×

Cette recherche est sponsorisée par Cartier

Rechercher dans :
Baselworld
Fabergé - Lady Compliquée Peacock Black

Fabergé Lady Compliquée Peacock Black

Dans cette surprenante version épurée, la montre s’est dépouillée de ses couleurs mais pas de sa beauté.

La première Lady Compliquée Peacock, dévoilée à Baselworld 2015, remporta à l’automne le Prix « Haute Mécanique pour Dame » du Grand Prix d’Horlogerie de Genève. Esthétiquement fidèle à la tradition joaillière de Fabergé, elle révélait un cadran pavé de diamants, de tourmalines et de tsavorites, des disques des heures et des minutes en nacre, et une lunette incrustée de diamants. La même année était créée la version Winter, suivie en 2016 par les tout aussi luxueuses versions Emeraudes et Rubis, aux couleurs radieuses, et par la Black Sapphire, en noir et blanc. Dans une démarche vers l’épure, à contre-courant d’autres marques horlogères qui présentent des premiers modèles simples avant de les décliner en versions joaillières, Fabergé a emmené sa collection Peacock au bout du chemin de la simplicité, avec le modèle Black de cette année. Plus de pierre précieuse ni de diamant, ni aucune couleur, à part les essentiels noir et blanc. Il y a deux ans, à la naissance de cette collection féminine, qui aurait pu imaginer qu’elle allait évoluer jusqu’à cette étonnante et sobre version Black, si réussie, qu’elle est à mes yeux l’une des plus belles montres de Baselworld 2017 ?


L’élégance du noir
La Lady Compliquée Peacock Black s’offre dans boîtier en or blanc de 38mm de diamètre surmonté d’un verre saphir bombé traité anti-reflets, et fermé au dos également par un verre saphir. Le cadran en laque noire mate est complété par l’anneau des heures et l’échelle en demi-cercle des minutes, tous deux, en nacre peinte de noir. Décentré sur la gauche du cadran, le corps stylisé du paon, poli et brillant, contraste avec les plumes en argent aux motifs finement travaillés grâce au procédé LIGA. Au noir du fond sur lequel l’oiseau fait la roue répond les « yeux » laqués de ses plumes.


Lady Compliqué Peacock Black

 

Beaucoup de technique derrière la poésie
Evoquer la simplicité est sans doute mal choisi pour un garde-temps baptisé Lady Compliquée. Car si la nouvelle Peacock Black affiche un look dénué de fioriture et un cadran vierge de toute aiguille, son affichage du temps rétrograde repose sur un mécanisme d’autant plus complexe. Comme le paon fait la roue pour séduire sa belle, l’oiseau au centre du cadran déploie les panaches de sa queue au gré des heures pour le plus grand plaisir de l’heureuse porteuse de la montre. Quatre plumes mobiles se déplacent simultanément mais à des vitesses et selon des angles différents pour une parfaite harmonie jusqu’à atteindre les 60 sur l’échelle graduée des minutes, et revenir en arrière. Une heure est passée. Le grand anneau des heures qui habille le pourtour du cadran est lui aussi mobile et c’est le chiffre en face de la couronne qui donne l’heure.

Le tout est synchronisé dans les entrailles de la montre par le mouvement à remontage manuel Calibre 6901, développé par Agenhor en exclusivité pour Fabergé. Incluant 242 composants, ce mécanisme complexe et innovant comprend notamment une came à 12 dents pour les heures et le système AgenFAN constitué de deux séries de roues dentées de tailles différentes, superposées, qui actionnent le déplacement des plumes du paon. Egalement inventé par Agenhor, le système AgenPIT permet le réglage facile du mouvement tout en préservant le spiral et assure une précision optimale.


Lady Compliqué Peacock Black

 

Hommage
L’idée du paon animé de la Lady Compliquée Peacock vient d’un des fameux œufs de Peter Carl Fabergé datant de 1908, l’Oeuf au Paon, que le tsar Nicolas II avait offert à sa mère (et qui peut être admiré au Musée de l’Horlogerie du Locle, en Suisse). Fait de cristal de roche, l’œuf renferme un petit arbre en or sur lequel est perché un paon somptueusement coloré. Retiré de sa branche et posé sur une table, l’oiseau se remonte et marche alors en déployant les plumes en émail vert de sa queue. Loin de cette préciosité, la Lady Compliquée Peacock Black ne compte que sur l’or blanc et la laque noire pour rendre un hommage contemporain à son modèle et elle le fait avec panache. La montre sera disponible en boutiques à l’automne 2017, au prix de 34'500 francs suisses.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Fabergé enchante avec des créations horlogères inattendues, en droite ligne avec ses fameux Œufs de Pâques Impériaux, qui ont fait sa renommée. 

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi