×

Cette recherche est sponsorisée par Eterna

Rechercher dans :
Baselworld
HYT - Baignée de noir

HYT Baignée de noir

Certains disent que le noir n’est pas une couleur, pourtant, dans les montres HYT, son implémentation nécessite autant de recherches que n’importe quelle autre couleur.

La HYT Skull Bad Boy dévoilée juste avant Baselworld était un avant-goût des nouveautés HYT, car le noir est décidément la couleur tendance de la marque cette saison. La nouvelle HYT H1 Full Gold utilise le même fluide noir pour afficher l’heure, de nuit, de manière inhabituelle.  Et ce noir-là a une histoire, comme l’a expliqué à WorldTempus Grégory Dourde, CEO de Preciflex, l’entreprise qui développe les petits modules fluidiques pour HYT: “Nous utilisons des teintures pour colorer nos fluides, et non pas des pigments comme ceux qu’emploient les fabricants de cadrans, car ces derniers sont essentiellement constitués de petites bulles qui tomberaient au fond des capillaires des montres HYT, à cause de la force de gravité. Les deux fluides que nous utilisons dans les modules sont transparents au départ. Nous ajoutons à l'un d'eux une teinture aux caractéristiques chimiques très particulières, car elle doit rester dans ce fluide et ne pas se transférer dans l’autre ».

Voilà pour la théorie. Mais en pratique, la mise en oeuvre d'une nouvelle couleur requiert beaucoup de recherches, de calculs et de tests, qui prennent du temps. Entre neuf et douze mois, pour être précis. « D’abord, il faut constituer une liste de couleurs possibles à partir d’un échantillon d’environ vingt teintes différentes », explique Grégory Dourde. « Nous les soumettons à des tests de lumière UV intensive afin de garantir que la couleur ne passera pas avec le temps. Seules dix couleurs peut-être passent ce test ».

Nous devons aussi vérifier la compatibilité d’une nouvelle couleur avec les dix matériaux avec lesquels elle entrera en contact lors de son passage dans le module, qu’il s’agisse du verre des capillaires ou de la fine couche d’or à l’intérieur des soufflets. HYT doit s’assurer que le fluide ne se décolorera pas au contact avec ces matériaux. De plus, les horlogers hydro-mécaniques souhaitaient que la nouvelle couleur noire soit totalement opaque – une nouveauté par rapport aux autres couleurs déjà utilisées par HYT.

HYT-H1-FullGold-closeup.jpg

Cette nouvelle propriété ajoute une dimension fascinante à la collection HYT. Après différentes couleurs de fluides, configurations de cadrans, positionnement des soufflets, et même, avec la H4 Metropolis, une nouvelle manière d’illuminer le cadran, HYT crée une façon ludique d’indiquer l’heure de nuit. Une couche de SuperLuminova est ajoutée au creux du cadran, sous les capillaires. Comme le fluide noir opaque ne laisse pas passer la lumière, de nuit, la partie luminescente verte visible sur le cadran montre le temps restant jusqu’à 6 h (du matin ou du soir)  - l’instant fascinant où le fluide noir retourne dans les soufflets. HYT a même inventé un nom pour ce concept : l’heure déduite (« the deducted hour »).

Voir toutes les actualités Baselworld >>

La marque

Les pionniers du «temps fluidique» sont devenus des spécialistes de ce qui a longtemps été considéré comme impossible: combiner mécanique et fluides dans une montre-bracelet.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi