X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Girard-Perregaux

Rechercher dans :
Grand Seiko - Comment Grand Seiko a perfectionné le flocon de neige

Grand Seiko Comment Grand Seiko a perfectionné le flocon de neige

Coup de projecteur sur le cadran "Snowflake" de Grand Seiko, depuis toujours le favori des fans de la marque – et aujourd’hui disponible dans une nouvelle nuance de bleu.

Il y a plus de 15 ans était créé le Spring Drive 9R de Grand Seiko, dans le Shinshu Watch Studio, à Shiojiri, une petite ville de la préfecture de Nagano au Japon. La technologie Spring Drive avait déjà été dévoilée en 1999, mais ce n'est qu'une demi-décennie plus tard qu'elle fut complétée par un système de remontage automatique et une longue réserve de marche, des améliorations suffisantes pour que ses performances méritent d'être associée à un prestigieux modèle Grand Seiko. 

Le cadran dit " Snowflake " (« Flocon de neige »), que l’on peut voir sur les modèles Grand Seiko Spring Drive les plus populaires, a été conçu pour évoquer les paysages enneigés des environs de Shiojiri, et notamment les imposants sommets des montagnes Jonen et de la chaîne Hotaka. Il est basé sur un cadran Grand Seiko datant de 1971, que le studio des cadrans Grand Seiko a déniché en fouillant les archives à la recherche d'inspiration.

Comment Grand Seiko a perfectionné le flocon de neige

Cadran "Snowflake" historique, 1971 © Grand Seiko

L'esthétique unique du cadran Grand Seiko "Snowflake" - dont certains disent qu'il rappelle la translucidité et la texture du papier de riz japonais - se définit par sa réflexion quasi-lumineuse de la lumière et le dessin particulier des minuscules irrégularités sur sa surface. 

En général, plus il fait froid et plus les flocons de neige ont tendance à être gros, et plus la couverture neigeuse reste froide longtemps, et plus elle devient dense et compacte. La neige recouvre six mois par année les montagnes visibles depuis les fenêtres du Shinshu Watch Studio et elle prend un aspect balayé par le vent, presque granuleux, en janvier, mois le plus froid.

Pour reproduire cet aspect, le cadran en laiton a été pré-étampé du motif iconique "Snowflake" avant d’être plaqué argent. Peindre simplement le cadran en blanc n’était pas une solution, car la peinture fluide aurait comblé les irrégularités du cadran et créé une surface plane. L'atelier des cadrans Grand Seiko a donc opté pour la galvanoplastie, qui permet de contrôler chaque variable (température, courant, force de la solution) afin de garantir un résultat très cohérent, reproductible et précis.

Contrairement aux résultats obtenus par les procédés de métallisation conventionnels, le revêtement argenté appliqué sur les cadrans " Snowflake " n’est ni réfléchissant ni d’aspect métallique, mais d'un blanc pur. Il aura fallu de nombreux essais et séries de tests avant que la formule produisant l’effet escompté soit trouvée. 

Comment Grand Seiko a perfectionné le flocon de neige

Grand Seiko Heritage Collection Spring Drive SBGA211, en titane © Grand Seiko

Les cadrans "Snowflake" sont uniquement disponibles sur les montres Grand Seiko Spring Drive, car les affinités entre le design du cadran et le monde naturel sont censées faire écho à l'hommage que la technologie Spring Drive rend au passage naturel du temps. Plus précisément, le glissement sans à-coups des aiguilles sur le cadran est caractéristique de la technologie Spring Drive (par opposition aux minuscules et discrets mouvements qui indiquent un calibre mécanique traditionnel) et imite la course du soleil dans le ciel, telle que nous la percevons.

La sortie en 2019 du modèle Grand Seiko Elegance Collection Spring Drive "Blue Snowflake", dont le cadran d'un bleu éthéré évoque l'apparence de la neige à l'ombre des montagnes, a encore renforcé les liens entre les modèles Grand Seiko Spring Drive "Snowflake" et le cadre géographique du Shinshu Watch Studio.

Comment Grand Seiko a perfectionné le flocon de neige

Grand Seiko Elegance Spring Drive "Blue Snowflake", SBGA407 © Grand Seiko

A la lumière directe, la neige apparaît blanche, en raison de la réflexion et de la diffusion des rayons lumineux par les cristaux de glace microscopiques qui la compose. Cependant, quand la neige ou la glace sont à l’ombre et éclairées uniquement par une lumière indirecte, ce que nous percevons est de la lumière réfractée (plutôt que réfléchie). Puisque l'eau, dans tous les états de la matière, a tendance à absorber de préférence la lumière dans les fréquences spectrales rouge et jaune, le bleu clair est ce que nous voyons principalement lorsque la lumière blanche parcourt une distance importante à travers la neige.

Le modèle Grand Seiko Elegance Spring Drive "Blue Snowflake" se présente dans un boîtier en acier inoxydable, qui se révèle être plus brillant que le titane résistant aux rayures et à la corrosion (appelé "titane haute intensité" par Grand Seiko) utilisé dans les autres montres à cadran "Snowflake". Ce choix d’un nouveau matériau pour le boîtier est extrêmement bienvenu, car le design classique du boîtier - plus proche des premiers modèles Grand Seiko que le boîtier moderne et plus sportif - serait écrasé par les teintes plus sombres du titane. Au contraire, les surfaces polies du boîtier en acier inoxydable compensent ici les nuances bleu tendre du cadran et du bracelet en cuir qui l'accompagne.

Comment Grand Seiko a perfectionné le flocon de neige

Grand Seiko Elegance Spring Drive "Blue Snowflake", SBGA407 © Grand Seiko

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Dès le début, Grand Seiko a recherché les caractéristiques essentielles d’une montre : précision, beauté, lisibilité. Son design reflète l’extraordinaire sens de l’esthétique japonais. La marque va continuer à atteindre de nouveaux sommets en tant que marque.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >