×

Cette recherche est sponsorisée par Raymond Weil

Rechercher dans :
GPHG - Grand Prix d'Horlogerie de Genève
Bovet - Au GPHG 2013

Bovet Au GPHG 2013

Le duo Miss Alexandra et Amadéo a été retenu pour concourir dans la phase finale du Grand Prix d'Horlogerie de Genève.

Des trois montres inscrites par Bovet au Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2013, seul  le modèle Amadéo Fleurier Tourbillon Virtuoso (catégorie Complication pour homme) n'a pas été retenu par le jury lors des pré-sélections.  Les montres Récital 9 Tourbillon Miss Alexandra (Complication pour dame) et Amadéo Fleurier Tourbillon Amadéo (Métiers d'Arts) ont eu plus de succès et restent en lice pour l'attribution du premier prix de leur catégorie.
Les internautes peuvent participer à l'attribution du Prix du Public en votant pour leurs montres préférées.  Votez pour Bovet en cliquant ici.

Récital 9 Tourbillon Miss Alexandra

Le Récital 9 Tourbillon Miss Alexandra est le premier garde-temps Bovet doté d'un boîtier de forme ovale (41 millimètres de hauteur et 37.2 millimètres de large).
Son mouvement parvient à apporter les meilleures réponses aux spécificités des demandes des femmes qui conduisent généralement à devoir concéder des compromis. La principale clé de cette réussite tient dans sa dimension: suffisamment petit pour le plus fin des poignets féminins et assez grand pour délivrer une autonomie de sept jours au tourbillon dont le rythme des oscillations de son balancier (21'600A/h) en accroît encore la précision.
Bovet Récital 9 Tourbillon Miss Alexandra
Le mouvement du Tourbillon Miss Alexandra est construit entre deux platines trois-quarts. En plus des avantages techniques d'une telle construction, celle-ci offre un généreux espace à la cage du tourbillon. L'aiguille des secondes, habituellement présente sur le pivot supérieur de la cage de tourbillon est ici remplacée par un diamant dont les facettes projettent dans leur rotation des éclats de lumière sur les surfaces polies du mouvement.

Heures et minutes apparaissent au centre. De nouvelles aiguilles ont été spécialement dessinées pour le Récital 9 Tourbillon Miss Alexandra. Le mystère de leur forme inédite se résout toutes les heures, lorsque l'aiguille des minutes se superpose à l'aiguille des heures, leurs profils conjugués forment alors un cœur.

La partie supérieure de l'axe vertical du garde-temps accueille la phase de lune particulière: la cartographie précise d'une face entière de la lune a été gravée sur une plaque d'acier. Puis, les reliefs bas de cette gravure ont été minutieusement remplis de matière lumineuse. Le ciel qui entoure la lune est quant à lui gravé sur une plaque de maillechort traitée de PVD bleu paraissant ainsi naturellement constellé d'étoiles. La lune est fixe et se sont deux palettes terminées selon les mêmes finitions que le ciel qui viennent recouvrir la lune et renseigner son âge.
L'indicateur de réserve de marche est disposé sur le même axe que la phase lune.

Tourbillon squelette Amadéo
 
Traditionnellement, les artisans graveurs reçoivent des jeux de ponts et platines squelettés et décorent au mieux leur surface en suivant les formes de la découpe. Pour cette montre,  Pascal Raffy et ses équipes ont confié conjointement le dessin du squelettage aux horlogers – pour l'aspect technique- et aux artisans graveurs. En intégrant les contraintes techniques à leur recherche, ces derniers ont donné aux platines et aux ponts la forme de leurs découpes afin que celles-ci correspondent parfaitement aux fleurisannes qu'ils allaient ensuite graver sur la surface de chaque composant.

Les mouvements de Dimier 1738 se caractérisent notamment par la mise en valeur des volumes. L'esthétique et la décoration des mouvements sont toujours pensées en trois dimensions. Le Tourbillon Squelette Amadéo est un aboutissement dans l'utilisation des volumes qui en fait d'avantage une sculpture qu'un mécanisme décoré. La découpe des composants, leurs gravures, les contrastes entre les différents états de surfaces soulignent la complexité du mécanisme et magnifient chaque détail.

bovet-amadeo-fleurier-tourbillon-amadeo
Malgré la sophistication de son squelettage et de sa décoration, le tourbillon Amadéo n'en demeure pas moins un garde-temps fiable, fonctionnel et précis pouvant être aisément porté au quotidien. Il affiche heures, minutes ainsi que sept jours de réserve de marche et l'aiguille de secondes est portée par le pivot supérieur de la cage de tourbillon. Réversible et convertible, l'aiguillage inversé reprend heures et minutes sur des aiguilles excentrées de la deuxième face du garde-temps. Cet aiguillage inversé s'affiche sur le seul cadran que compte le tourbillon Amadéo. Il s'agit en fait d'un tour d'heure guilloché qui, dans la plus pure tradition des mouvements squelettes, est ouvert en son centre afin de laisser la mécanique nous enchanter.

Les spécialistes du bureau technique de la Manufacture Dimier 1738 sont brillemment parvenus à éviter l'autre piège des mouvements squelettés qu'est sa lisibilité. Pour donner un repère suffisant, trois chiffres romains apparaissent appliqués à même le mouvement à 12h, 3h et 9h.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

La manufacture Bovet s’inscrit dans une tradition d’arts décoratifs appliqués à ses cadrans, boîtes et mouvements finement gravés, ciselés, émaillés, guillochés ou peints à la main, pérennisant ainsi un savoir-faire à nul autre pareil, qui nourrit les collections et le patrimoine de la Maison depuis 1822.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi