×

Cette recherche est sponsorisée par HYT

Recherche
Rechercher dans :
Chopard - Happy Sport, une collection bonheur

Chopard Happy Sport, une collection bonheur

Précieuse, colorée et ludique, la collection Happy Sport a rendu sa liberté aux diamants et comblé les goûts fantasques des femmes depuis plus de vingt ans.

La collection Happy Sport est née en 1993 d’une idée de Caroline Scheufele, Co-présidente et Directrice Artistique de Chopard, de créer une montre féminine sportive associant de façon inédite acier et diamants. Ceux-ci seront mobiles et repris des montres Happy Diamonds qui existent depuis les années 70. C’est en effet en 1976 que Ronald Kurowski, designer chez Chopard, met au point un procédé permettant de faire se déplacer librement des diamants sur le cadran des montres, une idée qui lui est venue après avoir été fasciné par le spectacle d’une cascade et de ses gouttelettes d’eau scintillantes. Persuadé que pour offrir leur maximum d’éclat, les diamants doivent être affranchis de sertissage, il créée la montre Happy Diamonds, faite d’un cadran recouvert de deux verres saphir entre lesquels glissent les diamants en toute liberté. Cette invention lui valut d’être récompensé par la Goldene Rose de Baden-Baden, véritable Oscar de la joaillerie,  attribué par les professionnels allemands.

Si la première Happy Sport, lancée en 1993, possédait un style épuré et classique, avec son cadran blanc, ses chiffres romains et son chemin de fer des minutes sur lesquels venaient glisser les sept diamants ronds mobiles, les modèles qui se sont succédé depuis plus de vingt ans illustrent la créativité de Chopard. Matières, formes, couleurs, sertissages et complications, les Happy Sport offrent un kaléidoscope de variétés audacieuses, précieuses ou ludiques, et un inventaire de jolis noms !

Chopard-Happy-Sort-278236-3005-1993

Mille et une variétés

En 1996, la Happy Beach, couleur océan et bracelet plastique, aborde un look aquatique avec ses trois petits poissons colorés en guise de diamants mobiles, alors que la Happy Sport Be Happy associe hardiement boîtier en plastique et diamants. Le mouvement est à quartz et le restera jusqu’en 2013.
La Happy Sport La Vie en Rose, lancée en 1998, s’habille de luxe avec des diamants roses et blancs ; en 2003, les sports mécaniques investissent la Happy Sport Chrono Racing, couleur rouge passion et tempéramment sportif renforcé par chronographe; le modèle « Cannes » de 2005 rappelle que Chopard est partenaire officiel du Festival et créateur de la Palme; 2007 voit l’entrée en scène du boîtier carré de la Happy Sport Square Medium ; en 2008, les rayures noires et blanches drapent la très graphique Happy Sport «Zebra-Striped ; en 2010, pour le 150e anniversaire de la Maison, Chopard créé un modèle bleu profond, au cadran dépourvu de chiffres où courent trois étoiles de diamants; et en 2010, la Happy Sport Oval étoffe la collection d’une forme supplémentaire.

Enfin, pour les vingt ans de la collection, Chopard présente en 2013 la Happy Sport Medium Automatic 36 mm, première de la gamme à offrir un mouvement mécanique. En outre, le nombre d’éléments différents créés depuis 1993 permettant des combinaisons infinies, une application en ligne offre désormais la possibilité de concevoir sa propre montre, en choisissant boîtier, lunette, cadran, diamants mobiles et bracelet. « Nous célébrons le vingtième anniversaire de cette montre cette année. Il est dorénavant possible de la personnaliser. Il s’agit d’une montre de luxe accessible, les femmes ont rarement l’occasion de pouvoir obtenir une pièce unique dans cette gamme de prix » commentait Caroline Scheufele, à l’occasion du lancement de l’application Happy Sport.

Chopard-278559-3001-Happy-Sport-Medium-Automatic.jpg

L’année suivante, la collection intègre le monde de la haute horlogerie et de la haute joaillerie avec la Happy Sport Tourbillon Joaillerie, entièrement sertie et mue par un mouvement tourbillon L.U.C produit par Chopard Manufacture, certifié COSC et Poinçon de Genève. Un luxe exclusif beaucoup moins accessible...

Et en 2015 ?

Cette année, le retour de la tendance au petit format pour les montres féminines se confirme et la Happy Sport n’y déroge pas. Le millésime 2015 se décline en plusieurs matières – acier, bicolore, or rose - mais adopte un tour de taille unique de 30 mm. Délicate et plus petite que le premier modèle mécanique de 2013, elle intègre pourtant le même calibre à remontage automatique que son aînée. Affichant l’heure, les minutes et les secondes au centre, il bat à 28'800 a/h et assure une autonomie de 40 heures.
Sur le cadran argenté et guilloché en son centre d’un motif en spirale se détachent quatre chiffres romains aux jolies courbes, dorés ou rhodiés selon les versions du boîtier, et, bien sûr, des diamants mobiles, au nombre de cinq, qui dansent au gré des mouvements du poignet. A ces diamants font écho le saphir bleu placé sur la couronne de la montre, et sur certains modèles, une lunette sertie. Les bracelets sont disponibles en acier, bicolore, or rose ou en cuir d’alligator.
Une version joaillerie en or blanc ou rose, entièrement parée de diamants, complète cette collection Happy Sport 30mm Automatic 2015. Son cadran est en nacre blanche et son bracelet totalement serti.

Chopard-Happy-Sport-30mm-Automatic-274302-1002.jpg

Cliquez sur la grande image tout en haut de la page pour ouvrir la galerie photos.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le Savoir-faire, la tradition, l'innovation et l'engagement dans des actions philanthropiques.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi