×

Cette recherche est sponsorisée par Meccaniche Veloci

Rechercher dans :
Graham - Chronofighter Superlight Carbon

Graham Chronofighter Superlight Carbon

Boîtier, lunette et levier en fibre de carbone permettent à la Chronofighter Superlight Carbon de peser moins de 100 grammes.

Pour une montre relativement grande (son boîtier mesure 47 mm de diamètre), avec son emblématique mécanisme de levier ressortant à neuf heures, un poids total de moins de 100 grammes est un sacré exploit pour la Graham Chronofighter Superlight Carbon. Le boîtier, la lunette, le levier, la boucle ardillon et même le cadran sont tous élaborés avec ce matériau léger et pourtant ultra robuste.

L’allure distinctive du carbone, que lui confère l’épaisseur des feuilles individuelles de fibre de carbone, peut clairement s’observer sur la lunette, le cadran et le levier, tandis que le look noir mat du boîtier en composite fibre de carbone contraste avec cette apparence structurée. Réduite à sa plus pure expression, l’édition limitée de la Chronofighter Superlight Carbon avec bracelet en caoutchouc gris et touches orange est le vaisseau amiral de la collection. D’autres modèles sont disponibles avec des bracelets en caoutchouc et des touches de couleur empruntées à celles utilisées pour les pneus de Formule 1 : violet, orange, rouge, blanc, vert, bleu et jaune. Contrairement aux pneus, bien sûr, le caoutchouc utilisé pour ces bracelets, avec son motif clouté, est assuré de résister à l’épreuve du temps et de ne pas s’user.

Chronofighter Superlight Carbon

© WorldTempus/Edouard Haegi

Même si une personnalité plus discrète se déciderait sans doute à porter le modèle au bracelet gris, malgré sa taille, il va sans dire que les pièces les plus colorées sont destinées aux personnes qui ne craignent ni d’avoir le cœur sur la main, ni leur montre à leur poignet. La couleur orange exprime l’anticipation, le vert l’action et le violet se révèle avec assurance comme le nouveau rouge.

Tous ces modèles sont animés par le mouvement chronographe automatique Graham G1757 qui offre une réserve de marche de 48 heures et qui est visible à travers le fond de boîtier en verre saphir fumé. Les indications du chronographe sur le cadran prennent la forme d’une aiguille centrale des secondes et d’un compteur de minutes à six heures (qui présente la particularité d’avoir sa position « zéro » à six heures plutôt qu’à midi) et une échelle tachymétrique autour de la circonférence du cadran.

Ceux qui préfèrent voir leurs mouvements mécaniques de tous les côtés peuvent opter pour la version squelette, qui comporte un calibre mécanique différent, le G1790 ajouré avec échappement et balancier visibles, offrant la même réserve de marche de 48 heures mais une disposition différente des compteurs chronographes, avec les petites secondes continues à trois heures et le totalisateur chronographe de 30 minutes à neuf heures (dans ce cas avec le « zéro » conventionnel à midi).

La marque

Établie à La Chaux-de-Fonds en Suisse, Graham perpétue l’héritage de l’horloger londonien George Graham en développant des montres qui conjuguent savoir-faire sophistiqués et design atypiques.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi