×

Cette recherche est sponsorisée par Christophe Claret

Recherche
Rechercher dans :
SIHH 2017
Girard-Perregaux - 1966 ww.tc

Girard-Perregaux 1966 ww.tc

La collection 1966 s'enrichit du modèle ww.tc à heures universelles.

S'inscrivant dans une quête de l'innovation depuis 1791, Girard-Perregaux réinterprète aujourd'hui l'un de ses modèles les plus emblématiques : la ww.tc. Plus actuelle que jamais dans un monde globalisé, la fonction heures universelles est pour la première fois proposée dans la plus chic des collections de montres urbaines de la Maison, la ligne 1966.

L'histoire de Girard-Perregaux, qui célèbre ses 225 ans cette année, est jalonnée de créations légendaires - des premières montres automates de Jean-François Bautte au XVIIIe siècle, jusqu'à l'Echappement Constant, en passant par le mythique Tourbillon sous Trois Ponts d'Or. Détentrice de 80 brevets, Girard-Perregaux regroupe aujourd'hui tous les métiers de la montre, du développement du mouvement aux ultimes finitions.
Dans un contexte si prestigieux, le modèle ww.tc tient une place particulière car la manufacture est l'une des rares à avoir combiné chronographe et heures universelles. De ce mariage est née la ww.tc (abréviation de World Wide Time Control). De part et d'autre du boitier, ses deux couronnes si caractéristiques en font rapidement l'un des modèles les plus iconiques de la marque.

Girard-Perregaux-1996-wwtc-acier.jpg

La nouvelle 1966 ww.tc se lit et se manipule avec une facilité confondante : encerclant le tour d'heure, un disque 24 heures rotatif arbore deux demi-cercles noir et blanc, faisant la distinction jour/nuit. Le réglage s'effectue grâce aux deux couronnes à 9h et 3h : la première permet de positionner la ville de référence à midi ; la seconde, d'ajuster les heures et les minutes – auxquelles se synchronise automatiquement le disque 24 heures.

Dotée du mouvement de manufacture GP03300-0022/0027 à remontage automatique, additionné d'un module développé à l'interne, la 1966 ww.tc est pourvue d'une réserve de marche de 46 heures. Ce calibre a la particularité d'autoriser les réglages de l'heure et de la ville de référence dans les deux sens. Enfin, en rotation permanente à 6h, la petite seconde informe sur la bonne marche de la montre.

Hommage à une année particulièrement importante pour Girard-Perregaux, la collection 1966 se distingue par une élégance rare : le boitier de 40 mm, étanche à 30 m, largement ouvert sur un cadran opalin, arbore une fine lunette inclinée. Sous le verre saphir traité anti-reflet s'animent des aiguilles « feuilles », spécifiques à cette ligne. Enfin, le fond transparent dévoile une mécanique minutieusement étirée, anglée, perlée et décorée de Côtes de Genève.

Girard-Perregaux-1996-wwtc-or-rose

La Girard-Perregaux 1966 ww.tc est disponible en deux versions : l'une en or rose sur bracelet alligator noir, l'autre en acier, sur bracelet acier ou alligator.

La marque

Depuis 1791, Girard-Perregaux poursuit la voie de sa tradition de Haute Horlogerie. L’histoire de la Maison est jalonnée de garde-temps légendaires qui allient design pointu et technologie innovante.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >