X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Armin Strom

Rechercher dans :
Bracelet de montre - Intégré comme il se doit

Bracelet de montre Intégré comme il se doit

Si j’entends encore un amateur de montres s’exclamer, « Oh, génial, encore un bracelet intégré… tout le monde copie tout le monde », je hurle !

Sérieusement, tout le monde pense que les marques horlogères sont en compétition dans une sorte de course au succès, avec un nouveau bracelet intégré (et souvent un cadran bleu) à l'appui. En réalité ce n’est pas un phénomène récent. Les marques actuelles ne regardent pas ce que font les autres pour les imiter. Elles se tournent vers leurs racines. Les bracelets de montres intégrés – et les cadrans bleus – étaient tendance dans les années 1970 et, comme toutes les tendances, ils sont revisités.

Je me souviens que juste après mon entrée dans le monde merveilleux des montres, au début des années 80, la grande mode était aux bracelets sans barrettes. Les marques assez futées pour réaliser une attache intégrée entre le boîtier et le bracelet et se passer des barrettes-ressorts étaient très demandées. Et parmi celles-ci, évidemment, Audemars Piguet avec la Royal Oak conçue par Gerald Genta (qui, après des débuts timides, a conquis le marché américain).

Intégré comme il se doit

Royal Oak, 1972 © Audemars Piguet

On attribue généralement l’engouement pour les bracelets intégrés à Genta et au design de la Royal Oak, mais il a fallu plusieurs années avant que d’autres marques suivent le mouvement. Cependant, vers le milieu des années 70, des compagnies comme Vacheron Constantin, Girard-Perregaux, Omega, Patek Philippe (avec le lancement de la Nautilus en 1976) et Piaget (avec sa fameuse montre Polo) avaient toutes franchi le pas. Le phénomène a duré plus d’une décennie avant de finir par céder la place au début des années 1990 à une nouvelle tendance – les bracelets interchangeables – grâce à un intérêt renouvelé pour les bracelets traditionnels à barrettes-ressorts. Pourtant Audemars Piguet et Patek Philippe, parmi quelques autres, ont intelligemment conservé le bracelet intégré comme signe distinctif dans leurs collections.

Tandis que les marques horlogères revisitent leurs valeurs essentielles, consultent leurs archives et repensent leurs grands succès, les bracelets intégrés font un retour en force. D’accord, toutes les réinterprétations ne sont pas des réussites, mais nous mettons ici l’accent sur cinq lancements récents qui réunissent exceptionnellement bien boîtier et bracelet.

Chopard Alpine Eagle

Intégré comme il se doit

Alpine Eagle © Chopard

En rappelant ses bien-aimées montres St-Moritz des années 1980 et en les adaptant complètement à l’esprit contemporain, Chopard porte l’intégré vers de nouveaux sommets. Le bracelet de cette montre, particulièrement le modèle bicolore en acier Lucent Steel durable et or éthique, possède un éclat éblouissant qui n’appartient qu’à lui. De plus, les gros maillons sont remplacés par des maillons mats rectangulaires et allongés sur les côtés et des maillons carrés polis au centre. Ce style, surtout associé au cadran finement guilloché (conçu pour rappeler l’iris d’un aigle), dégage un charme sophistiqué.

A. Lange & Söhne Odysseus

Intégré comme il se doit

Odysseus © A. Lange & Söhne

Sixième collection lancée par la marque, l’Odysseus d’A. Lange & Söhne est un exemple frappant de l’intégré bien réalisé. Cette montre sportive chic de 40,5 mm avec un affichage imposant du jour et de la date, a été conçue comme une pièce sportive élégante et le bracelet en acier inoxydable à maillons mats et angles polis est tout simplement sublime. Cette combinaison de surfaces brossées et polies donne à la montre profondeur et envergure.

Hublot Big Bang Integral

Intégré comme il se doit

Big Bang Integral © Hublot

Tout juste dévoilée, la nouvelle Hublot Big Bang Integral marque une première depuis que la collection a été lancée il y a 15 ans : un bracelet intégré. Les montres sont produites avec toute une série de matériaux, y compris du titane, du King Gold et de la céramique noire, et chacune d’entre elles a une allure fantastique grâce à l’association d’audacieux maillons centraux et de fascinantes finitions mates et polies entre ces maillons. Décidément rien à voir avec les bracelets intégrés de nos grands-pères.

Patek Philippe Nautilus

Intégré comme il se doit

Nautilus 5726/1A © Patek Philippe

Presque 45 ans après son lancement en 1976, la Nautilus de Patek Philippe à bracelet intégré demeure une icône. En acier ou en or, le bracelet a été tellement perfectionné au fil des années que sa fabrication intégrée est devenue une référence.

Audemars Piguet Royal Oak

Intégré comme il se doit

Royal Oak Calendrier Perpétuel © Audemars Piguet

La montre qui a lancé la tendance il y a presque 50 ans en 1972 est toujours leader dans le domaine des bracelets intégrés. Alors que le concept initial a quelque peu tardé à s’implanter, dès qu’il y est parvenu il est devenu le champion indiscutable de la cause « nous sommes faits l’un pour l’autre » du boîtier et du bracelet. Grâce à la lunette octogonale à vis et aux barrettes horizontales, cette combinaison est à jamais audacieuse et puissante. J’aime particulièrement sa version en céramique noire aux finitions mates.

Vous aimerez aussi

Les marques

En suivant la vision de Ferdinand Adolph Lange, dont la devise etait « construire les meilleures montres du monde », A. Lange & Söhne poursuit sa recherche de précision et explore de...

En savoir plus >

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute...

En savoir plus >

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le...

En savoir plus >

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique...

En savoir plus >

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >