X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hublot

Rechercher dans :
Geneva Watch Days
De Bethune - DB28 Steel Wheels Sapphire Tourbillon

De Bethune DB28 Steel Wheels Sapphire Tourbillon

A l’occasion des Geneva Watch Days, la marque présente un nouveau garde-temps en 10 exemplaires, équipée pour la première fois d’un tourbillon.

2020 : Année de célébration des 10 ans de la DB28

Quand en 2010, la première DB28 voit le jour, l’idée de De Bethune est de présenter un garde-temps identitaire et porteur d’une vision résolument futuriste de l’Art Horloger. Le design de la pièce s'inscrit pleinement dans la lignée des créations de la manufacture, la forme spécifique de la boite ornée de sa fameuse couronne à 12h inspirée des montres de gousset, sont autant de traits caractéristiques de l'esthétisme contemporain propre à De Bethune. C’est sur cette pièce que le brevet des berceaux mobiles De Bethune, singuliers, innovants, dessinés pour améliorer significativement le confort, a pu avoir tout son sens. Depuis, la DB28 – nommée Meilleure Montre de l’année avec l’Aiguille d’Or du GPHG 2011 - n’a cessé d’exprimer la culture horlogère passée, présente et future à travers ses divers visages.

Déclinée sous différentes mises en scène contemporaines, de la Skybridge à la Kind-of-Blue, en passant par les récentes DB28XP, DB28XP Starry Sky et la DB28XP Tourbillon, De Bethune n’a cessé de mettre en lumière ce design aux lignes racées et tendues, immédiatement reconnaissable.

Naissance de la DB28 Steel Wheels

La DB28 Steel Wheels est née en 2018, placée sous le signe de la transparence et de la lumière en ouvrant son cadran sur l’architecture contemporaine de son mouvement. Reconnaissable à son pont deltaoïde - la signature De Bethune – et sa lune à 6H, une multitude de formes différentes, hémisphériques, concaves, sphériques, offre un résultat architecturé, dynamique. Tout y est question ici de niveaux de lecture, de reliefs, de la lumière qui se joue des ombres et des reflets. Taillée dans du titane, légère au porté, la montre révèle une fusion architecturale contemporaine de l’espace, du temps et de la lumière. 

DB28 Steel Wheels

DB28 Steel Wheels © De Bethune

Août 2020 : création de la DB28 Steel Wheels Saphir Tourbillon

Il faut remonter à la source d’inspiration qui nourrit la créativité de Denis Flageollet, Fondateur et Maitre Horloger de De Bethune : célébrer la Grande Horlogerie du Siècle des Lumières, et la réinterpréter subtilement en chefs d’œuvre contemporains emprunts de savoirs ancestraux et des dernières avancées techniques et scientifiques.

Habituellement utilisé en horlogerie pour la réalisation de boites, De Bethune prend un chemin de traverse et utilise ici le verre saphir pour la fabrication de son pont de forme delta, en le complétant de deux couvercles de barillet, également en verre saphir; de couleur bleue, ces éléments intégrés dans le mouvement, offrent à la lumière la possibilité de jouer et d’offrir des reflets inédits tout en permettant aux yeux de plonger littéralement dans la mécanique. La transparence de ces éléments en verre saphir non seulement magnifie le mouvement, mais offre aussi un éclairage différent, de nouvelles brillances, miroitements, qui mettent particulièrement en valeur les lignes tendues, l’architecture et les différents niveaux du calibre pour une profondeur unique. 

Chaque composant en verre saphir est cerclé de titane poli

Une réinterprétation contemporaine du verre-vitrail

Toujours dans l’esprit d’aller plus loin, au plus loin que possible, Denis Flageollet a conçu les composants en verre saphir, en les découpant au laser avec une infime précision pour épouser parfaitement les formes, les arêtes, les angles, les crans – le pont comme les couvercles de barillet – ajustés comme une dentelle de verre saphir. A cela, est ajouté un cerclage de forme en titane poli. L’aspect visuel du pont delta et des deux petits couvercles de barillet est inédit, la découpe du verre ainsi soulignée avec, sur son pourtour, cette ligne grise métallique polie, continue, brillante, devient résolument contemporaine.

DB28 Steel Wheels

DB28 Steel Wheels © De Bethune

Les épaisseurs du verre saphir varient selon les composants. Le saphir du pont mesure 1 mm d’épaisseur, ce qui lui permet de conserver sa solidité fonctionnelle, tandis que le saphir des couvercles de barillet ne font que seulement 0,3 mm. Malgré ces composants en verre, la montre conserve toute sa fiabilité au porté, solide, avec une résistance normale aux petits chocs de tous les jours.

Des aiguilles faites à la main par De Bethune

Réalisant en interne depuis toujours ses propres aiguilles à la main dans ses ateliers à l’Auberson, De Bethune a équipé la DB28 Steel Wheels Saphir Tourbillon d’une aiguille des heures particulièrement travaillée. Elle se compose de 4 éléments distincts : le canon est en acier pour des raisons techniques, un insert en titane, une partie intérieure en titane mat, et une partie extérieure en titane polie. Chaque partie se travaille différemment. Le résultat est unique. Au dos du mouvement, le mouvement est sobre. On peut y lire l’indication de la réserve de marche avec une aiguille en acier bleui à la main, également réalisée comme toujours dans les ateliers De Bethune.

Le tourbillon selon De Bethune : pourquoi si petit, si léger, si rapide ? 

Dans la vaste palette de complications et fonctions dont De Bethune s’est fait un virtuose, le tourbillon a souvent joué un rôle de premier plan. La DB28 Steel Wheels franchit un pas de plus vers la sophistication et le raffinement suprême avec sa lune laissant place aujourd’hui à un tourbillon équipé d’une cage extraordinairement légère (0.18 gr., la plus légère jamais créée) en rotation sur elle-même toutes les trente secondes, comprenant un total de 63 composants (dont le plus léger pèse moins de 0,0001 gramme !).

Aujourd’hui, une montre-bracelet portée au poignet est autrement plus « torturée » qu’une montre de poche. Les changements de position du poignet sont rapides et désordonnés. La brutalité cinétique infligée aux mécaniques horlogères mérite réflexion. De même que Breguet avait inventé le tourbillon pour compenser les effets de la gravité terrestre et améliorer la précision des montres de marine, De Bethune a cherché comment l’optimiser pour les montres-bracelet d’aujourd’hui. L’équation ? Pour être plus efficace sur un poignet aux mouvements rapides et désordonnés, le tourbillon doit avoir une fréquence plus haute et une vitesse de rotation plus importante.

DB28 Steel Wheels

DB28 Steel Wheels © De Bethune

En créant un tourbillon en titane et silicium avec une fréquence de 36’000 alternances/heure, une cage extraordinairement légère en rotation sur elle-même toutes les trente secondes, l’exploit est plus aisé à décrire qu’à réaliser. Et comme pour un insecte volant, un vrai petit exo-squelette maintient le tout. Dès lors, si petit, si léger, si rapide, le tourbillon De Bethune remplit tout simplement mieux sa fonction pour les montres d’aujourd’hui. La forme futuriste du pont de tourbillon maintient parfaitement des deux côtés, de façon symétrique, le tourbillon dans sa position.

Des finitions au raffinement suprême, quintessence des métiers de haut artisanat

Les Métiers d’art selon De Bethune sont un vibrant hommage à l’humain. Parmi les différentes décorations à la main, propres aux mouvements De Bethune, le poli-miroir des pièces en titane est un étonnant jeu avec la lumière. La surface des pièces est très patiemment polie jusqu’à ce qu’elles deviennent un vrai miroir. Le métal reflète alors parfaitement la lumière.

Il faut parfois compter jusqu’à de nombreux jours de polissage des différents composants pour obtenir ce résultat. Alors, la matière se pose, les atomes se mettent en place, c’est l’instant. C’est une sensation, une perception infime, un moment de précision absolue qui suffit de comprendre – avec la meule de buis et la pâte de diamant - si on est allé trop loin. Tout cela est le résultat de l’interaction entre le cerveau, l’œil et la main. C’est une question de savoir-faire. Il faut un désir, un élan pour pousser ainsi l’excellence dans tous les domaines.

Et toujours un confort grâce à ses berceaux mobiles, ici de taille intermédiaire

La DB28 Steel Wheelss Saphir Tourbillon présente un boîtier en titane grade 5 poli, monté sur les deux nouveaux berceaux mobiles dévoilés cette année. Entièrement redessinés, de taille intermédiaire harmonisés et adaptés à l’esprit de la montre, ils sont fermés par les fameuses ogives ici plus proéminentes qui rappellent l’esprit des premières collections De Bethune. L’ensemble est complété d’un bracelet en alligator avec boucle en titane qui contribue également au port pratique et agréable de ce garde-temps.

 

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

De Bethune épouse la richesse du savoir-faire de l’horlogerie d’hier afin de concevoir les montres de demain. De ce mariage résultent des garde-temps très exclusifs de Haute Horlogerie qui s’affranchissent de ses contraintes traditionnelles.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >