×

Cette recherche est sponsorisée par Corum

Rechercher dans :
GPHG - Grand Prix d'Horlogerie de Genève
HYT - Au GPHG 2013

HYT Au GPHG 2013

La H2 de HYT a été pré-sélectionnée et concourt dans la catégorie "Innovation" du Grand Prix d'Horlogerie de Genève.

En 2012, la H1 avait remporté le prix de l'Innovation au GPHG. Cette année, HYT repousse à nouveau les limites hydromécaniques avec la H2. L’idée du nouveau concept est d'intégrer toujours plus le fluidique dans la mécanique horlogère.

Les internautes peuvent participer à l'attribution du Prix du Public en votant pour leurs montres préférées.  Votez pour HYT en cliquant ici.

 
L'architecture du mouvement hybride a été repensée: déstructurée, elle cohabite, intègre, entoure les soufflets, et le système de palpeurs, cames et pistons. Ces derniers sont les composant stratégiques de la H2.
 
Dotée d'un boîtier de 48.8 mm de diamètre et de 17.9 mm d’épaisseur en titane noir DLC et d'une glace saphir en dôme, la lecture fluidique de la H2 est intuitive.

Au GPHG 2013

Le double barillet, visible au dos de la montre, offre une réserve de marche de 8 jours. Jouant avec la visibilité du ressort de barillet, la réserve de marche se lit au travers des barillets ajourés.

 
Principe de l'horlogerie hydro-mécanique
 
L’idée qui a conduit à l’introduction de la technologie hydro-mécanique en 2012 est simple: deux réservoirs flexibles fixés à chaque extrémité d’un capillaire. Dans l’un, un liquide aqueux chargé de fluorescéine. Dans l’autre, un liquide transparent visqueux. Pour les maintenir séparés : la force de répulsion des molécules de chaque fluide. 
A 6 heures, les deux soufflets, en alliage électro-déposé extrêmement souples et résistants, mus par un piston. Tandis que le premier se compresse, l’autre se détend, et inversement, entraînant le mouvement des fluides dans le capillaire. Le ménisque, marque le point de rupture avec l’autre fluide dans le tube, indiquant l’heure. Arrivé à 18h, le liquide fluorescent revient en position initiale dans un mouvement rétrograde.

Au GPHG 2013

 

 

La marque

Alchimistes de l’extrême, les Hydro Mechanical Horologists de HYT font de l’utopie une réalité: celle de mélanger mécanique et fluides dans une montre-bracelet. En réussissant le pari insensé d’indiquer l’heure avec de l’eau, ils propulsent non pas un nouvel OVNI dans la stratosphère horlogère, mais pulvérisent toutes les certitudes en réunissant deux mondes à priori opposés.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi