×

Cette recherche est sponsorisée par Raymond Weil

Rechercher dans :
SIHH
Hermès - Le premier Galop d’Ini Archibong

Hermès Le premier Galop d’Ini Archibong

Après une première venue haute en couleurs au SIHH 2018, Hermès dévoile cette année une toute nouvelle collection féminine créée en collaboration avec un talentueux designer issu d’un autre univers créatif.

Comme bien souvent, tout est parti d’une rencontre. D’une rencontre entre deux univers différents. Entre Ini Archibong, un natif de Los Angeles d’origine nigérienne, fraîchement diplômé de l’ECAL [ndlr : École cantonale d’art de Lausanne], et Philippe Delhotal, directeur création d’Hermès Horloger. Initiée il y a trois ans sur les bords du lac Léman, cette collaboration a donné naissance à une nouvelle ligne féminine pleine de vie et indissociable du monde équestre en raison de sa forme et de son nom : Galop.

Le premier Galop d’Ini Archibong

Philippe Delhotal et Ini Archibong © Hermès

Ce n’est pas un hasard si cette collection est destinée aux femmes puisque c’est avec elles qu’Hermès Horlogerie a fait ses premiers pas. En effet, l’aventure masculine n’a, pour sa part, que sept ans d’âge. Fidèle à ses valeurs, Hermès a donc une nouvelle fois cherché à innover et à se distinguer par son style et ses codes. Désireuse d’apporter un vent frais et de créer un modèle qui respire la modernité tout en reflétant son riche patrimoine, la marque a décidé de se tourner vers des créateurs extérieurs et c’est ainsi qu’Ini Archibong, issu du domaine du meuble et du luminaire, a fait son entrée dans l’univers de l’horlogerie.

Le premier Galop d’Ini Archibong

Ini Archibong © Hermès

Le brief de Philippe Delhotal était volontairement large pour que le designer puisse laisser libre court à son imagination et donner naissance à une montre iconique pour dames avec « une belle ergonomie, une belle personnalité et une vraie présence ». Pour ce faire, Ini Archibong a commencé par s’imprégner de l’univers horloger et des valeurs de la marque en se rendant au Conservatoire des créations Hermès à Paris. Il a observé les harnachements des chevaux dans les moindres détails :  leur technicité, leur forme, leur usure, leurs finitions… Il est revenu de ce voyage les yeux pleins d’images, la tête bouillonnant d’idées et fin prêt à se lancer dans le processus de création.

Le premier Galop d’Ini Archibong

Galop d'Hermès en or rose © Hermès

Chaque détail de la montre a été minutieusement pensé. Ini Archibong explique qu’en tant que designer son objectif est de créer une expérience. Attentif à tout ce qui l’entoure, il a choisi de créer une montre au caractère intemporel, véhiculant des émotions, une impression de mouvement et pouvant être reconnaissable de loin. Cet aspect distinctif repose principalement sur la forme du boîtier qui a donc nécessité une réflexion approfondie. Rond ? Non, les possibilités sont infinies. Carré ? Non, trop figé. Et pourquoi pas un étrier ? Voilà, qui est parfait.

Une fois la forme définie, il s’est penché sur les lignes et la fluidité du design. Dans son domaine de spécialité, il porte une attention particulière aux courbes et à l’aérodynamisme, comme en Formule 1, mais aussi et surtout à la lumière. « La matière avec laquelle je travaille est la lumière. Je crée des formes pour capturer la lumière. J’ai appris à dessiner des formes aérodynamiques et des lignes futuristes qui exploitent les surfaces et explorent les effets lumineux », confie-t-il. Ce paramètre essentiel est donc entré en ligne de compte lors de la conception de cette nouvelle ligne Galop d’Hermès et le résultat est épatant ! Quel que soit l’endroit depuis lequel on admire la montre, les reflets n’entravent pas la lisibilité et ne viennent pas obscurcir l’élégance du cadran à l’esthétique épurée.

Le premier Galop d’Ini Archibong

Galop d'Hermès en or rose sertie © Hermès

Le cadran brille, en effet, par sa simplicité et non par sa complexité. La partie extérieure ornée de chiffres arabes décalqués poudrés argentés ou dorés selon les versions arbore une teinte argentée grainée, alors que le centre où sont ancrées les aiguilles rhodiées des heures et des minutes est opalin. Ce contraste de textures confère un certain relief à la montre et est renforcé par une typographie progressive qui crée un effet de perspective. A 8h, le chiffre symbolisant habituellement l’infini a été quelque peu transformé et ressemble à un étrier inversé. Clin d’œil discret au monde équestre duquel elle est inspirée. Quant à la couronne, il était clair depuis le départ pour le designer qu’elle ne figurerait pas sur le côté de la boîte. Son positionnement inédit à 6h apporte de la symétrie et confère une touche de fantaisie à l’ensemble.

Le premier Galop d’Ini Archibong

La couronne à 6h © Hermès

Cette montre à quartz inspirée des harnachements Hermès se décline en acier et en or rose. Le boîtier aux dimensions féminines de 40,8 mm par 26 mm épouse le poignet avec légèreté et est également disponible dans une version plus joaillère avec une lunette sertie de 150 diamants (environ 0,66 ct). Une version plus petite pourrait peut-être voir le jour par la suite…

Le premier Galop d’Ini Archibong

Galop d'Hermès en acier sertie © Hermès

Pour les bracelets, le choix s’est porté sur le cuir, véritable signature d’Hermès et matière incontournable intervenant dans la fabrication des harnachements de chevaux. Les versions en or rose sont proposées avec des bracelets en alligator lisse bleu saphir, braise, framboise, gris éléphant ou noir, en alligator mat étoupe, ainsi qu’en veau Barénia naturel ou noir. Quant aux versions en acier, elles s’accompagnent de bracelets en alligator lisse de couleurs bleu saphir, braise, cassis, gris éléphant ou noir. Ces variantes présentent l’avantage d’être immédiatement disponibles, mais plus d’une trentaine de coloris existent chez Hermès.

Le premier Galop d’Ini Archibong

Galop d'Hermès en acier © Hermès

En fin de compte, la collection Galop d’Hermès montre que, même si l’univers de l’horlogerie et ceux des meubles et des lampes paraissent de prime abord passablement éloignés, en matière de design ils ne le sont pas tant que ça… Ini Archibong confie avoir adopté une démarche sensiblement similaire et s’être concentré sur l’expérience de l’objet, sur la distinction entre ce que l’on perçoit et ce que l’objet renvoie, ainsi que sur la façon dont la lumière se réfléchit sur les surfaces.

Avec son boîtier inspiré des harnachements, la collection Galop d’Hermès rappelle les origines de la marque, tout en se démarquant des caractéristiques du tout premier harnais de la marque. Il ne s’agit plus d’un objet fonctionnel, lourd et pas beau, mais d’un objet fonctionnel, beau, léger et lumineux. Nul doute que ce premier galop d’Ini Archibong dans le monde de l’horlogerie ne passera pas inaperçu !

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

« La Montre Hermès » adopte une philosophie hédoniste qui valorise la création de garde-temps contemporains et épurés.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi