atomique, ce qui permet de mettre en évidence la connexion micro et macrocosmique. La structure s’intègre donc sans équivoque au sein de cet univers extra-terrestre.

Grâce à cette création, l’univers semble donc tenir dans un garde-temps de 45mm, autour du poignet.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Depuis sa création en 1833, Jaeger-LeCoultre n’a pas cessé d’enchanter les amoureux des beaux objets. Ses artisans et artisanes, les gardiens de l’esprit inventif du fondateur de la société Antoine LeCoultre, mettent leurs connaissances en commun pour créer des collections aussi surprenantes que sophistiquées : Reverso, Master, Rendez-Vous, Geophysic® et Atmos. Cette grande marque continue de s’inspirer de son riche patrimoine, et des...

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >