X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hermès

Rechercher dans :
Watches & Wonders
IWC Schaffhausen - Collection Portugieser : le grand retour

IWC Schaffhausen Collection Portugieser : le grand retour

La première édition de Watches & Wonders (anciennement SIHH) marque le grand retour de la collection Portugieser. Cinq ans après son dernier lancement complet dans cette collection, la maison revient à la charge.

IWC Schaffhausen frappe un grand coup durant cette première édition (digitale d’autant plus, étant donné les circonstances) de Watches & Wonders Geneva. En effet, la manufacture remet sur le devant de la scène la collection Portugieser. 2020 constitue donc une année importante pour cette collection, car elle marque son grand retour. Collection la plus emblématique et prestigieuse d’IWC Schaffhausen, celle-ci renaît de manière complète, ce que la marque n’avait plus fait depuis 2015.

Tirant ses origines des années 1930, la collection Portugieser doit son nom à la nationalité de deux négociants portugais ayant demandé à la manufacture de leur créer une montre-bracelet possédant la précision d’une montre de poche ; ceci se traduira par la création de la référence 325. Quelques décennies plus tard, pour célébrer son 125ème anniversaire en 1993, la maison décide de relancer la référence 325 sous le nom « Portugieser ». Ceci marquera le début du succès de la collection, dont certaines montres comporteront un calendrier perpétuel et les phases de lune à partir de 2003 (Portugieser Celendrier Perpétuel) ou encore un chronographe à partir de 2010 (Portugieser Yacht Club Chronographe). 2015, année du dernier lancement complet de la collection, a été marquée par les modèles héritages, les développements techniques, ainsi que les mécanismes de haut prestige, raison pour laquelle une place de choix a été faite aux complications calendrier perpétuel, tourbillon rétrograde ou répétition minutes, pour n’en citer que quelques-unes. A présent, 2020 connaît d’autres nouveautés :

Les montres sportives

Côté sportif de la collection Portugieser, les modèles Yacht Club sont dédiés aux sports nautiques. Composés d’une lunette en filigrane et d’un cercle d’emboîtage plat, les modèles possèdent un diamètre de 44,6 mm. Cette année, l’élément phare de la collection est sans conteste la création d’une nouvelle complication : un indicateur de marées. Présente sur le modèle Portugieser Yacht Club Lune et Marées, l’indication de la prochaine pleine mer et de la prochaine basse mer (à 6h) est non seulement une complication flambant neuve chez la manufacture, mais c’est également une complication très rare au sein de l’industrie horlogère. En effet, il n’y a qu’Ulysse Nardin, connu pour son expertise dans les complications calendaires ésotériques, qui propose des montres modernes avec une telle complication. Animée par le calibre IWC 82835, mouvement automatique étanche à 30 mètres et équipé d’un remontage Pellaton, cette pièce contient un affichage remanié des doubles phases de lune (à 12h) dans le but de signaler les vives-eaux et les mortes-eaux ainsi que pour fournir une indication sur l’intensité des marées à venir, les marées étant liées aux mouvements de la lune.

Collection Portugieser : le grand retour

Portugieser Yacht Club Lune et Marées, et Portugieser Yacht Club Chronographe © IWC Schaffhausen

Dans la catégorie Yacht Club, la maison propose également trois nouveaux chronographes, créés dans des matériaux adaptés à l’environnement aquatique : acier inoxydable et or rouge 18 carats. Chronographes de grande réalisation puisant leur force dans le calibre IWC 89361, ceux-ci contiennent la fonction flyback, et les heures et les minutes stoppées sont affichées dans un totaliseur unique (à12h). Après être passé de 45,4 à 43,5 mm en 2015, leur boîtier mesure à présent 44,6 mm.

Les montres compliquées

2015 a été une année importante en ce qui concerne la Haute Horlogerie dans la collection Portugieser, cependant 2020 apporte son lot de nouveauté et prouve qu’IWC ne se repose pas sur ses acquis. Ambassadrices des montres à complications 2020, la Portugieser Tourbillon Rétrograde Chronographe et la Portugieser Calendrier Perpétuel Tourbillon démontrent l’expertise de la manufacture en matière de Haute Horlogerie. Ceci se perçoit notamment à travers le traitement Diamond Shell® de l’ancre et de la roue d’échappement du tourbillon, qui réduit les frottements et améliore ainsi le transfert de l’énergie au sein du mouvement.

Collection Portugieser : le grand retour

Portugieser Tourbillon Rétrograde Chronographe et Portugieser Calendrier Perpétuel Tourbillon © IWC Schaffhausen

Le premier modèle, habité par le calibre IWC 89900, associe donc un tourbillon à un affichage rétrograde de la date et un chronographe, alors que le deuxième, contenant le mouvement IWC 51950, réunit un tourbillon et un calendrier perpétuel. Chacun de ces modèles se décline en deux versions, en édition limitée de 50 pièces chacune : une en platine et une en Armor Gold® 18 carats (édition boutique). Ce type d’or rouge est un nouveau matériau offrant une résistance nettement supérieure aux alliages d’or rouge traditionnels et ce grâce à sa microstructure améliorée. Avec ce nouveau type d’or, introduit chez IWC pour la première fois l’année passée sous le nom « hard gold » sur la Grande Montre d’Aviateur Tourbillon à Force Constante Edition « Le Petit Prince », la maison améliore l’expérience client, en proposant des garde-temps en or que l’on peut porter sans crainte de les endommager.

Collection Portugieser : le grand retour

Portugieser Calendrier Perpétuel 42 and Portugieser Calendrier Perpétuel « Edition Boutique » © IWC Schaffhausen

Du côté des chronographes, disponibles en plusieurs couleurs, il est intéressant de noter que leur lisibilité est accrue. Non seulement leur cadran épuré rend la lecture plus simple, mais leur réhaut unique doté d’une échelle graduée en quarts de seconde permet une lecture encore plus précise des temps mesurés.

Collection Portugieser : le grand retour

Portugieser Chronographe © IWC Schaffhausen

Les montres classiques

Montre iconique de la collection, la Portugieser Automatic est également présente cette année. Outre deux modèles colorés avec un boîtier de taille identique à la dernière Portugieser Automatic lancée en 2018 (42,3 mm), dont l’un deux est une édition boutique, IWC offre à présent des boîtiers de 40,4 mm, dans lesquels bat le calibre IWC 82200. Déclinée en quatre versions, trois en acier inoxydable et une en or rouge, la Portugieser Automatic 40 conserve sa traditionnelle petite seconde (avec dispositif d’arrêt) à 6h. Les modèles en acier comportent une nouvelle boucle déployante papillon. Au bénéfice du calibre IWC 82200, visible à travers leur fond saphir, ces nouveaux modèles disposent d’un système de remontage automatique Pellaton, d’une réserve de marche de 60 heures et sont étanches jusqu’à 30 mètres.

Collection Portugieser : le grand retour

Portugieser Automatic 40 et Portugieser Automatic © IWC Schaffhausen

Avec cette ribambelle de nouveautés, IWC Schaffhausen ne laisse personne de côté. Quelle que soit votre personnalité, la maison saura vous combler grâce à sa nouvelle cuvée.

Toutes les nouveautés sont disponibles en 3D grâce à la réalité augmentée. Il est donc possible de les scanner sur votre téléphone portable et de les mettre en 3D sur votre table à la maison ! De plus, vous pouvez découvrir le stand Watches & Wonders d'IWC en 3D et à 360°. Pour ceci, il vous suffit de cliquer sur le bouton suivant:

 

Vous aimerez aussi

La marque

En mettant clairement l’accent sur la technologie et le développement, IWC Schaffhausen fabrique depuis 1868 des garde-temps de valeur durable. La philosophie, fondée sur la passion de l’horlogerie, vise à conserver un esprit d’initiative inépuisable et une qualité d’artisanat irréprochable.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >