X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Trilobe

Rechercher dans :
Glashütte Original - Un tourbillon au garde-à-vous

Glashütte Original Un tourbillon au garde-à-vous

Une fois la couronne tirée, le tourbillon volant de la Senator Chronomètre Tourbillon se remet doucement à midi et s'arrête, attendant le réglage. Une caractéristique unique pour une pièce de haut vol.

Parmi ses nouveautés 2019, introduites lors de Time To Move, l’événement/salon horloger du Swatch Group, Glashütte Original présentait une petite pépite de complication. La marque allemande, qui dispose d'un statut un peu à part dans le portefeuille de marques du groupe, a lancé la Senator Chronomètre Tourbillon, une série limitée de 25 exemplaires en platine. Le pôle d'attraction principal de ce chronomètre certifié est, bien sûr, son tourbillon. Glashütte Original ne le produit que du type volant, sans pont supérieur. Cette variante a été développée à Glashütte et la marque ne pouvait manquer de s'en emparer. Naturellement, il est dégagé, mais ici, par le jeu de l'étagement, il semble flotter encore plus près de la surface du mouvement. Sa cage est particulièrement fine, un trait qui distingue l'approche de la marque allemande. 

Un tourbillon au garde-à-vous

Senator Chronomètre Tourbillon © Glashütte Original

Mais ce tourbillon ne se contente pas de caractéristiques esthétiques, ou de positionnement. Non seulement la Senator Chronomètre Tourbillon possède un stop seconde, mais aussi la fonction zero-reset. Il s'agit d'un mécanisme que Glashütte Original utilise d'ordinaire sur ses Senator Chronometer, dotées d'un échappement classique. Lors du réglage, une fois la couronne tirée, il remet la petite seconde à zéro, cale l'aiguille des minutes sur une graduation du chemin de fer et la fait avancer pile sur les index, en sautant de marquage en marquage. Pour la première fois, ces deux caractéristiques de précision extrême sont appliquées à un tourbillon volant. Mais la question en devient autrement plus compliquée. 

Un tourbillon au garde-à-vous

© Glashütte Original

Dans une montre classique, la petite seconde fait partie du rouage. Et remettre une roue à zéro est très simple, la preuve, les chronographes le font tout le temps. Dans un tourbillon, la petite seconde se confond avec la cage, qui effectue sa rotation en une minute. Elle dispose même ici d'un chemin de fer décalqué sur un anneau de saphir. Or remettre une cage à zéro n'a rien de simple. Ensemble complexe de composants de petite taille, elle est fragile et ne supporterait pas la brutalité du coup de fouet qui caractérise le zero-reset. Alors Glashütte Original l'a protégée avec un régulateur, du même type que celui que l'on trouve dans les répétitions minutes et qui gouverne la vitesse à laquelle frappent les marteaux. On le voit, à 7 heures, sur la Senator Chronomètre Tourbillon. Ce petit tampon, que la marque a traduit par « détente minute », supprime le choc de la remise à zéro. On peut voir la cage de tourbillon se remettre à la verticale, lentement, sans a-coups, et attendre que le réglage de la montre soit achevé.

Mais ce déploiement de technique n'est pas ce qui saute aux yeux. En regardant la Senator Chronomètre Tourbillon, ce qui frappe est la séparation entre trois espaces. Le premier est le cadran excentré des heures et minutes. Bleu et rainuré, il dépasse de la platine du mouvement qui sert de toile de fond au spectacle horloger. Et comme les flans de ce cercle rehaussé étaient disponibles, Glashütte Original y a ajouté une inscription : « Chronometer Tourbillon ». Mais ces lettres ont été écrites à l'envers. Elles se lisent à l'endroit dans le réhaut parfaitement poli qui sert de miroir à ce jeu de reflets.

Un tourbillon au garde-à-vous

La Glashütte Original Senator Chronomètre Tourbillon au poignet © WorldTempus / David Chokron

La seconde zone entoure ce cadran de part et d'autre. Elle est terminé avec des côtes de Glashütte, variante locale de la côte de Genève. On retrouve là une des spécialités de la marque allemande, qui s'est déjà plusieurs fois amusée à faire passer coté cadran des finitions qui sont habituellement dévolues au mouvement. Et il s'agit bien du côté cadran, pas d'un cadran : tout l'espace visible sous le verre saphir est en réalité la partie arrière du calibre. Enfin, la troisième zone entoure le tourbillon, le régulateur et la réserve de marche. Elle est gravée, à la main, ce qui crée un relief encore accentué par le fait qu'une partie de la mécanique y est visible. Ainsi la Senator Chronomètre Tourbillon a plusieurs visages. Certains sont cachés, d'autres sont à l'envers, et certains encore sont bien visibles, explicites presque, mais encore trompeurs. 

Un tourbillon au garde-à-vous

© Glashütte Original

 

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Glashütte Original repose sur les grandes traditions de l’horlogerie. Manufacture capable de produire la quasi-totalité de ses propres mouvements, elle s’emploie à élever chaque création au rang d’œuvre d’art.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi