×

Cette recherche est sponsorisée par Vacheron Constantin

Rechercher dans :
SIHH
Audemars Piguet - Royal Oak Tourbillon Extra-Plat Squelette

Audemars Piguet Royal Oak Tourbillon Extra-Plat Squelette

Audemars Piguet dévoile deux nouvelles versions, l’une en or rose, l’autre en acier, de la Royal Oak Tourbillon Extra-Plat Squelette.

Sortie en 2012, la première Royal Oak Tourbillon Extra-Plat Squelette marquait le 40e anniversaire de la Royal Oak. Elle n'était alors disponible qu'en platine, jusqu'au lancement en 2016 d'une version en or jaune.

Deux nouvelles versions en édition limitée sont dévoilées en 2017 : l'une en or rose 18 carats brossé avec bracelet assorti, l'autre en acier inoxydable. Comme leurs prédécesseurs en platine et en or jaune, ces modèles abritent le calibre manufacture 2924 squeletté à remontage manuel, qui comporte 216 composants.

Royal Oak Tourbillon Extra-Plat Squelette

Le squelettage est une technique qui consiste à découper la matière des ponts et de la platine pour révéler la beauté du mécanisme qui anime la montre. Il existe peu d'exercices plus précis et rigoureux en horlogerie : la moindre erreur peut compromettre l’esthétique de la montre ou diminuer sa résistance aux chocs. Atteindre le juste équilibre entre la beauté des composants révélés et la sauvegarde de la précision du mécanisme demande une maîtrise complexe.

Royal Oak Tourbillon Extra-Plat Squelette

Audemars Piguet fabrique des montres squelettes depuis les années 1930. Aujourd’hui encore, le limage, la décoration et la finition sont intégralement réalisés à la main. Les raisons en sont à la fois esthétiques et techniques. Ainsi, une fraiseuse produit des angles arrondis qui sont parfaitement acceptables, mais elle est incapable de créer les angles rentrants, qui doivent être réalisés à la main par des angleurs extrêmement méticuleux.

Royal Oak Tourbillon Extra-Plat Squelette

La marque

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute Horlogerie suisse.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi