×

Cette recherche est sponsorisée par Raymond Weil

Rechercher dans :
WorldTempus Newsletter
Edito - L’horlogerie en chiffres (arabes et romains)

Edito L’horlogerie en chiffres (arabes et romains)

Avez-vous déjà regardé de près les chiffres du cadran de votre montre?

Je parie que vous êtes incapable de dire combien de fois par jour vous regardez votre montre. Et à chacune de ces nombreuses occasions, avez-vous déjà pris le temps de regarder le cadran attentivement. Qu'est-ce qui le distingue? Pourquoi vous plaît-il? En quoi est-il caractéristique de la marque de la montre? Lorsque j’analyse des montres, je me rends généralement coupable de la même superficialité en me limitant à considérer les couleurs, l'harmonie générale et la lisibilité. Tout au plus, je note la présence de chiffres arabes ou romains ou de simples index des heures comme indicateurs utilisés pour déchiffrer les fonctions principales que la montre vise à nous fournir.

Deux articles récemment publiés sur WorldTempus m'ont ouvert les yeux et incité à regarder plus attentivement le « visage » d’une montre. Après avoir lu les décryptages de Noémie Oulevay, graphiste spécialisée en typographie, vous regarderez  les chiffres du cadran de votre montre d'une toute autre manière. Y a-t-il des empattements? Les chiffres sont-ils espacés régulièrement, rapprochés, déformés? Vous remarquerez les subtilités d’un design particulier, comme la distance entre les deux lettres qui composent la majorité des chiffres romains sur un cadran. C’est alors que vous comprendrez que vous avez l'habitude de voir l'identité du design d'une marque dans son ensemble, sans nécessairement considérer le rôle - parfois crucial - que les chiffres jouent dans cette signature. Prenez le temps de bien regarder, et vous trouverez de nombreux exemples. Hermès et Cartier sont les premiers qui viennent à l’esprit, mais la typographie utilisée par de nombreuses autres marques a un impact tout aussi important.

Je ne peux que vous recommander vivement la lecture des deux articles de Noémie, logiquement divisés en deux volets – l’un concernant les chiffres arabes et l’autre les chiffres romains pour une meilleure compréhension de cet élément de design souvent négligé. Je voudrais également ici remercier Noémie d'avoir autorisé WorldTempus à publier ces deux articles.

 

Vous aimerez aussi