X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Bulgari

Rechercher dans :
Eberhard & Co - Chrono 4, ligne directe vers la sportivité

Eberhard & Co Chrono 4, ligne directe vers la sportivité

Avec leurs quatre compteurs rectilignes, les Chrono 4 revendiquent un design original et énergique.

Les chronographes sont depuis près d’un siècle au cœur des préoccupations et des passions d’Eberhard & Co. A l’image de son siège social de la Chaux-de-Fonds, inauguré en 1907, un bâtiment imposant qui domina pendant plusieurs années le centre de la ville horlogère, la marque a été historiquement au sommet de la fabrication de ce type de garde-temps. En 1919, elle lance le premier chronographe de poignet, puis en 1938, le premier chronographe avec un compteur des heures, suivi l’année suivante du premier chronographe à double chronométrage, grâce au nouveau dispositif à « rattrapante ». Au sortir de la crise du quartz, Eberhard n’a rien perdu de sa passion pour ces montres puisqu’elle est la première à revenir sur le marché avec un chronographe mécanique.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, la montre Système Magini d’Eberhard, un chronographe à rattrapante, est l’un des deux protagonistes  – avec un modèle Longines - d’un exploit de l’aviation italienne : un vol secret Rome-Tokyo et retour, réalisé grâce à ces deux montres. Dans la seconde moitié du XXe siècle, Eberhard lance plusieurs collections de chronographes, dont les fameux Extra-Fort, Contograf et Tazio Nuvolari.

Pour son vol secret Rome-Tokyo de 1942, le pilote italien Publio Magini devait abolir toute liaison radio et voler à l'ancienne, à l'aide d'un sextant (pour déterminer la latitude) et d'une montre (pour calculer la longitude). Il commanda à Eberhard ce chronographe à rattrapante, très utilisé dans l'aviation à l'époque.

Le XXIe siècle s’ouvre pour Eberhard & Co sur une autre première mondiale, non pas technique cette fois-ci, mais de design. Née en 2001, la Chrono 4 inaugure une nouvelle disposition des compteurs sur le cadran. Exit leur affichage à 3h, 6h et 9h, voire 12h. Ils sont quatre et alignés horizontalement, côte à côte, un design – breveté - qui rappelle celui du tableau de bord d’une voiture de course, et devient un véritable signe de reconnaissance de la marque Eberhard & Co depuis lors.

"4 compteurs en ligne, un design breveté".

Compteurs sur 30 minutes du chronographe, des heures du chrono sur 12h, des heures sur 24h et de la petite seconde, voilà donc les 4 compteurs du modèle Chrono 4. C’est sur un calibre chronographe automatique de base ETA 2892, que les horlogers de la marque ont développé le dispositif Eberhard & Co - breveté lui aussi – qui dynamise les fonctions de ce garde-temps sportif, complétées par la date à 12h et une échelle tachymétrique.

Eberhard-Chrono4-2014

La collection Chrono 4 se décline en plusieurs tailles. Le modèle original de 40mm se développe en Grande Taille (43mm) en 2008, puis en Géant (46mm) en 2010. Principalement dans une boîte en acier, renforçant leur style sportif, les modèles 40mm existent aussi en or rose. Ils arborent un cadran blanc, noir ou bleu, et des compteurs de la même couleur que le cadran ou contrastés, avec un contour en relief, des index luminescents et des aiguilles en forme de dague. Les bracelets sont en cuir, en acier ou en caoutchouc.
Les modèles Grande Taille existent avec plusieurs boîtiers. Ceux en acier et bracelet en caoutchouc se distinguent par les inserts en caoutchouc sur les poussoirs vissés et accueillent plusieurs versions en couleur (aiguilles des compteurs, index, pointes des aiguilles des heures et minutes), ainsi qu’une édition limitée commémorant les dix ans de la collection, reconnaissable avec son grand chiffre romain X rouge.

Eberhard Chrono 4 Grande Taille

Les « Géants » en imposent avec leur boîtier massif de 46mm, en acier ou en titane, étanche à 200m, surmonté d’une lunette tournante unidirectionnelle. Au sommet de cette ligne explose l’édition limitée « Full Injection », un colosse sombre en acier traité au carbone et au bracelet en caoutchouc hyper dynamique, mais qui a l’élégance d’arborer un cadran aux finitions Côtes de Genève.

Eberhard-Chrono4-Géant-Full-Injection

Après avoir inventé les compteurs en ligne, Eberhard a l’idée de les basculer à la verticale, et ceci non pas dans un boîtier rond, mais de forme tonneau. Ainsi voit le jour en 2005 le surprenant Chrono 4 Temerario, avec ses compteurs disposés en colonne, dans la partie droite du cadran. Autre particularité, son dispositif breveté d’accès à la couronne. Cette dernière est protégée à l’intérieur d’un abri situé au sommet du boîtier, à 12 h, et qui s’ouvre à l’aide d’un petit clapet.

Eberhard Chrono4 Temerario

La collection Chrono 4 s’embellit aussi des déclinaisons Bellisimo. D’aspect moins sportif avec leur boîtier de 40mm plus fin et leurs poussoirs plus discrets, ces modèles arborent les traditionnels cadrans blancs, noirs et bleus, et innovent avec une nouvelle couleur abricot – qui confère à cette variante un look vintage - , des chiffre romains rhodiés en applique et des aiguilles squelettées. Les déclinaisons Bellissimo Vitré arborent pour la première fois dans la collection Chrono 4 un fond de boîtier en verre saphir qui laisse voir le calibre automatique. Enfin, la luxueuse version Cœur Vitré s’enorgueillit d’un mouvement aux décorations très sophistiquées et ciselé à la main.

eberhard-chrono4-bellissimo

Cliquez sur la grande image tout en haut de la page pour ouvrir la galerie-photos.
 
 
 
 
 

La marque

Depuis 1887, Eberhard & Co. vit sous le signe de la passion, de l'innovation et du soin accordé au détail et au design. Ces valeurs définissent la Maison depuis sa fondation.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >