×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Vuitton

Rechercher dans :
Baselworld
Chopard - L.U.C en pleine maturité

Chopard L.U.C en pleine maturité

Des couleurs, des techniques, des matières et des jeux de genre, la haute horlogerie Chopard s'affranchit des contraintes.

Les nouveautés 2018 de la gamme Louis-Ulysse Chopard, le bras haute horlogerie de la marque, montrent si besoin était l'étendue de ses capacités. C'est sûrement un hasard si les cinq montres proposées couvrent un spectre aussi large. Ce n'en est pas un, par contre, qu'elles soient aussi modernes. En effet, L.U.C a longtemps été rangée dans la catégorie ultra-classique. Mais l'immobilisme, par contre, ne lui ressemble pas. C'est pourquoi, quelques-uns des classiques de la manufacture ont été remaniés dans le sens d'une modernité toute nouvelle, quoique pondérée.

L.U.C en pleine maturité

L.U.C Full Strike en or gris © Chopard

En effet, l'équilibre est subtil entre changer et trahir. Et pour une collection qui a fêté ses 20 ans, une collection qui est en quelque sorte l'enfant de son président, ce serait impensable. Alors les nouvelles L.U.C appuient là où il faut. D'abord, sur le sujet féminin. Cela fait longtemps que les L.U.C XP existent en petite taille. Que les modèles Esprit de Fleurier y ajoutent des interprétations ouvragées. Mais la dernière née est d'une autre ampleur. Son cadran représente une pivoine, un des thèmes récurrents de la collection. Mais il est fait en...papier découpé selon la tradition vaudoise. Un masque noir et ajouré repose sur un fond en émail grand feu blanc. Le mouvement est toujours gravé de pivoines et motif fleurisanne, et de toute beauté.

L.U.C en pleine maturité

L.U.C XP Esprit de Fleurier Peony © Chopard

A mi-chemin entre le masculin et le féminin, L.U.C présentait une nouveauté d'un autre tonneau. L'Heritage Grand Cru, modèle cintré, fin et pas plat puisqu'il épouse les poignets, est proposé dans une version ultra-habillée, or gris, cadran noir et lunette sertie baguette. Ira-t-elle avec un smoking ? Sera-t-il porté par un homme ou une femme ? Celle-ci préférera-t-elle finalement un robe de soirée ? Toutes les possibilités sont ouvertes.

L.U.C en pleine maturité

L.U.C Heritage Grand Cru serti de diamants baguette © David Chokron/WorldTempus

Par contre, concernant les très grandes complications de Chopard, les choses sont plus claires. Peu importe le genre, il faut adorer l'horlogerie pour y plonger. La première est une variation en or gris (un tout nouvel alliage) de la Full Strike, la montre à répétition minutes qui a remporté de nombreux prix pour le nombre d'innovations utiles (et sonores) qu'elle referme. La seconde est le retour d'un géant. En 2010, L.U.C avait célébré les 150 ans de la marque Chopard avec la All-In-One. Elle revient en série limitée, or rose avec un cadran en or gris kaki. Elle reste monumentale, avec 46 mm de diamètre et 18 de haut. Mais il faut bien cela pour abriter tourbillon, quantième perpétuel à grande date et les multiples indications astronomiques situées au dos.

L.U.C en pleine maturité

L.U.C All-in-One en or rose et en platine © Chopart

Quant à la dernière prise de risque, elle se situe au niveau de la couleur. La Quattro s'habille d'or rose, cadran gris satiné et aiguilles bleu vif. Il s'agit d'un modèle d’endurance puisque la Quattro a vingt ans, comme son mouvement dont la durée de marche est de 9 jours. Elle est surtout fine. 8,8 mm, c'est déjà peu. Mais sur un diamètre de 43 mm, l'effet est accentué. Et du meilleur goût.

La marque

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le Savoir-faire, la tradition, l'innovation et l'engagement dans des actions philanthropiques.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi

X