X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hublot

Rechercher dans :
De Bethune - 1, 2 et 3

De Bethune 1, 2 et 3

Triple exploit

De telles montres sont très rares. Reconnaissable immédiatement, absolument unique, profondément révélatrice de l’identité, du savoir-faire et des valeurs d’une marque, voici la DB28 de De Bethune. La collection a apporté une série apparemment infinie d’innovations mécaniques. Lorsque De Bethune a lancé la DB28 pour la première fois en 2010, l’idée était de présenter une montre à forte identité de design, transmettant une vision résolument futuriste de l’horlogerie. La forme asymétrique caractéristique du boîtier, la couronne à midi inspirée des montres de poche et les berceaux mobiles brevetés exclusifs à De Bethune, également conçus pour améliorer le confort de manière significative, tous ces éléments démontraient leur évidente raison d’être.

De Bethune célèbre le 10ème anniversaire de la DB28 en dévoilant une série de trois montres qui explorent un nouvel univers : le royaume de l’ultraplat. La DB28XP, la DB28XP Tourbillon et la DB28XP Starry Sky sont des variations sur le même thème. Chacune d’entre elles est une création propre, mais toutes boivent à la même source et mesurent entre 7,2 et 8,1 mm d’épaisseur. Les nouvelles DB28XP ne cherchent pas en faire « moins », mais plutôt à repousser les limites, à penser différemment et à résoudre des problèmes apparemment insurmontables. Au cours de l’histoire de la marque, la finesse n’avait jamais vraiment été explorée. Mais c’est maintenant une évolution évidente. Les DB28 ultraplates entrent dans une nouvelle décennie. Elles ne sont pas dans l’amplification mais plutôt dans la distillation de l’essence. Tout au long du processus de conception d’une nouvelle montre ultraplate, De Bethune était motivé par le défi technique aussi bien qu’esthétique, ainsi que par la complexité que la finesse implique.

Volumes et surfaces

Monochromatique par nature, la DB28XP est d’abord et avant tout une référence à la toute première DB28. Tout tourne autour des niveaux auxquels on ressent une montre, ses couches, ses volumes, la lumière jouant avec les ombres et les reflets. Réalisée en titane, à la fois pour les éléments du boîtier et du cadran, la montre révèle une fusion architecturale de l’espace, du temps et de la lumière qui perdure longtemps après le premier regard. De Bethune a réussi exactement le contraire de ce qui se pratique habituellement dans l’univers des montres ultraplates et de la haute horlogerie : c’est précisément au moyen de la multitude de formes (hémisphérique, concave, sphérique, une série de finitions microlight, satinées, polies et miroir) que le raffinement est accentué. Le cadran est entièrement fait de microlight, dépoussiérant ainsi le conventionnel et offrant une version moderne de la technique traditionnelle du guilloché. Cette nouvelle technique joue avec la lumière et les ombres, ajoute de la profondeur et affiche un résultat plus architectural et dynamique. La montre dans son ensemble devient plus contemporaine. La platine deltoïde – une caractéristique De Bethune – est patiemment polie jusqu’à devenir un véritable miroir. Finalement, comme une discrète signature De Bethune, les inserts en titane bleui rehaussent le centre des aiguilles.

De Bethune

DB28XP © De Bethune

Améliorer l’excellence

Le mouvement à remontage manuel arbore le balancier De Bethune en titane bleui, visible à travers le cadran grâce à une ouverture à six heures. Visible également, le système exclusif triple pare-chute conçu pour protéger le balancier et le pont. Et puis il y a le spiral De Bethune. Ce minuscule ressort, extrêmement fin, considéré comme l’âme de la montre mécanique, maintient son véritable centre de gravité grâce à une courbe terminale plate. C’est par de nombreux développements éprouvés et testés que De Bethune est parvenu à augmenter la réserve de marche du mouvement de 20%, l’amenant à un total de six jours. Le dernier défi était de préserver et d’adapter la fonctionnalité et le confort au porter des fameux berceaux mobiles de De Bethune. A cet effet, la carrure de la DB28 a été complètement redessinée, avec une courbure plus prononcée, épousant parfaitement les lignes du poignet et des barrettes. La DB28XP sublime l’esprit de la DB28, un véritable tournant né de la rencontre entre le savoir-faire de la marque et une vision résolument futuriste pour une montre ultraplate.

De Bethune

DB28XP © De Bethune

Encore plus de finesse

La DB28XP Starry Sky offre un firmament à contempler. Une fenêtre nocturne sur les confins de l’espace à travers laquelle se déverse le bleu infini du ciel. Denis Flageollet, le designer, créateur et maître horloger de De Bethune, a dessiné cette montre exceptionnelle où se rencontrent lignes spectaculaires et finesse du boîtier. D’inspiration classique avec sa forme ronde et ultraplate, sa couronne à midi et un fond de boîtier savonnette emprunté aux montres de poche, la DB28XP Starry Sky est réalisée en titane ultraléger poli miroir. Ses berceaux mobiles remaniés accentuent encore davantage son caractère contemporain. La surface rainurée en titane bleui du cadran reflète la lumière dans de multiples directions, créant un effet d’optique fascinant. Dans la grande étendue bleue, une myriade de petits points en or blanc recrée la véritable magie des étoiles au cœur d’une vraie nuit. Pourtant le firmament représenté n’est pas dû au hasard. Le client choisit la date, l’heure et le lieu, et De Bethune dessinera la carte du ciel sur le cadran. Fidèle aux emblèmes de la Maison, la DB28XP Starry Night se pare d’un tour d’heure argenté, de minutes en chiffres arabes, de la discrète signature De Bethune à midi et d’aiguilles en or rose conçues spécialement pour cette édition.

De Bethune

DB28XP Starry Sky © De Bethune

La merveille des 5Hz

La DB28XP Tourbillon allie savoir-faire ancestral et dernières avancées techniques et scientifiques. Cette troisième interprétation sur le thème de la DB28 s’inspire directement du célèbre cadran de la DB28 Digitale. Elle arbore un cadran blanc élégant et minimaliste avec des reflets argentés obtenus grâce à un motif guilloché main « grain d’orge », souligné par un tour d’heure bleui. Le tourbillon 30 secondes positionné à six heures est une création en titane qui bat à une fréquence de 36'000 vibrations par heure et sa cage est la plus légère du monde. Elle pèse 0,18 gr et le plus léger de ses 63 composants moins de 0,0001 gr. La raison de chiffres aussi extrêmes est simple. Aujourd’hui une montre portée au poignet est sujette à plus d’action qu’il n’est possible de compenser de façon sûre. Les changements de position sont abrupts et parfois chaotiques. Alors De Bethune a conçu un tourbillon pour les nouvelles dynamiques des montres-bracelets. Les lois de la physique sont claires. Pour compenser la violence des mouvements de poignet, la cage du tourbillon doit être aussi légère que possible pour offrir une inertie minimale et opérer à une fréquence et à une vitesse de rotation maximales. Ce n’est qu’ainsi qu’elle peut remplir sa fonction dans une montre aujourd’hui. Fidèle à l’esprit et à l’âme de De Bethune, la DB28XP Tourbillon perpétue magistralement l’héritage de l’entreprise : esthétique audacieuse, mécanique exceptionnelle.

De Bethune

DB28XP Tourbillon © De Bethune

 

Vous aimerez aussi

La marque

De Bethune épouse la richesse du savoir-faire de l’horlogerie d’hier afin de concevoir les montres de demain. De ce mariage résultent des garde-temps très exclusifs de Haute Horlogerie qui s’affranchissent de ses contraintes traditionnelles.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >