X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Sequent

Rechercher dans :
Blancpain - Les ailes vintage de Blancpain

Blancpain Les ailes vintage de Blancpain

La marque du Brassus réédite un de ses modèles les plus rares. L'Air Command effectue un retour qui va faire frémir les amateurs de vintage militaire.

Au milieu des années 1950, Blancpain connaissait un succès auprès des professionnels de la vie sous-marine, grâce à son modèle Fifty Fathoms. Entre autres adopteurs, cette pionnière des montres de plongée modernes, dont elle a défini bien des standards, était au poignet de nageurs de combat de plusieurs pays, dont la France et les États-Unis. Souhaitant étendre son succès commercial au-delà de la Navy, Blancpain s'était tournée vers son importateur américain, Allen Tornek, pour soumettre aux aviateurs de l’Air Force un nouveau chronographe, l'Air Command. Finalement, la montre ne sera pas retenue et restera au stade de prototype. Lors de son événement/salon Time 2 Move, Blancpain en présentait une version actualisée, mais esthétiquement très fidèle à son ancêtre, limitée à 500 exemplaires.

Ce lancement est une réédition d'importance, car la montre d'origine présente un statut particulier. Tout d'abord, c'est une Blancpain des années 1950 et, avec l'engouement suscité par la Fifty Fathoms, ce type de modèle a une clientèle naturelle. D'autre part, l'Air Command originelle a été éditée à... environ 12 exemplaires. Il s'agit de ce genre de montres qui a un petit cercle d'admirateurs, à l’affût, chéquier en main, attendant de voir passer ce qui est à leurs yeux une licorne. L'Air Command est si rare que Marc Hayek, président de Blancpain et qui supervise les activités horlogères de toutes les marques haut de gamme du Swatch Group, en porte une avec une fierté non dissimulée.

Les ailes vintage de Blancpain

Air Command © Blancpain

Mais revenons à l'Air Command d'origine. Destinée aux pilotes, c'est un chronographe à retour en vol, lunette rotative bidirectionnelle crantée à index horaires et échelle tachymétrique. Ces trois fonctions sont des outils de calcul pour les aviateurs. D'autre part, la lunette a la particularité d'être plate et d'entourer un verre cheminée, ce qui l'apparente à la Fifty Fathoms. Les polices de caractère sont larges, beiges. Enfin, il faut bien reconnaître que l'Air Command se distingue esthétiquement de l'autre montre de pilote de l'époque, le Type XX, par des finitions plus léchées, par exemple.

Les ailes vintage de Blancpain

Aperçu du dos de la montre © Blancpain

Le modèle d'aujourd'hui ressemble fort à celui d'hier. Au passage, il a à peine grandi, car ses 42 mm de diamètre seraient une taille adaptée aux besoins des pilotes contemporains. La lunette est désormais en céramique. Dans le même souci de modernité, le calibre qui l'anime est bien loin du Valjoux à remontage manuel des origines. Blancpain l'a remplacé par son F388, un automatique flyback à embrayage vertical, sans date et haute fréquence, puisqu'il fonctionne à 5 Hz. Au poignet, la montre de 42,5 mm n'est pas imposante et, amateur ou pas de vintage, il faut reconnaître qu'elle est flatteuse. Alors 500 exemplaires ne devraient pas suffire longtemps.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Blancpain est l’archétype de la Manufacture à l’héritage horloger pluri-séculaire qui a su préserver sa tradition horlogère, tout en y insufflant un esprit d'innovation. A chaque époque correspond une invention qui a marqué son temps et qui reste référente plusieurs décennies plus tard.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi