X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par A L’Emeraude

Rechercher dans :
SIHH
Hermès - Arceau L’heure de la lune

Hermès Arceau L’heure de la lune

Hermès présente une interprétation originale de l’affichage des phases de lune dans sa nouvelle montre Arceau « L’heure de la lune ».

Hermès a toujours aimé jouer avec notre perception du temps. Pensons par exemple à des modèles comme Dressage « L’heure masquée », qui dissimule l’heure, et L’Arceau « Le temps suspendu », qui permet à celui qui la porte de « suspendre » l’heure actuelle sur le cadran de la montre. Maintenant l’irrévérencieuse marque adopte la même approche pour la complication des phases de lune avec L’Arceau « L’heure de la lune ».

Arceau L’heure de la lune

© Hermès

Dans cette nouvelle montre, toutes les conventions existantes relatives à ce que l’affichage des phases de lune devrait être ont été renversées, littéralement. Tout d’abord, plutôt que d’avoir le satellite naturel de la Terre en orbite autour du cadran comme c’est le cas habituellement, Hermès a incorporé deux lunes immobiles à la base du cadran, disponible en aventurine ou en météorite. C’est la rotation de deux sous-cadrans – l’un pour l’heure et l’autre pour la date – autour du cadran tous les 59 jours qui cache et révèle progressivement ces deux lunes pour montrer la phase de lune exacte. Ensuite, alors qu’il est déjà singulier de voir deux lunes sur le cadran (au grand plaisir des gens vivant dans l’hémisphère sud et souvent ignorés des horlogers), dans ce cas les deux lunes ont été malicieusement inversées. La lune vue de l’hémisphère nord est placée, de façon contre-intuitive, à 6 heures, dans la moitié sud du cadran, tandis que la lune à midi correspond à l’hémisphère sud. Les deux lunes sont en nacre naturelle : celle du nord reflétant la surface de la lune, celle du sud l’image de Pégase réalisée par Dimitri Rybaltchenko.

Arceau L’heure de la lune

© Hermès

Pour animer cet affichage insolite, Hermès a fait équipe avec le célèbre architecte de mouvements Jean-François Mojon (Chronode). Celui-ci a développé un module spécial qui a été ajouté au mouvement H1837, le mouvement de base maison d’Hermès. Le résultat est un mouvement intégrant parfaitement la complication, sans absolument aucun élément mécanique visible. En plus de la propulsion nécessaire aux indications d’heure et de date sur les deux sous-cadrans, qui demeurent horizontaux tout au long de leur rotation, le module gère également l’affichage des phases de lune grâce à un système breveté d’engrenage planétaire qui déplace les deux cadrans précisément de 1/59ème de la base chaque jour. Comme cette action requiert un maximum d’énergie, la phase de lune avance à 02h30 pour éviter de placer trop de pression sur le mouvement aux alentours de minuit lorsque les aiguilles de l’heure, des minutes et de la date doivent toutes avancer en même temps. Par ailleurs la date et la phase de lune sont synchronisées, ce qui signifie qu’elles peuvent être réglées simultanément, chose inhabituelle pour une complication de phases de lune.

Arceau L’heure de la lune

© Hermès

Tout cela est réuni dans un boîtier Arceau asymétrique en or blanc 18 carats muni de la boucle étrier caractéristique à midi pour accueillir la qualité exceptionnelle d’un authentique bracelet Hermès en cuir d’alligator mat ou gris graphite pour chacune des deux éditions limitées à 100 exemplaires.

La marque

« La Montre Hermès » adopte une philosophie hédoniste qui valorise la création de garde-temps contemporains et épurés.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi