X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Cabestan

Rechercher dans :
Baselworld
Girard-Perregaux  - Néo-Tourbillon sous Trois Ponts

Girard-Perregaux Néo-Tourbillon sous Trois Ponts

Baselworld - La Manufacture Girard-Perregaux métamorphose son modèle légendaire pour le transformer en un nouvel étalon de design et de technique horlogère.

Le Néo-Tourbillon sous Trois Ponts impose de nouvelles règles en termes d’esthétique. La quête de volume et la recherche de la tridimensionnalité à l’échelle micrométrique ont guidé la pensée des ingénieurs et des designers. A commencer par les ponts qui présentent une découpe et une structure radicalement différentes. Pour être encore plus aériens, ils sont squelettés et leurs lignes de force créent un parfait équilibre visuel. Taillés dans du titane, les ponts sont sablés avant de recevoir un traitement PVD noir. Les arches, vues du dessus, présentent sur chaque côté une découpe légèrement ovale, une forme reprise d’ailleurs pour les aiguilles, elles aussi ‘squelettées’.

Véritable dôme protecteur, le verre saphir se présente sous la forme d’une
« glass-box » traitée antireflets. Tombant sur le bord de la carrure - la lunette ayant été de fait supprimée - il crée une loge translucide jouant le rôle de vitrine sur la vie cinétique qu’il abrite. Taillé dans de l’or rose et alternant les surfaces satinées et polies, le boîtier reprend les caractéristiques dédiées aux pièces de Haute Horlogerie.

Girard-Perregaux Néo Tourbillon sous Trois Ponts

Le Néo-Tourbillon sous Trois Ponts dispose d’un nouveau calibre plus grand par rapport aux précédentes versions. Il respecte toutefois les codes identitaires des Tourbillons sous Trois Ponts : design symétrique, rouage en ligne, cage de tourbillon positionnée à 6h et micro-rotor adossé au barillet à 12h. Hormis ces prescriptions, le calibre GP09400, qui compte 245 composants, intègre plusieurs développements exclusifs. Sa fréquence s’élève à 3 Hz pour garantir ses performances et sa longévité.

Le tourbillon de 14,44 mm, affiche un diamètre supérieur à la moyenne. Il présente aussi des finitions de Haute Horlogerie avec des surfaces traits-tirés et des arrêtes anglées. Effectuant une rotation complète en 1 minute, il est pour la première fois réalisé en titane. Spécialement noirci, le balancier est réglable grâce à un jeu de vis en or. Le spiral présente quant à lui une courbe terminale Phillips. Comptant 80 composants, il ne pèse au total que 0,25 g. Le micro-rotor en or gris est situé sous le barillet et non autour comme sur les calibres précédents. La réserve de marche a été augmentée grâce à l’intégration d’un tambour de barillet plus grand permettant l’installation d’un plus long ressort. La denture du tambour a été remplacée par une roue montée au-dessus. Gravée, anglée et squelettée, elle présente 6 bras inclinés, une esthétique qui se répète d’ailleurs sur d’autres rouages du calibre.

Au dos, un pont taillé en forme de flèche traverse l’entier du mouvement. Le rochet à 12h reproduit quant à lui les formes d’une lyre. Le chiffre 3 et ses multiples, en référence au nombre de Ponts, s’avère omniprésent.

Girard-Perregaux Mouvement GP09400-0001

 

Voir toutes les actualités Baselworld >>

 

Vous aimerez aussi

La marque

Depuis 1791, Girard-Perregaux poursuit la voie de sa tradition de Haute Horlogerie. L’histoire de la Maison est jalonnée de garde-temps légendaires qui allient design pointu et technologie innovante.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >