X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Baume & Mercier

Rechercher dans :
Genus - GNS1.2 TD

Genus GNS1.2 TD

Après avoir inventé une nouvelle lecture de l’heure, sans cadran, sans aiguilles, Genus introduit en 2020 un garde-temps en Titane Damassé.

En 2020, Genus propose la déclinaison de son modèle GNS en l'installant dans un nouveau vaisseau de métal. Après l'or gris, l'or rose, Genus s’aventure sur un territoire nouveau pour l'horlogerie en utilisant une boîte en titane damassé, d'où le nom GNS 1.2 TD. Le damassage de corroyage consiste à empiler des feuilles de métal, dont la cohérence est assurée par un travail de rétamage. Après avoir été martelées, elles sont repliées sur elles-mêmes, opérations répétées autant de fois que nécessaire, comme pour une pâte feuilletée. Cet empilement de couches homogènes, recuites entre chaque pliage, présente un aspect entièrement nouveau. En effet, chaque découpe, chaque biseau entamé dans la tranche du damassé en révèle les strates accolées, les formes, les ondulations, les caractères uniques de la superposition de couches.

GNS1.2 TD

GNS 1.2 TD © Genus

La mise en couleurs sur-mesure

Chaque élément du boîtier de la GNS1.2 TD est taillé selon un angle précis afin d'obtenir des pièces à l'apparence différente. Genus s'attache alors à les coordonner. Mais à nouveau, la dimension de la relation intime entre Genus et le porteur intervient ici. En effet, chaque futur acquéreur de chaque montre aura la possibilité d’assister aux opérations de révélations de damassage à la flamme au sein de l’atelier de Genus à Genève. Il pourra intervenir directement à la mise en couleurs et décider les finitions de surface souhaitées : mat, satiné ou poli. Lui seul aura accès aux secrets de fabrication et au coup de main des artisans. 

GNS1.2 TD

Bloc de titane © Genus

Une autonomie de 50 heures

L'architecture du calibre 160W-1.2 est révélatrice de la nature du projet Genus. Sa liberté, sa souplesse, son évolutivité reposent sur sa séparation en deux parties. La première, qu’on peut qualifier de mouvement de base, regroupe les fonctions essentielles, dont un barillet unique. Il assure une autonomie de 50 heures, considérable au vu de la complexité du calibre et des masses en mouvement. Par-dessus sont greffés des modules qui gèrent l'affichage des heures et des dizaines et unités des minutes. 

GNS1.2 TD

© Genus

Exclusivité au cœur

Tous les composants du calibre 160W-1.2 ont été dessinés et travaillés à la main par l’horloger et dans le respect des exigences de la Haute Horlogerie. La platine et les ponts sont en or, issus d'une filière d'approvisionnement éco- et socio-responsable, et certifiés par le RJC (Responsible Jewellery Council). L’autre avantage, l’or est un métal non-magnétisables. Il est donc largement préservé de l'influence néfaste des champs magnétiques. Enfin, l'or se prête extrêmement bien aux fines terminaisons. 

GNS1.2 TD

Certificat © Genus

Passeport numérique

Pour garantir auprès de son possesseur l’authenticité du garde-temps tout au long de sa vie, Genus s’est rapproché de l’association Arianee Project, un consortium indépendant dont la mission est de construire un standard global pour la certification digitale des objets de valeurs. Basé sur la technologie de la Blockchain, le protocole décentralisé et open source offre un ensemble de nouveaux services, pour le propriétaire de la montre, accessibles directement depuis le certificat. 

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

GENUS, ou la singularité du temps. En repoussant les limites connues de l'affichage, la marque a installé son langage horloger propre. Il repose sur l'expérience de son horloger, auteur d’une complication d’affichage inédit et d'un mouvement, tous deux manufacturés, en or massif et complétés par des finitions de haute horlogerie.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >