×

Cette recherche est sponsorisée par Richard Mille

Rechercher dans :
IWC Schaffhausen - 10 montres qui ont forgé les 150 ans d’histoire d’IWC

IWC Schaffhausen 10 montres qui ont forgé les 150 ans d’histoire d’IWC

A l’occasion du 150ème anniversaire d’IWC, coup de projecteur sur 10 montres qui ont fait date dans l’histoire de la marque.

C’est une grande année pour IWC qui célèbre ses 150 ans d’activité en 2018. Après avoir interviewé Christophe Grainger-Herr, le CEO de la marque, en début d’année, puis interrogé le directeur technique produits Walter Volpers sur la collection capsule présentée cette année à travers toutes les lignes de la marque, nous nous penchons aujourd’hui sur les montres les plus importantes qui ont marqué l’histoire de la société depuis que l’industriel américain Florentine Ariosto Jones a fondé l’entreprise en 1868 dans un endroit insolite : Schaffhouse.

Le calibre Jones

10 watches that have shaped the 150-year history of IWC

Quelques-uns des calibres Jones © IWC

Tout a commencé non pas avec une montre mais avec toute une collection de mouvements pour montres de poche destinées exclusivement au marché américain. Comme les moteurs de voitures d’aujourd’hui, ces mouvements étaient produits selon une architecture commune à des niveaux de qualité variables, chacun étant identifié par une lettre (B, D, E, H, R et S) désignant son « modèle ». Deux des différences les plus notables entre les calibres Jones et d’autres mouvements de montres de fabrication suisse de l’époque étaient l’utilisation d’une platine trois quarts plutôt que de ponts séparés ainsi qu’une raquette allongée qui permettait un meilleur ajustement de la tension du spiral. L’héritage de F.A. Jones perdure aujourd’hui dans la famille des calibres 98000 à remontage manuel que l’on trouve dans les modèles Portugieser tourbillon et répétition minutes, entre autres.

Les montres de poche Pallweber

10 watches that have shaped the 150-year history of IWC

Montre de poche historique Pallweber © IWC

Ces montres de poche à affichage entièrement digital, inspirées par un design de l’horloger autrichien Josef Pallweber, étaient si en avance sur leur temps qu’IWC a attendu 124 ans après leur première apparition pour les proposer sous forme de montres bracelets à l’occasion du 150ème anniversaire de la compagnie. La plus grande consommation d’énergie nécessaire à la propulsion des roues dentées qui faisaient tourner les disques pour afficher l’heure a peut-être aussi été un facteur de la popularité éphémère des montres de poche Pallweber. Les modèles présentés cette année disposent d’un mouvement modifié et amélioré avec un ressort moteur et un rouage principal séparés pour alimenter les disques afin d’éviter ce problème. Les éditions limitées Hommage à Pallweber peuvent dès lors offrir une réserve de marche respectable de 60 heures.

La Montre Spéciale d'Aviateur

10 watches that have shaped the 150-year history of IWC

Montre Spéciale d'Aviateur © IWC

Connue plus formellement comme la référence IW436, la première montre bracelet IWC conçue spécialement pour les pilotes marque une étape importante dans l’histoire de l’horlogerie en général. A l'époque de son lancement en 1936, les pilotes utilisaient encore des montres de poche dans des cockpits non chauffés où ils devaient porter d’épais manteaux et des gants pour se protéger des températures extrêmes. La montre spéciale aviateur d’IWC pouvait être attachée au poignet et sa couronne surdimensionnée pouvait être ajustée même en portant des gants épais. Le cadran noir muni de grands chiffres et d'aiguilles luminescents contrastants la rendait facilement lisible et une lunette tournante permettait aux pilotes d’établir les heures de vol à un moment de l’histoire de l’aviation où la navigation se faisait essentiellement grâce à des points de repère et où le chronométrage à la seconde près était vital. Le design simple de la montre perdure depuis lors sur les montres d’aviateur d’IWC.

La Portugieser

10 watches that have shaped the 150-year history of IWC

Portugieser © IWC

L’une des montres les plus emblématiques d’IWC possède l’un des passés les plus insolites. Les aviateurs n’étaient pas les seuls à vouloir de grandes montres, les marins aussi. En 1939, deux hommes d’affaires portugais ont passé de grosses commandes de ces montres à IWC pour les officiers de la marine marchande portugaise. Comme elles devaient servir pour la navigation en mer, outre leur taille, les clients avaient une autre exigence : que les montres soient aussi précises qu’un chronomètre de marine. La réponse d’IWC a consisté à faire entrer son mouvement de montre de poche 74 dans une montre bracelet d’un diamètre de 41,5 mm – une taille moyenne de nos jours mais qui à l’époque était immense. La minuterie chemin de fer, les chiffres arabes et les aiguilles feuilles de la première Portugieser, référence IW325, ont subsisté comme signes distinctifs de cette collection.

L'Ingenieur

10 watches that have shaped the 150-year history of IWC

Ingenieur 1956 © IWC

Le premier mouvement automatique d’IWC date de 1950. Il présentait un système de remontage innovant inventé par le directeur technique de la compagnie, Albert Pellaton. Le brevet impliquait l’utilisation de deux cliquets indépendants, chacun d’entre eux pouvant s’engager sur les dents de la roue de remontoir tandis que l’autre demeure libre, permettant ainsi au système de remontage de capter les mouvements de la masse oscillante dans les deux sens. Cette nouvelle technologie a été utilisée dans le premier modèle Ingenieur (Référence EW666) en 1955, qui comprenait aussi une cage en fer doux pour la protection contre le magnétisme.

L'Aquatimer

10 watches that have shaped the 150-year history of IWC

Aquatimer 1967 © IWC

Comme l’Ingenieur, l’Aquatimer est née de la nécessité pour une montre de répondre à de nouvelles exigences. Lorsque la plongée sous-marine a commencé à se populariser dans les années 1960, les plongeurs avaient besoin de montres capables de résister à la pression nettement plus importante à des profondeurs dépassant les 100 mètres. D’où la naissance des montres de plongée. La réponse d’IWC a été la Référence IW612, l’Aquatimer, qui était étanche à 200 mètres. Contrairement à ses pairs, ce modèle avait une échelle tournante sur le cadran plutôt que sous forme de lunette sur le boîtier. Cela signifiait non seulement que l’intégrité du boîtier était meilleure au niveau de l’étanchéité, mais également que le temps de plongée, crucial pour déterminer la quantité d’air restant et calculer les étapes de décompression, ne pouvait pas être modifié accidentellement durant l’immersion dans l’eau.

IWC Porsche Design Titanium Chronograph

10 watches that have shaped the 150-year history of IWC

Porsche Design Titanium Chronograph © IWC

Présenter la Référence IW3700, la première montre bracelet au monde avec un boîtier en titane, a constitué une réussite exceptionnelle pour IWC. Sa robustesse, son poids plus léger que l’acier et ses propriétés anti-allergéniques, sans compter son look décontracté gris mat, rendaient le titane parfait pour une montre. Malheureusement, le titane est aussi notoirement difficile à usiner. IWC a été la première marque horlogère à perfectionner les techniques nécessaires à l’usinage du titane et a présenté le Porsche Design Titanium Chronograph en 1980. C’était sans doute la montre la plus aboutie en presque 20 ans de partenariat entre IWC et Porsche Design, avant que la compagnie allemande ne change d’allégeance et passe chez Eterna en 2014. Aujourd’hui Porsche Design est entièrement contrôlé par la maison mère Porsche.

Da Vinci Calendrier Perpétuel

10 watches that have shaped the 150-year history of IWC

Da Vinci Calendrier Perpétuel © IWC

Vous pouvez encore apercevoir Kurt Klaus, 84 ans, au SIHH et même en train de dispenser des leçons magistrales d’horlogerie à quelques chanceux. Il fait partie des rares horlogers vivants qui peut légitimement être considéré comme une légende. Au plus fort de la « crise du quartz » et de la menace existentielle qui pesait sur l’industrie horlogère traditionnelle suisse, Kurt Klaus s’est lancé dans une refonte complète du mouvement de calendrier perpétuel. Son module simplifié de calendrier, consistant en seulement 82 composants, a fait ses débuts dans la collection Da Vinci comme Référence IW3750 en 1985. Comme tout mouvement de calendrier perpétuel, il ne nécessitait aucun ajustement jusqu’en 2100, mais il présentait aussi un chronographe et une phase de lune astronomique qui ne requiert aucun réglage pendant 122 ans !

La Grande Montre d'Aviateur

10 watches that have shaped the 150-year history of IWC

Grand Montre d'Aviateur 1940 © IWC

C’est un hommage au succès des montres d’aviateur IWC qu’un deuxième modèle figure dans cette liste. La dénommée Grande Montre d’Aviateur (Référence IW5002) a été présentée en 2002 et a été inspirée par le calibre 53 T.S.C. (Tirette Seconde Centrale) élaboré pour l’armée allemande en 1940. Avec son diamètre de 55 mm, c’était la plus grosse montre bracelet jamais produite par IWC. Dans la Référence IW5002, le diamètre du boîtier est plus petit mais atteint tout de même la taille imposante de 46mm et arbore tous les signes distinctifs d’une montre d’aviateur traditionnelle. Elle est animée par le calibre IW5011 qui utilise le système de remontage automatique Pellaton, offre une réserve de marche de sept jours et comprend un mécanisme spécial qui arrête la montre après 168 heures, afin qu’il n’y ait aucune perte de couple dans le ressort moteur lorsqu’il s’abaisse.

La Portugieser Sidérale Scafusia

10 watches that have shaped the 150-year history of IWC

Portugieser Sidérale Scafusia © IWC

C’est tout simplement la montre la plus complexe jamais réalisée par IWC. Elle a nécessité dix ans de recherche et développement. Equipée d’un tourbillon à force constante breveté, elle affiche l’heure solaire moyenne, le temps sidéral, une carte du ciel avec écliptique et équateur céleste, les heures du lever et du coucher du soleil (en tenant compte de l’heure d’été), un calendrier perpétuel avec année bissextile et un indicateur de réserve de marche. Son calibre 94900 est un mouvement à remontage manuel doté de deux barillets pour alimenter toutes les complications et offrir 96 heures de réserve de marche. Pendant la première moitié de cette réserve de marche, le mécanisme à force constante assure un fonctionnement très précis. Le mécanisme de calendrier perpétuel de cette montre est une évolution du design de Kurt Klaus qui est programmé pour 577 ans. Contrairement à de nombreux calendriers perpétuels, qui sont valables jusqu’en 2100, la Sidérale Scafusia n’aura besoin d’aucun ajustement jusqu’en 2499.

La marque

En mettant clairement l’accent sur la technologie et le développement, IWC Schaffhausen fabrique depuis 1868 des garde-temps de valeur durable. La philosophie, fondée sur la passion de l’horlogerie, vise à conserver un esprit d’initiative inépuisable et une qualité d’artisanat irréprochable.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi