×

Cette recherche est sponsorisée par Richard Mille

Rechercher dans :
SIHH
Girard-Perregaux - Neo Tourbillon Sous Trois Ponts Squelette

Girard-Perregaux Neo Tourbillon Sous Trois Ponts Squelette

Voici la toute première version squelettée du Neo Tourbillon Sous Trois Ponts.

Le Neo Tourbillon Sous Trois Ponts Squelette est traversé de ponts noirs élancés et cintrés soutenant une très fine structure mécanique. Les masses semblent en en suspension, tant le niveau de transparence du calibre est élevé. Tendus comme des câbles au-dessus d'un précipice, les ponts du calibre squeletté renvoient à l'architecture des grans ponts à haubans.

Le Neo Tourbillon Sous Trois Ponts Squelette se présente comme le résultat naturel de trois piliers fondamentaux de Girard-Perregaux: le brevet de 1884 portant sur un tourbillon à trois ponts visibles côté cadran, principe de base de l'architecture Sous Trois Ponts d’Or; le squelettage du mouvement, que Girard-Perregaux pratique depuis 1998; et la naissance en 2014 du Neo Tourbillon Sous Trois Ponts. 

Ce garde-temps possède un boîtier en titane de 45 mm de diamètre et de 15,6 de hauteur, offrant de grandes surfaces vitrées. La carrure de la boîte est bombée et satinée et se distingue par l’absence totale de lunette. Ses cornes polies sont accrochées haut sur la boîte pour créer très tôt une forte inflexion et offrir une excellente tenue sur le poignet.  

La recherche architecturale est omniprésente chez Girard-Perregaux. La matière qui domine la boîte n'est pas le titane, mais le saphir. Elle est structurée de manière à maximiser la vue sur le mouvement, qui est lui-même basé sur le principe de transparence. Le verre côté cadran est chevé et bombé, de type glass box. Il monte à la verticale depuis le boîtier. Après quelques millimètres, il change d’angle pour recouvrir le cœur de la montre, comme un dôme protecteur. Le verre de fond est lui aussi chevé. Vue de profil, le Neo Tourbillon Sous Trois Ponts Squelette est une bande de métal gris et matifiée par le satinage, entourée de deux excroissances de saphir. En architecture, elles répondent à la dénomination de « peau ». Cette couche à la fois technique et visuelle amène la transparence et dévoile la structure. Elle révèle le réseau interne de renforts qui donnent force et forme à un bâtiment. Ici, la peau de saphir est un acteur à la fois du spectacle horloger, de ses besoins structurels et du style propre à Girard-Perregaux.

Neo Tourbillon with Three Bridges Skeleton

Neo Tourbillon Sous Trois Ponts Squelette Girard-Perregaux

Le calibre GP 9400-0011 est une version profondément revue du calibre 9400: un ajourage a fait purement et simplement disparaître la platine. Le calibre se retrouve suspendu entre deux couches d'air. Il en subsiste des points d'ancrage indispensables, mais la structure porteuse, opaque et pleine, a disparu. Mais à bien regarder, on distingue les vis qui maintiennent les ponts ajourés, polies et anglées, qui pénètrent loin dans la structure du calibre.

Contrairement à d'autres squelettes de Girard-Perregaux, le Neo Tourbillon Sous Trois Ponts Squelette n'a pas recherché à faire apparaître une forme graphique par l'ajourage, mais à faire disparaître la matière pour laisser les ponts s'exprimer pleinement. Ainsi, la partie fond de la platine du mouvement pleine est remplacée par deux ponts identiques à ceux côté cadran, une première dans une architecture à ponts apparents. Ces deux ponts sont les homologues du pont de rouage (central) et de tourbillon (à 6 heures). Etant arqués, ils augmentent légèrement la hauteur totale du mouvement (9,54 mm). Mais cette augmentation porte uniquement sur les décrochements des deux verres saphir.

La montre est légère, grâce au poids limité du saphir et du titane et de leur faible présence. La légèreté visuelle est affaire de squelettage. Les ponts contribuent à l'effet de transparence générale du calibre. Ils sont réalisés en titane, sablés, puis noircis par un processus PVD. Leur forme est d'une telle complexité, dans les trois dimensions, faite de coins rentrants, d'arches, de retours et de surplombs, que leur usinage est un haut fait d’horlogerie à lui seul.

Entre ces ponts circule les deux flux vitaux de l'horlogerie, l'échange entre énergie et information, entre la force stockée dans le barillet et la régulation effectuée par le tourbillon. Le premier est remonté par un micro-rotor en or gris, qui, fait unique, est situé concentriquement au barillet. Il assure au mouvement une durée de marche minimum de 60 heures. Taillé dans le titane pour préserver la durée de marche et limiter les frictions, le tourbilon est fait de 80 composants et effectue sa rotation autour de son axe central en une minute, mu par un balancier de fort diamètre couplé à un spiral à courbe terminale Phillips et un échappement à ancre suisse. L'ensemble de la cage montée ne pèse que 0,25 grammes.

Le Neo Tourbillon Sous Trois Ponts Squelette s'accompagne d'un bracelet en cuir d'alligator noir, cousu main, fermé par une boucle déployante en titane à triple lame.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Depuis 1791, Girard-Perregaux poursuit la voie de sa tradition de Haute Horlogerie. L’histoire de la Maison est jalonnée de garde-temps légendaires qui allient design pointu et technologie innovante.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi