X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Rebellion

Rechercher dans :
20e Anniversaire
Hublot - Et pourquoi pas ?

Hublot Et pourquoi pas ?

2005 : Big Bang*

Media

En avril, une première vidéo – appelée Me at the Zoo – est « uploadée » sur un nouveau site appelé YouTube. Elle met en scène un des fondateurs du site en ballade au zoo de San Diego. Au même moment, dans leur bureau de Los Gatos, quelques personnes regardent ce premier exercice de streaming. Depuis quelques temps, ils travaillent sur une « box » destinée à diffuser des contenus vidéos sur la télévision. Ils y croient tellement fort qu’ils ont déjà acheté les droits de quelques films. En regardant YouTube, ils renoncent à leur projet et décident de se réorienter vers les films en streaming. Leur société spécialisée dans la location de DVD en sera transformée. Elle s’appelle déjà… Netflix. À 20 km de là, quelques ingénieurs d’Apple commencent à travailler sur un projet qui pourrait s’avérer intéressant pour la marque à la Pomme. Il s’agit d’un téléphone.

Et pourquoi pas ?

Big Bang © Hublot

Au milieu de 2005, Facebook devient disponible dans les lycées américains, créant ainsi un phénomène qui s’appellera bientôt le social media. Les lycéens y parleront sûrement du dernier Star Wars – Revenge of the Sith – qui voit Anakin Skywalker devenir le très sombre Darth Vader. Alors que le monde continue à vivre de nombreux soubresauts et crises (on pense notamment à l’ouragan Katrina aux USA), 2005 est donc l’année du vrai début de la révolution social media.

C’est une année spéciale parce qu’un certain nombre d’évènements – pas forcément majeurs à cette époque – vont influencer l’avenir du monde et le transformer en profondeur. Alors, au moment de choisir la montre qui parlera le mieux de 2005, je liste plusieurs mots : media, social media, youtuber, noir, implosion, transformation. En 2005, c’est un Big Bang médiatique qui s’annonce et sa représentante horlogère ne peut être que la Hublot Big Bang qui porte un nom tellement prémonitoire.

Pourquoi Hublot ?

À l’été 1980, je passais mes vacances dans le sud de la France. Je me rappelle encore aujourd’hui m’être arrêté devant une vitrine pour regarder une montre en or avec cadran noir montée sur un bracelet en caoutchouc. J’en ai rêvé pendant très longtemps et cette MDM Hublot a probablement influencé ma passion pour les montres. Née en 1980, Hublot passe sous le contrôle de Jean-Claude Biver en 2004. L’homme a une vision. Donner encore plus de corps au concept de Fusion créé 25 plus tôt par Carlo Crocco. L’idée est simple : associer des éléments qui ne l’ont jamais été auparavant et créer la surprise. Personne n’attend Hublot. C’est justement là le coup de génie. Parce qu’Hublot n’est pas une marque normale, issue « normalement » d’un atelier d’horlogerie « normal », elle peut oser. Hublot deviendra très rapidement une montre d’image et un objet de social media. Elle apportera une fraîcheur – très critiquée par les marques « classiques » – tout en s’inspirant de l’ambush marketing pour s’imposer. En fait, grâce à la Big Bang, elle deviendra la première marque horlogère 2.0.

Et pourquoi pas ?

Big Bang © Hublot

La Hublot Big Bang – Vador-Logerie

Cette première Hublot de l’aire Biver a quelque chose de Darth Vader. Noire, menaçante, venue de nulle part, elle attire l’oeil. Elle ne séduit pas uniquement par son design mais par les sentiments qu’elle suscite. Parce qu’elle va tout de suite polariser les amateurs de montres qui y voient une montre passée du côté obscur de la Force ! Elle est imposante, presque 45 mm. Elle est différente parce qu’elle affiche fièrement un assemblage de plusieurs éléments et matériaux hétéroclites. Et ça marche ! Il y a aussi ces couleurs, noir, or, acier. Rien n’est subtil dans la Big Bang. La montre vous frappe directement « in your face ».

Elle sort au parfait moment, en cette année 2005 qui va transformer la façon dont on communique, parle ou s’informe. Dans les 5 ans qui suivront, Hublot verra son chiffre d’affaires multiplié par 10, et son image de marque par bien plus !

Qu’en pense l’avocat du diable ?

Méphisto adore Darth Vader. Donc, il ne peut qu’être un fan de cette Hublot qui va faire mal ! En regardant cette Big Bang aujourd’hui, 15 ans plus tard, on comprend mieux pourquoi elle est si importante. Si j’avais pu donner quelque conseil a l’époque, j’aurais probablement simplifié un peu le cadran pour retrouver le style MDM, pas forcément utilisé une aiguille rouge et revu le design du bracelet en caoutchouc. Mais vous savez quoi, en y réfléchissant bien, j’aurais peut-être été trop conservateur. Finalement, je suis ravi que cette Hublot soit sortie ainsi !

*À l’occasion du 20ème anniversaire de GMT Magazine et de WorldTempus, nous nous sommes lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années en horlogerie dans The Millennium Watch Book, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais.

Commander maintenant

 

Vous aimerez aussi

La marque

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique qui conduit la marque, dirigée aujourd’hui par Ricardo Guadalupe – son CEO depuis 2012, à développer des garde-temps particulièrement audacieux et ancrés pour la plupart dans une sportivité extrême.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >