×

Cette recherche est sponsorisée par Graham

Rechercher dans :
CVSTOS   - Tatouage et horlogerie !

CVSTOS Tatouage et horlogerie !

Suite au succès de la Challenge Jet-Liner Inkvaders Skull, CVSTOS désire prolonger son partenariat avec Christian Nguyen, artiste tatoueur, pour plusieurs modèles à venir.

La rencontre entre Sassoun Sirmakes, CEO de CVSTOS, et Christian Nguyen, artiste tatoueur et fondateur du studio Inkvaders, est le résultat d’une rencontre fortuite. C’est un collègue et ami commun qui a réunit les deux hommes lors d’un concert. Après quelques idées échangées, le partenariat est devenu une évidence. En moins de huit mois, la première pièce horlogère était née : la Challenge Jet-Liner Inkvaders Skull. Aujourd’hui, forte de son succès, Sassoun Sirmakes désire prolonger ce partenariat et donner vie aux créations de l’artiste tatoueur, avec l’aide et le talent de son cofondateur Antonio Terranova, directeur artistique de CVSTOS. Rencontre.

Tatouage et horlogerie, un mixte assez surprenant, non ?
Sassoun : C’est un très bon résultat que de mélanger ces deux mondes. Christian a un très bon coup de crayon, que j’adore. Et reproduire ses dessins dans une montre est non seulement un défi technique mais également une mise sur toile d’une œuvre au poignet. C’est intéressant !
Christian : Effectivement, c’est un sacré défi. Mais ma part du travail est relativement simple, je dessine. Il s’agit de mon métier. C’est les artisans horlogers qui bossent dur pour donner un relief et une faisabilité technique et matérielle au dessin.
Antonio : Plus que le mélange de deux univers, c’est surtout la collaboration qui est intéressante. Christian est un véritable artiste ! Cette collaboration est le fruit d’un désir commun de création d’art ! Et oui, c’est un challenge de reproduire une œuvre sur une montre sans porter préjudice au dessin de Christian. 

À quoi ressembleront les prochains modèles issus de votre partenariat ?
Sassoun : Nous aimerions rester dans le style artistique de Christian. J’aimerai réaliser une seconde Skull mais avec l’illusion presque parfaite du tatouage, s’étendant également au boitier de la montre. À voir comment nous allons réaliser cela…
Christian : Je vais également dessiner des modèles au look asiatique : des fleurs de sakura, des papillons, des roses et peut être même un poisson koï….

Christian, maintenant vous avez au poignet une montre CVSTOS. Échange de bons procédés, Sassoun Sirmakes et Antonio Terranova, comptez-vous vous faire tatouer par Christian ?
Sassoun : J’y songe. Ma femme aussi me dit de me faire tatouer. Donc c’est fort possible que je saute le pas dans les mois à venir.
Antonio : NON ! (Rire). J’aimerai beaucoup, l’idée me plaît, et j’aime beaucoup le style de Christian. Mais je suis bien trop douillet, je n’y arriverai pas !

Comment procédez-vous pour établir de nouveaux modèles avec Christian ?
Sassoun : On demande à Christian un design précis, squelette, fleur, ou autre. Puis, il dessine un modèle, comme il le sent. Je me charge de voir si nos clients sont intéressés par le dessin. Si c’est le cas, le modèle arrive à Antonio et nous réalisons la montre.
Antonio : Nos produits sont justement la force de CVSTOS. Au travers de ce partenariat, il s’agit de capter la sensibilité de Christian et de la retransmettre à travers nos montres. 

Et pour vous, Christian, qu’est-ce que cela fait de dessiner pour un résultat mécanique, physique et non sur peau ?
Christian : C’est super ! C’est mettre en 3D mon coup de crayon. Mon travail, c’est faire le dessin, eux le mettent en pratique. C’est pour eux que le travail est difficile !

CVSTOS a onze ans d’existence aujourd’hui. Quel regard portez-vous sur la marque à ce jour ?
Sassoun : Lorsque l’on a créé CVSTOS avec Antonio, nous ne pensions pas forcément à long terme. On s’est lancé en se disant que l’on verra bien ce qu’il adviendra de notre marque, sans trop se poser de question. Aujourd’hui, CVSTOS se fait gentiment bien connaître. Nous avons un carnet de commande bien rempli dont de la demande internationale, donc nous sommes plutôt satisfaits.

Et dans les années à venir, comment voyez-vous évoluer CVSTOS ?
Sassoun : Nous aimerions évoluer principalement sur les marchés aux Etats-Unis, ainsi que sur le marché suisse. Mais pour y arriver, cela passe par le produit ! Nous devons adapter nos produits aux demandes et tendances. J’aimerai doubler les chiffres d’ici trois ans. Nous réalisons également 2000 pièces par an. Ce serait une bonne chose d’augmenter ce chiffre. 

Les projets des nouvelles créations seront donc axés sur….
Sassoun : Sur une collection pour femmes ! Nous sommes une marque de montres sportives mais nous aimerions développer ce segment. Notamment avec Christian qui nous propose des designs floraux particulièrement féminins ! Nous allons également réaliser plusieurs modèles masculins pour 2017 avec principalement un nouveau Skull en série limitée de 20 pièces.

La marque

Depuis son lancement en 2005, Cvstos suit sa propre voie esthétique et contemporaine avec des garde-temps massifs et techniques. La marque utilise principalement le format tonneau pour déployer un ensemble de complications qui se dévoilent toutes à la vue.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi