X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Moinet

Rechercher dans :
Chanel - J12 Paradoxe

Chanel J12 Paradoxe

Après les emblématiques J12 noires ou blanches, voici le nouveau paradoxe de Chanel: la J12 noire et blanche.

Il y a vingt ans, en 2000, la J12 en céramique noire bousculait les codes horlogers. Trois ans plus tard, elle adoptait la céramique blanche.
Et aujourd'hui ? En 2020, pour la première fois, le noir et le blanc se rencontrent et fusionnent sans se mélanger dans un nouveau modèle, toujours en céramique, la J12 Paradoxe.  

L'esthétique unique de la J12 Paradoxe est un véritable défi technique. Il repose sur la découpe et l’association de deux parties de carrures de céramique de dimension différente. L’une est blanche, l’autre noire, et les deux sont assemblées pour ne former qu’un seul et même boîtier de 38 mm de diamètre.

Inrayable, la céramique ne se laisse pas tailler sans effort. Assurer une découpe parfaite – sans casser la matière – requiert une expertise particulière, totalement maîtrisée par la Manufacture de Chanel en Suisse. La fabrication de la J12 Paradoxe nécessite par ailleurs le façonnage d’éléments bicolores spécifiques : le cadran et la lunette en acier.

J12 Paradoxe

J12 Paradoxe © Chanel

Le cadran tampographié est intégralement couvert de blanc puis de noir sur sa partie droite. La bague de la lunette est d’abord colorisée par tampographie en noir puis en blanc pour un rendu bicolore. Le noir doit pourtant se restreindre, s’effacer pour créer l’alignement parfait avec la ligne de fuite du bracelet. Celui-ci est en céramique blanche haute résistance avec boucle triple déployante en acier. 

La J12 Paradoxe renferme le Calibre 12.1, mouvement Manufacture à remontage automatique, certifié chronomètre par le COSC. Il affiche les heures, minutes et secondes au centre, gère l'arrêt des secondes à la mise à l’heure, un quantième instantané à guichet positionné à 4h30, et la correction rapide du quantième sans plage de non correction. Garantissant à la montre une autonomie d'environ 70 heures, il bat à la fréquence de 28'800 alternances/heure, possède un barillet à bride glissante et un balancier à inertie variable équipé d'un système antichoc. Les finitions du mouvement comprennent les satinage linéaire et circulaire, colimaçonnage, angles polis diamant et sablage.

J12 Paradoxe

Calibre 12.1 © Chanel

J12 Paradoxe Diamants

La J12 Paradoxe se décline également dans une version Diamants éditée à 20 pièces seulement. La boîte de 38 mm, la lunette et le cadran sont en céramique noire haute résistance et or blanc 18 carats.
La boîte est sertie de 40 diamants (~2,22 carats), la lunette de 26 diamants (~1,74 carat), et le cadran de 21 diamants (~0,44 carat), tous en taille baguette. Les aiguilles sont en or blanc 18 carats et la couronne, également en or blanc, est sertie d'un diamant taille brillant (~ 0,14 carat). Le bracelet en céramique noire haute résistance est fermé par une boucle triple déployante en or blanc 18 carats.

J12 Paradoxe

J12 Paradoxe Diamants © Chanel

Le mouvement de manufacture automatique Calibre 12.1, certifié COSC, gère les heures, minutes et secondes pendant environ 70 heures après un remontage complet. 

 

Vous aimerez aussi

La marque

De son parcours, Gabrielle Chanel s’est forgé une force, un caractère et une puissante volonté d’indépendance. Avant-gardiste, décalée et en perpétuelle innovation, la Maison CHANEL a su traverser les décennies et est devenue un véritable symbole de distinction, d’élégance et de raffinement.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >