X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Bovet 1822

Rechercher dans :
Dubai Watch Week
Bovet 1822 - Virtuoso IX

Bovet 1822 Virtuoso IX

Tourbillon volant double fuseau horaire et grande date, 10 jours de réserve de marche.

Lorsqu’il imagine un nouveau garde-temps, M. Raffy, propriétaire de Bovet 1822, questionne le patrimoine historique de la Maison pour que son interprétation contemporaine s’y accorde avec cohérence. A l’aube du 19ème siècle, si les frères Bovet maîtrisaient parfaitement horlogerie de tradition et arts décoratifs académiques, ils exprimèrent dans le même temps des visions technique et stylistiques très contemporaines et innovantes. Leur dénominateur commun placé entre tradition académique et vision contemporaine innovante a toujours été la qualité. Une qualité sans concession au service de la fiabilité, de la chronométrie, de l’élégance et du bon goût. C’est cet équilibre subtil que M. Raffy s’est donné pour mission d’exprimer en imaginant le Tourbillon Amadéo Fleurier Virtuoso IX.

Un boîtier convertible Fleurier Amadéo de 46,30mm de diamètre accueille ce tout nouveau calibre. Ce boîtier permet de transformer son garde-temps en montre-bracelet réversible, en montre de poche ou en pendulette de table sans nécessiter l’usage du moindre outil. Celui de ce Virtuoso IX est en plus doté du mécanisme d’ouverture secret qui permet d’actionner l’ouverture du fond par simple pression de la couronne. 

Virtuoso IX

© Bovet 1822

 

Sur le cadran, seule l’aiguille des minutes occupe son centre. L’aiguille des heures est excentrée à 2h. Une seconde aiguille d’heure positionnée à 10h et tournant en 24h affiche un second fuseau horaire. Heure locale et second fuseau horaire partagent cette minute logiquement placée au centre. Un guichet associé à l’heure du second fuseau horaire affiche le nom d’une ville correspondant au fuseau affiché par l’aiguille. Le réglage et la sélection du fuseau s’effectuent aisément par deux correcteurs latéraux qui permettent en outre de tenir compte des décalages liés aux heures d’été et d’hiver des deux fuseaux horaires affichés.

Le guichet de la grande date s’ouvre sans séparation entre les dizaines et les unités. L’ingéniosité des horlogers de la Maison a permis de surdimensionner cet affichage tout en minimisant l’encombrement requis pour son mécanisme. Associée à l’heure locale, la grande date trouve logiquement place sur la partie droite du cadran. En miroir à la grande date, le guichet de réserve de marche  (10 jours) assied l’équilibre du cadran en se positionnant à 8h. 

On découvre un tout autre visage sur la seconde face de ce garde-temps réversible. Pas de cadran ici. La glace saphir s’ouvre directement sur le mouvement. On y trouve heures et minutes placées pour la première fois en position centrale de cette face. Les ponts sont ajourés et évoquent l’architecture des mouvements Bovet du 19ème siècle. Leur surface est gravée d’un bris de verre. Une fois gravés, anglés et totalement décorés, les ponts sont revêtus d’un traitement CVD bleu qui contraste avec le rhodiage de la platine. Cette combinaison de couleurs était déjà très prisée des frères Bovet qui les combinaient usuellement sur des surfaces polies miroir ou finement gravée pour une vision du temps alors résolument avant-gardiste.

Virtuoso IX

© Bovet 1822

Sur cette même face du garde-temps apparaît dans une ouverture circulaire située à 12h un mécanisme d’armage à différentiel sphérique qui fait l’objet de deux brevets. Le Virtuoso IX développe ainsi 10 jours de réserve de marche en puisant son énergie d’un barillet unique. Mais une telle cette prouesse nécessite normalement un long temps d’armage d’un tel ressort.

Ce différentiel sphérique y répond intelligemment en divisant par deux le nombre de tours de couronne nécessaire à remonter complètement le garde-temps sans accroître les couples du mécanisme de remontage. Pour une chronométrie optimale le mouvement est réglé par un tourbillon volant double-face breveté. Dans cette construction innovante, le tourbillon est fixé par le centre de son axe. Le balancier et l’échappement sont répartis de part et d’autre de ce point de fixation pour une réduction importante du bras de levier et une chronométrie améliorée. Le balancier à inertie variable est associé à un spiral traditionnel manufacturé dans les Ateliers de la Manufacture Bovet 1822. 

Entre technicité et raffinement esthétique, le pont de cage nécessite à lui seul plus de deux jours de travail pour le berçage de ses bras et sa décoration avant de recevoir le saphir facetté qui le surplombe magistralement.

Virtuoso IX

© Bovet 1822

Avec ce Virtuoso IX, les artisans cadraniers de la Maison expriment une fois encore l’étendue de leurs talents conjugués. La base du cadran est ainsi finement guillochée d’un motif éventail. Huit couches de laque translucide sont ensuite appliquées avant que la surface du cadran soit polie. Ce cadran flinqué irise reflets et nuances de bleu avec une profondeur digne des émaux du 19ème siècle. Pour autant de lisibilité que d’élégance, les contours d’heures et leurs graduations sont satinés circulaires et rhodiés.

Disponible en or rouge ou en platine, le Virtuoso IX est l’aboutissement de deux siècles d’histoire voués à une horlogerie artisanale sans concession et aux arts horlogers selon leur plus noble expression. Cette tradition est soutenue par de nombreuses innovations comme en témoignent les quatre brevets de ce garde-temps.

Virtuoso IX

© Bovet 1822

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

La manufacture Bovet s’inscrit dans une tradition d’arts décoratifs appliqués à ses cadrans, boîtes et mouvements finement gravés, ciselés, émaillés, guillochés ou peints à la main, pérennisant ainsi un savoir-faire à nul autre pareil, qui nourrit les collections et le patrimoine de la Maison depuis 1822.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi