×

Cette recherche est sponsorisée par A L’Emeraude

Rechercher dans :
Et pourquoi pas... ? - Le cancer et la Zenith Type 20 Ton Up Distinguished Gentleman's Ride

Et pourquoi pas... ? Le cancer et la Zenith Type 20 Ton Up Distinguished Gentleman's Ride

Une histoire triste écrite avec le coeur.

Ohhhh. Comment peut-on commencer un article sur une montre, le loisir, ou la mode avec ce mot qui fait frémir ? A mon avis, beaucoup de lecteurs vont s’arrêter ici.

Pourtant, vous devriez rester avec moi. C’est une question de vie ou de mort…

Le cancer n’épargne personne et aucune montre ne vous en protègera. Comme le dit Stromae dans sa merveilleuse chanson Quand c’est ?, « Cancer, cancer, dis-moi quand c’est ? Cancer, cancer, dis-moi qui est le prochain ? » Bon, là, je le sens bien. Il y a encore moins de lecteurs.

Mais pour ceux qui vont encore rester, essayons d’aller plus loin. Ah oui, je parle bien de lecteur, pas de lectrices, parce que le sujet d’aujourd’hui est très marqué. Il s’agit d’un cancer qui tue beaucoup d’hommes (le troisième le plus mortel), qui ne touche qu’eux et qui fait tellement peur que certains préfèrent ne pas se faire diagnostiquer. Pourquoi ? Parce que son image n’est pas associée qu’à une fin tragique. Le cancer de la prostate touche l’homme dans ce qu’il a de plus intime. Pour ceux qui ne le sauraient pas, la prostate fabrique le sperme (eh oui…) et donc joue un rôle critique dans la sexualité masculine. Au-delà de ça, sa situation proche de la vessie peut aussi avoir des conséquences fâcheuses sur cette dernière.

En résumé, on parle ici d’impuissance et d’incontinence…

Je comprends, c’est dur de lire ça alors que vous pensiez apprendre un peu plus de choses sur un chronographe Zenith.

De nombreuses marques aiment soutenir de belles causes. Elles s’entichent pour la mer, l’air, la terre. Elles s’engagent dans de nombreuses actions, toutes plus respectueuses ou charitables. Et c’est bien. Mais soyons, clair, il est bien plus facile de parler – ou de soutenir – de certains sujets. Il y a une vraie hiérarchie de la compassion ou du sponsoring.

Je trouve super sympa de porter une montre de plongée qui m’aide à soutenir le nettoyage des Océans. J’adore que ma passion permette de financer des écoles, des jeunes artistes ou de la recherche contre des maladies orphelines. Là encore, bravo et merci à toutes les personnes engagées dans ces combats.

Mais posons-nous une question plus dérangeante ?

Comment une marque peut-elle utiliser positivement l’image du cancer de la prostate et de ses effets dévastateurs ? Il faut « en » avoir « une sacre paire » pour oser… (Et si j’utilise volontairement cette image, n’y voyez aucune forme de machisme).

Il faudra attendre 1999 pour que de courageux australiens commencent un mouvement qui allait bouleverser le monde de la prostate. C’est la naissance de Movember, ce mouvement de solidarité qui parle – tous les mois de Novembre - de ces maladies dont les hommes ne veulent pas parler. Au lieu de l’impuissance et du Viagra, c’est la moustache qui revient à la mode.

Je me rappelle avoir vu ce mouvement grandir et même être surpris par tous ces messieurs qui commençaient à se faire pousser la moustache au bureau, avant de la raser le 1er décembre. L’idée me paraissait futile, voire même idiote.

Mais, on est en démocratie non ? Donc laissons les jouer.

Je me suis surpris à lire quelques infos sur Movember, mais dès que j’ai vu le sujet, j’ai fui à la vitesse du patient qui tente d’échapper à la biopsie de ladite prostate (réputée pour être un grand moment de plaisir…). Sérieusement - en plus - qui a envie de parler d’une maladie qui touche les vieux. Je préfère rire quand on fait des blagues sur ceux qui « se pissent dessus » et ont des pannes au lit. Parce que c’est marrant non ?

Encore une fois, il y a des causes bien plus sympas et pour lesquelles je pourrais afficher ma fierté.

Alors quand des marques de montres commencent à collaborer avec les moustachus, comment pensez-vous que je réagisse. Vous imaginez d’ici les blagues : « Ohhhh un cadran bleu comme le Viagra ! » Elle est facile celle-là, il y en a des pires. Voilà, c’est ce que je pense de ces quelques idiots qui se font pousser la moustache, paradent sur des grosses motos (je n’aime pas la moto), ou essayent de sensibiliser quelques vieillards. Donc, quand je vois des marques comme Maurice Lacroix et sa Pontos S Movember, Oris avec la 65 Movember ou Zenith associer leurs noms à ça, je me dis, OK, mais bon, pas pour moi.

Le cancer et la Zenith Type 20 Ton Up Distinguished Gentleman Ride

Julien Tornare (CEO de Zenith) et Mark Hawwa (Fondateur de la Distinguished Gentleman's Ride) © Zenith

Mais bon…

Vous vous rappelez de cette chanson de Stromae dont je viens de vous parler… Quand c’est ?

Pour moi, c’était en novembre 2014 (on ne rit pas), quand un médecin m’a dit : « vous avez un cancer de la prostate et il est plutôt avancé ». C’était l’année de mes 50 ans, donc plutôt jeune pour une maladie de vieux, surtout quand mon chirurgien m’a dit que « c’était » là depuis au moins 5 ans.

C’était donc la trouille, la chirurgie, l’achat des couches, le cathéter qui vous traverse le corps, et même les pilules bleues. Youpi !

Aujourd’hui, tout va bien. Merci de demander !

Mais maintenant, je sais que Movember c’est vraiment utile parce que ces gars et leurs drôles de moustaches vous sauveront peut-être un jour la vie.

Vous êtes encore là ?

Pourquoi Zenith ?

D’abord, quelques mots sur la Distinguished Gentleman’s Ride (ou DGR)

Encore une fois, elle est née en 2012 en Australie. Peu après, la Ride est devenu un mouvement de collecte de fonds pour lutter contre la dépression, puis contre le cancer de la prostate. Ce qui est fort sympa avec la DGR, c’est qu’elle associe style, humour, mécanique et passion pour les beaux objets (vêtements, moto, montres,) et le vintage. Tout cela fait du bien et reste un événement fort rafraîchissant, loin des – mauvaises – images d’Epinal des maladies qu’elle cherche à combattre. Ce qui est aussi intéressant, c’est que son concept permet à des marques d’utiliser cette image positive et inclusive. C’est aussi le grand succès de la Moustache de Movember.

Le cancer et la Zenith Type 20 Ton Up Distinguished Gentleman Ride

Distinguished Gentleman's Ride © Zenith

Depuis quelques années, Zenith s’est donc associée à l’évènement d’une façon particulière : en offrant cinq montres uniques – et non-commercialisées – aux personnes qui auront contribué financièrement le plus à Movember, via les « rides » en motos de la DGR, organisées partout dans le monde.

Pour cela, chaque personne crée un groupe et s’engage à mener différentes actions de levées de fonds.

Le cancer et la Zenith Type 20 Ton Up Distinguished Gentleman Ride

Julien Tornare, CEO de Zenith © Zenith

En tant qu’amateurs de montres, nous connaissons tous Zenith. Une belle histoire (la montre de Blériot, de Gandhi, de Roald Amundsen ou de Maurice Trintignant), un mouvement chronographe légendaire, une marque que tout le monde aime. C’est aussi une marque qui essaie de plus en plus, entre innovations technologiques exceptionnelles (la Defy Lab.), rééditions intéressantes (la fameuse Cronometro tipo 2 – Cairelli) et collections inspirées, fort bien positionnées.

Le cancer et la Zenith Type 20 Ton Up Distinguished Gentleman Ride

L'Heritage Cronometro TIPO CP-2, reprise du modèle Cairelli des années 60 © Zenith

La Type 20 Ton Up fait partie de ces montres qui séduisent autant par l'originalité de leur positionnement que par leur design. Elle sert de base à cette – très – rare Zenith Chronographe DGR.

La Zenith Pilot Type 20 Distinguished Gentleman’s Ride : vous ne l’aurez pas…

Pour passer la Zenith Pilot DGR à votre poignet, il faudra donc la mériter et figurer parmi les 5 plus grands contributeurs de Movember. Il n’y aura que peu d’élus dans le monde. Je vous souhaite sincèrement de gagner. Cette montre aura une valeur bien plus importante que n’importe quelle autre.

Pour ce qui est de la montre, elle reprend le design de la Zenith Ton Up de 2016.

Le cancer et la Zenith Type 20 Ton Up Distinguished Gentleman Ride

Pilot Ton Up DGR 2016 © Zenith

Il s’agit d’un chronographe d’aviation qui s’est entiché de la Terre et de la moto. Zenith a su assurer une transition originale, en repositionnant une de ses pièces les plus réussies et commercialement efficaces. Avec la Ton Up, le chronographe bicompax de 45 mm se dote d’un boîtier d’allure « vieilli », d’un cadran gris assorti au boîtier et d’un bracelet en nubuck vert. Son mouvement est le vénérable et increvable El Primero.

Mais d’où vient donc ce nom de Ton Up ?

A l’origine, cette Pilot « motarde » s’appelait la Café Racer, du nom des motos vintage (des années cinquante/soixante) modifiées pour atteindre des vitesses supérieures à 100 miles par heure. Le nom Café vient de l’épreuve qui consistait à enfourcher sa moto, customisée et garée devant un café, à s’élancer à plus de 100 miles par heure et à revenir – vivant - au point de départ. Aujourd’hui « Ton Up » signifie à peu près la même chose, à savoir piloter une moto à plus de 100 miles par heure.

Le cancer et la Zenith Type 20 Ton Up Distinguished Gentleman Ride

Pilot Ton Up DGR 2017 © Zenith

Donc voici pour la version « classique » de cette Ton Up DGR.

La version Distinguished Gentleman’s Ride est quelque peu différente de sa grande sœur de 2016. Elle conserve le design bicompax, le diamètre de 45 mm, l’imposante couronne et le mouvement El Primero. Par contre sa couleur est plus proche d’un noir vieilli de toute beauté, avec un cadran anthracite. Les chiffres blancs sont imposants et tranchent parfaitement avec la couleur grise foncée/noire. Les aiguilles – massives -  restent fidèles à celles des montres de Pilote Zenith. Enfin, le cadran arbore le logo de la DGR. Bien sûr, la montre est numérotée de 1 à 5. La Zenith Type 20 DGR est montée sur un bracelet fort original et qui est désormais un signe d’identification de ces pièces si rares : il s’agit d’un cuir gold gravé du logo de la DGR et d’un motard moustachu, en référence à Movember.

Le cancer et la Zenith Type 20 Ton Up Distinguished Gentleman Ride

Pilot Type 20 Ton Up DGR 2018 © Zenith

Nous sommes donc en présence d’une pièce rare, mais cependant discrète, qui signifie beaucoup de choses. Elle démontre que derrière l’objet, il y a une personne avec du cœur. Et ça, c’est bien !

Qu’en pense l’avocat du diable ?

Le diable adore le cancer et déteste quand on s’attaque à lui. Donc nous dirons qu’il n’aime rien dans cette montre et c’est justement pour cela qu’elle est si sympathique.

Pour revenir aux mortels humains, mon seul reproche porte sur les aiguilles en or, qui auraient mérité un traitement plus vintage, en accord avec le vieillissement de la boîte.

Hormis ce détail, « go for it » ! Essayez de la gagner ou offrez-vous la version « non DGR ».

Mais avant tout, contribuez à Movember. Vous souhaitez faire un don pour me soutenir ?

Comment porter cette Zenith avec style ?

Le chemin le plus simple est d’adopter le style de ces motards des années soixante, fait d’excentricité et de raffinement. Rien n’est interdit à condition de le faire avec goût et en référence au passé. La moustache et la barbe sont – bien sûr - un plus, qu’il faudra oser en novembre.

Qui sait, votre « life partner » pourra l’apprécier !

Alors, osez le blouson biker chic (Le Locklear de Ralph Lauren Purple Label, ou le plus sage Randall), un pantalon habillé pour trancher (pourquoi pas un Daniel Crémieux en version cargo, mais en flanelle), une chemise blanche et – surtout – un gilet (j’adore ceux de Suit Supply, simples et accessibles).

Pour finir, une paire de bottines Berluti de la récente collection Off the Road, ou des John Lobb Helston en cuir grainé marron.

Mais avant de partir, n’oubliez pas votre casque : mes préférés sont le Blauer 80’s (Eighties), le Hedon Hedonist ou le bien nommé Torc Racing T50 Union Jack.

Voilà, vous êtes prêts à vous élancer pour 100 miles de fureur !

Mais avant, pensez à faire votre test de PSA (Prostate Specific Antigen). Il suffit d’une prise de sang.

Qui m’a sauvé la vie...

Lecture 1 commentaire(s)

4 Novembre 2018
Perret du cray PHilippe
This is a great article combining information, emotion, watches and style. Congrats for This Serge Panczuk and all the best for your future.
5 Novembre 2018
Worldtempus
Thanks for your comment Philippe

La marque

Depuis sa création, Zenith cultive la capacité d’ouvrir de nouveaux horizons en accompagnant quelques-unes des plus remarquables aventures humaines.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi