X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Reuge

Rechercher dans :
Contributeurs Montres 2020  - Sous le radar : les choix de 2020

Contributeurs Montres 2020 Sous le radar : les choix de 2020

Beaucoup de choses se sont passées en 2020, c’est pourquoi l’équipe de rédaction de WorldTempus a dressé une liste des montres qui auraient dû recevoir plus d’attention cette année.

2020 a été une année chargée ; c’est le moins qu’on puisse dire. Et si les nouvelles dans l'industrie horlogère ne se sont certainement pas taries (il y a même eu presque trop de nouvelles à couvrir !), il y a quelques montres qui sont passées un peu trop sous le radar à notre goût. Voici donc notre tentative de corriger cette injustice :

Jordy Bellido
Redacteur, WorldTempus
Golay Spierer Napoleon Bonaparte pièce unique
« Au-delà de l’aspect mécanique des montres, je pense que le côté historique de certaines pièces mérite d’être mis en avant. Bien que les années de recherche et développement constituent la source même des garde-temps d’aujourd’hui, certaines pièces se distinguent par des composants provenant directement du passé. C’est le cas de la montre Napoléon Bonaparte de Golay Spierer, qui contient la signature que l’Empereur avait apposée sur une de ses lettres en 1807, ainsi qu’un Napoléon d’or de 20 francs frappé la même année. Cette montre fait partie de ces pièces d’une telle rareté qu’elles sont vendues aux enchères ; chez Sotheby’s en l’occurrence. Je me réjouis de voir leur pièce 2021 consacrée à Einstein ! »

Sous le radar : les choix de 2020

Napoléon Bonaparte © Golay Spierer

David Chokron
Contributeur, WorldTempus
Girard-Perregaux Laureato 42mm Infinity Edition
« 2020 et son actualité n’ont pas permis à cette Laureato Infinity de montrer tout ce qu’elle a a offrir. La Laureato est désormais une montre que l’on connait bien. Elle a pourtant connu une adaptation surprenante, l’Infinity Edition. Cet infini vient d’un cadran en onyx noir pur, lisse et brillant. De plus, ses aiguilles sont fines, plates et lisses. Pas de relief, pas de Super-LumiNova, juste un trait de métal. Leur étagement est très resserré, ce qui donne le sentiment qu’elles touchent presque le verre. En dessous, le noir brouille la perception de profondeur. La Laureato Infinity a donc l’air l’un miroir d’eau. On n’a pas assez vanté la subtilité de cet effet qui renouvelle et sophistique l’aspect de la Laureato. »

Sous le radar : les choix de 2020

Laureato 42mm Infinity Edition © Girard-Perregaux

Joy Corthésy
Rédactrice en chef, LADY by GMT
Schwarz Etienne Roma Synergy by Kari Voutilainen
« Une des montres qui n’a définitivement pas reçu assez d’attention à mon goût est la collaboration entre Schwarz Etienne et Kari Voutilainen : la Schwarz Etienne Roma Synergy by Kari Voutilainen. Elle combine les lignes épurées et les aiguilles de Schwarz Etienne avec les traitements de cadran étonnants de Kari Voutilainen, avec différents motifs de guillochage sur la piste des heures, des secondes et du cercle intérieur. Les versions à cadran argenté et bleu sont toutes deux magnifiques, mais je dois avouer que j’ai un faible pour le cadran argenté. »

Sous le radar : les choix de 2020

Roma Synergy by Kari Voutilainen © Schwarz Etienne

Brice Lechevalier
Directeur, WorldTempus
Eberhard & Co. Alfa Romeo 110 Anniversario Chronograph
« Eberhard & Co fait partie de ces marques dont la valeur dépasse largement la notoriété. Seuls les connaisseurs ont suivi son audacieux chronographe breveté à quatre compteurs (le Chrono 4) ou sa distinction au Grand Prix d’Horlogerie de Genève pour son Scafograph 300 dans la catégorie Sport en 2016. Eberhard & Co nourrit habilement son goût traditionnel pour l’univers automobile en thématisant ses collections. Rallies historiques (Vanderbilt Cup), légendes du volant (Tazio Nuvolari) ou constructeurs transalpins (Alfa Romeo). C’est dans cet esprit qu’a été lancé en novembre son chronographe Alfa Romeo 110 Anniversario, une série limitée de 110 exemplaires au design aussi élégant que puissant. Le poussoir en forme de piston évoque le lien avec la marque automobile, dont le célèbre serpent apparait discrètement sur le cadran, et au dos sur le verre saphir qui laisse apparaitre la masse oscillante du mouvement automatique. Egalement très réussi, le bracelet structuré en caoutchouc gris complète harmonieusement l’ensemble, qui se distingue comme toujours par un très bon rapport qualité prix à ce niveau de production. »

Sous le radar : les choix de 2020

Alfa Romeo 110 Anniversario Chronograph © Eberhard & Co.

Roberta Naas
Contributrice, WorldTempus
Montblanc 1858 Split-Second Chronograph Limited Edition 
« La Montblanc’s 1858 Split-Seconds Chronograph a peut-être été éclipsée par sa sœur, la Geosphere, qui fait toujours fondre les cœurs (le mien inclus). C’est dommage, cependant, car cette audacieuse rattrapante (qui permet au porteur de chronométrer plusieurs événements qui commencent en même temps mais qui ont des fins différentes) est une pièce dynamique inspirée d’un chronographe Minerva des années 1930, mais mise à jour pour un look moderne. Le cadran bleu en émail Grand Feu est accentué d’orange et de blanc vifs, et son intrigant tachymètre en forme d’escargot est incroyablement accrocheur. Le mouvement retravaillé de la montre de poche présente des finitions de haute horlogerie saisissantes. Vous ne pourriez pas demander mieux, même pour un prix d’environ $36’000. »

Sous le radar : les choix de 2020

Montblanc 1858 Split-Second Chronograph Limited Edition © Montblanc

Yannick Nardin
Contributrice, WorldTempus
Kerbedanz Florence
« Si Kerbedanz reste (pour l’instant) en-dehors du radar du public, elle fait en revanche mouche auprès des « Most Important Persons », à la fortune de 30 millions $ et plus. Le modèle « Florence » montre de quoi la marque est capable : maîtrise époustouflante des métiers d’art, avec bien plus qu’un supplément d’âme – tout un hommage aux symboles et légendes de la prestigieuse ville toscane. »

Sous le radar : les choix de 2020

Florence © Kerbedanz

Olivier Müller
Contributeur, WorldTempus
Hermès Slim d’Hermès GMT
« Surprenante. Hermès est définitivement une marque surprenante. A l’heure d’un revival vintage qui n’en finit plus de mourir, la maison arbore plus que de la créativité : de l’inventivité. Cette Slim GMT est joueuse, taquine, élégante. Avec une grammaire simple mais un talent fou, Hermès conjugue chic parisien et excellence horlogère, avec autant de constance que de cohérence. Chapeau bas ! »

Sous le radar : les choix de 2020

Hermès Slim d’Hermès GMT © Joel Von Allmen

Suzanne Wong
Rédactrice en chef, WorldTempus
Raymond Weil Freelancer Ladies Black Diamond Automatic
« Cela peut surprendre certaines personnes, mais je n’ai pas toujours été passionné par les montres. En grandissant à Singapour, le pays où le taux d’achat de montres par habitant est probablement le plus élevé au monde, j’ai toujours été consciente de cet univers particulier, mais ce n’est qu’à la fin de la vingtaine que ma passion pour l’horlogerie s’est enflammée. Cela dit, l’une des premières marques dont je me souviens avoir pris conscience étant plus jeune était Raymond Weil ; ils (ou leurs distributeurs régionaux) parrainaient le journal télévisé local du soir. C’est pourquoi la marque a toujours été associée dans mon esprit à une utilité, une fiabilité et une accessibilité sans faille. L’année dernière encore, leur collection moderne classique, Freelancer, a fait apparaître une version unique de l’affichage de la date, grâce à une ouverture semi-circulaire sur la moitié supérieure du cadran. Alors qu’il semble qu’il devrait s’agir d’un affichage rétrograde de la date, il s’agit en fait d’un disque rotatif à double marqueur situé en dessous qui permet à la montre d’indiquer la date correcte de part et d’autre de l’ouverture courbée de la date. Le modèle Freelancer Ladies de 38 mm en PVD anthracite, dont la lunette est sertie de diamants noirs, est particulièrement attrayant. Son aspect subtilement sombre en fait une montre presque conçue pour être négligée, pour passer inaperçue—mais ironiquement, c’est aussi ce qu’elle a de plus séduisant. »

Sous le radar : les choix de 2020

Freelancer Ladies Black Diamond Automatic © Raymond Weil

Vous aimerez aussi

Les marques

Depuis 1887, Eberhard & Co. vit sous le signe de la passion, de l'innovation et du soin accordé au détail et au design. Ces valeurs définissent la Maison depuis sa fondation.

En savoir plus >

Depuis 1791, Girard-Perregaux poursuit la voie de sa tradition de Haute Horlogerie. L’histoire de la Maison est jalonnée de garde-temps légendaires qui allient design pointu et technologie innovante.

En savoir plus >

Tenant à partager sa passion horlogère, Golay Spierer propose à sa clientèle variée des pièces singulières manufacturées sur mesure. Ce lien créé entre artisans, artistes, techniciens et clients...

En savoir plus >

« La Montre Hermès » adopte une philosophie hédoniste qui valorise la création de garde-temps contemporains et épurés.

En savoir plus >

Kerbedanz offre ses garde-temps très exclusifs à des individus exigeants. Des pièces uniques ou des éditions strictement limitées, emplies de symbolique.

En savoir plus >

Synonyme d’excellence en savoir-faire raffiné et en design, Montblanc a toujours mis un point d’honneur à repousser les frontières de l’innovation depuis l’époque où la Maison a révolutionné la...

En savoir plus >

Lors de la création de la Marque en 1976, Raymond Weil souhaitait démocratiser la haute horlogerie suisse. Cette approche visionnaire, toujours chère aux trois générations, a permis à la Marque de...

En savoir plus >

Basée à La Chaux-de-Fonds, région traditionnelle de l’horlogerie suisse, Schwarz Etienne est déjà plus que centenaire mais préfère regarder vers l’avenir plutôt que vers le passé

En savoir plus >