X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Montblanc

Rechercher dans :
Girard-Perregaux - Trois ponts réarchitecturés

Girard-Perregaux Trois ponts réarchitecturés

Après de nombreuses interprétations historiques, Girard-Perregaux a remasterisé son modèle le plus emblématique. Le Néo-Tourbillon Sous Trois Ponts regarde vers le futur.

Pendant des années, le Tourbillon Sous Trois Ponts d’Or a été l’un des rares modèles à tourbillon disponibles. En ce temps où cette complication n’était pas devenue aussi courante et gardait une aura d’extrême exclusivité, Girard-Perregaux en était l’un des plus prestigieux pourvoyeurs. Il faut dire que son architecture visible et impressionnante avait de quoi marquer les esprits. Durant la décennie 2000, ce modèle a été réinterprété à de nombreuses reprises, avec des modifications qui touchaient à la forme des ponts et à celle de la boîte. Mais à chaque fois, il s’est agi de dessins sortis des archives et mis au goût du jour, ou alors de boîtes préexistantes, comme le grand rectangle de la Vintage 1945. Lors du dernier Baselworld, Girard-Perregaux a présenté un Tourbillon Sous Trois Ponts qui regarde vers l’avenir plutôt que vers le passé.

Le Néo-Tourbillon Sous Trois Ponts est en effet d’une conception profondément différente des précédentes versions. Et cela se voit au premier coup d’œil. Les ponts ne sont plus en forme de flèche ou de barrette comme auparavant. En forme d’arc ajouré, ils enjambent une grande vallée, creusée au centre du mouvement GP09400. Et pour la première fois, ils ne sont pas en or mais en titane noirci. Squelettés pour ne pas cacher la vue, leurs lignes tendues suggèrent à la fois la légèreté et la résistance, comme les arches de soutènement d’un pont. Rien d’étonnant à cela puisque dans la famille Macaluso, actionnaire et dirigeante de la marque, on est architecte de père en fils.

Girard Perregaux-  Néo-Tourbillon Sous Trois Ponts

La structure de la Néo-Tourbillon Sous Trois Ponts est à double face. Côté cadran, on trouve les ponts et à 6 heures, bien sûr, le tourbillon. Pour la première fois, il est réalisé en titane et noirci. A l’autre bout de la chaîne cinématique, à midi, un grand barillet, agrandi pour l’occasion et qui permet au Néo-Tourbillon d’afficher 70 heures de réserve de marche là où les autres 3 Ponts plafonnaient à 48 heures. Pour ce faire, Girard-Perregaux a repensé son barillet. Pour le comprendre, il faut retourner la montre et en explorer les forces souterraines.

C’est un fait peu connu mais les Tourbillons Sous Trois Ponts existent depuis des années en version automatique grâce à un micro-rotor. Invisible, fait d’or gris, il est caché sous le barillet qui a été agrandi pour l’occasion, et contient ainsi un ressort plus long. La platine est comme le reste du mouvement, sablée, et possède un traitement de surface de couleur gris au ruthénium, qui est le thème chromatique de cette pièce entière. Mate, sombre et technique, cette finition achève de moderniser l’apparence de la pièce. 

Ce même côté fond porte des traces du passé et des traces du futur. Il est traversé par un grand pont de rouage en forme de barrette, rectiligne et terminé par des pointes que l’on connaissait déjà. Il inaugure également de nouvelles roues. Celle du rochet, sous le barillet, a la même forme que la cage de tourbillon. Les autres roues visibles possèdent des bras plus modernes.

Girard-Perregaux Néo-Tourbillon Sous Trois Ponts

C’est bien le mot qui convient à cette montre et en particulier à son enveloppe d’or rose. Son boîtier est entièrement nouveau et asymétrique. Ses flancs arrondis rappellent les modèles à grande complication de la marque, mais celui-ci n’a pas de lunette. Son verre saphir est une glass box. Il monte à la verticale avant de devenir la surface plane à travers laquelle passe le regard. Dans l’axe de la vallée centrale de la montre, il touche la boîte qui est creusée. Sur les cotés, à 3 et 9 heures, il est moins haut car la boîte est à ces endroits plus haute. Les aiguilles squelette d’un nouveau design très proche des ponts parachèvent de donner un look jamais vu. Le panorama est donc spectaculaire, et change selon le point de vue.

Girard Perregaux-  Néo-Tourbillon Sous Trois Ponts

La marque

Depuis 1791, Girard-Perregaux poursuit la voie de sa tradition de Haute Horlogerie. L’histoire de la Maison est jalonnée de garde-temps légendaires qui allient design pointu et technologie innovante.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi