X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Cyrus

Rechercher dans :
Bell & Ross - 3+1 : la marque fait ses comptes de rentrée

Bell & Ross 3+1 : la marque fait ses comptes de rentrée

Bell & Ross ouvre 2020 avec quatre nouveautés : trois « vintage » et un nouvel « instrument ». Lancement officiel…aujourd’hui !

Ce seront les derniers lancements avant le salon mondial de l’horlogerie, fin avril. C’est, en somme, le rafraichissement des collections existantes pour le premier semestre de l’année. Bell & Ross a donc misé sur des valeurs sures et leur a offert un « facelift », comme l’on dit dans le jargon, dont WorldTempus dévoile ici la teneur.
Le premier grand renouveau concerne le pilier BR V2. Pour les non-initiés, tout ce qui commence par « BR V » concerne la gamme « Vintage » de Bell & Ross. Nous sommes donc sur des boîtiers ronds, d’un diamètre modéré (41 mm), avec des complications traditionnelles.

Un nouveau GMT plus tonique

Trois nouveaux modèles y voient le jour. Le premier est peut-être le plus intéressant : la BR V2 93 GMT Blue. Pourquoi ? Parce que le modèle n’existait qu’en noir, discret mais passablement austère, avec une lunette grise / noire. La nouvelle GMT Blue apporte un peu de modernité, voire de jeunesse.  Le cadran est d’un bleu « Blue Steel », les tons de la lunette sont plus tranchés (gris et bleu), et le bracelet, jusque-là acier ou caoutchouc, est aujourd’hui proposé en « NATO stretch », un composé tissu élastique réalisé à partir de sangles de parachutes. Dernier petit détail tonique : l’aiguille GMT, jusque-là orange, est passée en rouge, ce qui renforce encore un contraste pétillant et dynamique.

3+1 : La marque fait ses comptes de rentée

BR V2-93 GMT Bleu © Bell & Ross

Option full Kaki

A ses côtés, la BR V2-92 offre une nouvelle variation militaire : après la Military Beige, voici la Military Green. C’est un ajustement à la marge pour les amateurs souhaitant un produit plus proche des codes militaires traditionnels, avec un kaki omniprésent. Le reste de la pièce offre toutefois quelques nouvelles subtilités : la lunette n’est plus graduée en minutes mais seulement par secteurs de 5 minutes. Les index horaires, jusque-là présents en totalité (de 1 à 12), sont réduits au 12, 3, 6 et 9. Enfin, l’aiguille des heures est aujourd’hui monochrome – sans sa pointe rouge. En somme, un produit plus brut, plus direct, avec une orientation plus opérationnelle.

3+1 : La marque fait ses comptes de rentée

BR V2-92 Military Green © Bell & Ross

3+1 : La marque fait ses comptes de rentée

BR V2-92 Military Green Profil © Bell & Ross

L’Aéronavale a trouvé ses marques

Reste la troisième pièce, la plus atypique : une nouvelle Aéronavale Bronze. C’est un hybride : l’Aéronavale existait déjà (en acier), le bronze aussi (mais sur la Bellytanker). Aujourd’hui, Bell & Ross combine les deux. La pièce est une réussite. Le bronze est devenu une évidence sur les montres de marine et Bell & Ross a su trouver sur les aiguilles, index et inserts une couleur qui est exactement celle du bronze de la boîte. Le bleu si particulier de la gamme Aéronavale, plus foncé que le Blue Steel de la maison, offre un excellent contraste avec le bronze. Un seul regret : la pièce est limitée à 999 exemplaires !

3+1 : La marque fait ses comptes de rentée

BR V2-94 Aéronavale Bronze © Bell & Ross

Lum, Lum, Lum…inescent !

Reste la dernière nouveauté de ce début 2020 : la BR 03-92 Grey Lum. Nous sommes donc de retour dans l’univers carré emblématique de la maison. Le suffixe « Lum » indique la présence d’un SuperLuminova C3 teinté vert ou noir, avec une luminescence bien particulière dont Bell & Ross a déjà fait usage par le passé : modèles Full Lum, Night Lum et autres HoroLum.
Quoi de neuf aujourd’hui ? En résumé : une pièce plus sobre. Fondamentalement, c’est une NightLum dont le boîtier et les aiguilles, auparavant noirs, sont aujourd’hui en acier. Le cadran est « à plat », sans la construction sandwich vue sur une HoroLum. La pièce est donc plus sobre, plus urbaine. Avec 42 mm, peut-être un peu large pour être unisexe – mais après-tout, pourquoi pas ?

3+1 : La marque fait ses comptes de rentée

BR 03-92 Grey Lum © Bell & Ross

Le juste prix

Les tarifs sont d’une étonnante stabilité chez Bell & Ross. La BR 03-92 Grey Lum est proposée au même prix que ses modèles équivalents : 2990 euros. Même chose pour la BR V2 93 GMT Blue : à partir de 2900 euros. La nouvelle BR V2-92 Military Green prend seulement 100 euros, passant de 2600 euros à 2700 euros. Reste la BR V2-94 Aéronavale Bronze, qui n’existait pas auparavant mais qui se situe entre ses deux ainées, à 4500 euros. Elle seule sera disponible fin avril, les trois autres modèles étant d’ores et déjà proposés en boutique.

 

 

Vous aimerez aussi

La marque

Pour Bell & Ross, chaque détail a son sens et sa fonction : la fonctionnalité est clé, le minimalisme, sacrifiant ornement et superflu à l’essentiel, indispensable. Animés par cet esprit, les garde-temps s’imposent dans un univers contemporain sans se soucier des courants saisonniers qui traversent l’horlogerie. La montre Bell & Ross, sans concession, se veut technique et robuste.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >