X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×
Rechercher dans :
Corum - Le pont de Corum vers le futur

Corum Le pont de Corum vers le futur

Pourquoi l’année 2020 sera une étape majeure pour Corum et les collections Golden Bridge, Admiral et Bubble.

Peu de gens savent que Corum a été créée en 1955 et peut-être moins encore ont entendu parler de Gaston Ries ou de son neveu René Bannwart, les deux fondateurs de la marque. En revanche, de nombreux amateurs de montres connaissent probablement les garde-temps Golden Bridge, Admiral’s Cup et Bubble, les trois collections principales de Corum. Ce sont des modèles emblématiques et facilement reconnaissables qui définissent la marque.

Le pont de Corum vers le futur

Big Bubble 52 Magical Djibril Cissé © Corum

En 2018, la ligne Admiral’s Cup a été rebaptisée l’Admiral, dans la mesure où Corum a cessé sa collaboration avec la régate de yachts du même nom. La montre Admiral’s Cup originale arborait un boîtier carré et a été conçue en 1960. Corum s’est associée à l’Admiral’s Cup en 1983 lors du lancement de sa montre Admiral’s Cup remodelée, avec un casier dodécagonal paré de flammes nautiques autour du cadran.

En termes de chiffre d’affaires, le marché le plus important pour Corum est l’Asie et principalement la Grande Chine, explique Soon Boon Chong, directeur international des ventes et du marketing de Montres Corum, soulignant que l’Asie représente 60% des ventes totales de la marque. La Chine continentale, Hong Kong, Taiwan et Macao contribuent pour environ 40%.

Le pont de Corum vers le futur

Soon Boon Chong, directeur international des ventes et du marketing des montres Corum © WorldTempus/Timmy Tan

À son zénith, Corum produisait environ 18 000 montres par an. Cependant, les volumes de production sont beaucoup plus faibles aujourd’hui. En 2017, Corum a fabriqué entre 7 000 et 7 500 pièces et, en 2018, ce chiffre est monté à 9 100.

Quelle est la collection la plus emblématique de la marque ? Eh bien, toutes les collections contribuent au succès de la marque. Tandis que la collection Admiral est la plus populaire en termes de volume de ventes, c’est la Golden Bridge qui représente 60% des ventes de la marque.

Le pont de Corum vers le futur

Admiral 45 Squelette © Corum

« Le prix d’entrée de gamme moyen d’une Golden Bridge se situe autour des CHF 30 000, alors que l’entrée de gamme d’une Admiral est en général entre CHF 3 500 et CHF 3 800. C’est pourquoi nous devons vendre 10 Admiral pour obtenir le même chiffre de vente que pour une seule Golden Bridge. En 2018, nous avons réalisé plusieurs Golden Bridge uniques, personnalisées pour différents clients. Dans beaucoup de domaines, nous ne pouvons pas rivaliser avec les autres, mais nous pouvons être plus rapides, plus audacieux et plus créatifs. En cela (cette personnalisation), nous sommes très bons », détaille Soon Boon Chong.

La Golden Bridge de Corum a été lancée en 1980 et a longtemps arboré un boîtier en forme de tonneau. Cela a changé en 2016 lorsque Corum a inséré la Golden Bridge dans un boîtier rond équipé d’un nouveau mouvement CO113 à remontage manuel. En 2019, voici la Golden Bridge Round 43 « Dragon » proposée en deux variantes : or rose et or blanc, chacune limitée à 18 pièces. C’est la première Golden Bridge dans un boîtier rond affichant le dragon chinois à cinq griffes en or 18 carats enlacé au mouvement. Un précédent modèle orné du même dragon dans un boîtier en forme de tonneau avait été créé en 2015.

Le pont de Corum vers le futur

Golden Bridge Round 43 « Dragon » © Corum

Corum a été vendue à Citychamp Watch & Jewellery Group Limited, connu auparavant sous le nom de China Haidian Holdings, une société cotée à la bourse de Hong Kong en 2013 pour 90 millions de dollars. D’après ce que nous avons pu comprendre, 150 millions de dollars supplémentaires ont été injectés ensuite dans la compagnie. Il est intéressant de noter que la marque a depuis été dirigée par trois CEO, le troisième ayant quitté Corum début 2019.

« Il ne s’agit pas seulement de "qui" représente la marque vis-à-vis des clients parce que le plus important c’est le produit lui-même. Notre priorité est d’offrir des produits de qualité au design fort », dit Soon Boon Chong. De fait, les produits qui se vendent bien garantissent le succès. Probablement peu de gens savent ou même se souviennent que René Bannwart lui-même, co-fondateur de Corum, a commencé sa carrière horlogère chez Patek Philippe ou qu’il a été à la tête du département création d’Omega et qu’il est l’homme derrière la première Seamaster. Pourtant, nombreux sont ceux qui se souviendront aisément des montres Golden Bridge, Admiral et Bubble.

Le pont de Corum vers le futur

Mini Bubble © Corum

« Nous avons résisté à de pires tempêtes. La marque est ici pour durer. Nous sommes actuellement en train de nous préparer pour 2020, car c’est l’année du 60ème anniversaire de l’Admiral (1960-2020), du 40ème anniversaire de la Golden Bridge (1980-2020), du 20ème anniversaire de la Bubble (2000-2020) et du 65ème anniversaire de la création de Corum (1955-2020). Nous lancerons une montre Admiral à complications multiples en décembre 2019 et quelque temps plus tard, une Golden Bridge qui a requis deux ans de développement. » Ce sont, à notre sens, juste quelques-uns des piliers soutenant le pont vers l’avenir de Corum.

La marque

Corum érige l’audace esthétique à la hauteur de la perfection technique. Par un ensemble de collections puisant dans les fondamentaux de l’horlogerie traditionnelle, la manufacture poursuit sa route indépendamment des tendances.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi