×

Cette recherche est sponsorisée par Cabestan

Rechercher dans :
SIHH
Audemars Piguet - Force de proposition

Audemars Piguet Force de proposition

Audemars Piguet joue parie sur plusieurs cartes afin de maintenir son prestige. L'année 2016 semble concentrée sur deux axes majeurs : les complications et les dames.

Les dames d'abord et sur ce sujet, Audemars Piguet frappe un grand coup dans le domaine le plus porteur d'image et de glamour : les pièces de haute joaillerie. La marque le pratique depuis plusieurs années et avec un regain d’intérêt depuis trois ans. Rajeunie, électrisée, infiniment plus branchée, la montre-bijou selon Audemars Piguet est devenue un objet fascinant et surtout, surprenant, qualité indispensable pour exister sur ce créneau très encombré. Elle se nomme Fury et son nom n'est pas usurpé. Objet aux multiples facettes, aux volumes radicaux et tendus, cette manchette intégralement sertie de diamants est illuminée par un peu plus de 4800 pierres. Oui, 4800, il n'y a pas un zéro de trop. Mais au-delà de l'exploit et de la lumière qu'elles renvoient, Fury est une signature, celle d'une volonté de trancher.

Force de proposition

C'est d'ailleurs une intention que partage l'autre lancement féminin de l'année 2016. Bien plus sage, les nouvelles Millenary joaillerie n'ont pas mis le doigt dans la prise. Normal, elles jouent un registre plus raffiné. Le boîtier ovale, devenu signature féminine d'Audemars Piguet, est toujours équipé du mouvement mécanique à remontage manuel qui lui est propre, le calibre 5205, qui s'affiche sans complexe. Le jeu de matières, de sertissage est géométrique et suit les courbes de la montre et de son moteur. Le contraste entre or rose, diamants, perles et onyx est parfaitement élégant.

Force de proposition

Audemars Piguet pratique la complication comme d'autres respirent. La marque s'est construite sur ses chronographes, ses quantièmes perpétuels, ses répétitions minutes et ses tourbillons. C'est donc  sur un registre classique et innovant qu'elle s'affirme en 2016. Pour le côté classique, la marque propose une Royal Oak à quantième perpétuel avec un mouvement révisé, qui propose un numéro de semaine en plus des indications habituelles des calendriers. Audemars Piguet met en avant le fait que cette montre est toute faite d'or jaune et il est vrai que ce métal est devenu bien plus rare, même s’il n'a jamais disparu des fonds de catalogue.

Force de proposition

Pour la complication innovante, Audemars Piguet met en œuvre la montre qui a été présentée l'année dernière comme un concept. La Royal Oak Concept Supersonnerie est devenue un modèle disponible à l'achat, pas juste un prototype destiné à mettre en avant des inventions acoustiques. Tourbillon, chronographe et répétition minutes, son calibre est produit part la maison depuis bien  longtemps. L'habillage, lui a été l’objet de nombreux travaux de recherche, en collaboration avec l'EPFL, visant à rendre la sonnerie plus musicale et plus sonore. Et le boîtier en question est le plus radical de la marque, le plus tridimensionnel et imposant.

Force de proposition

Pour un mouvement Audemars Piguet innovant, il faut regarder vers la Royal Oak Double Balancier Squelette. En apparence, rien ne la distingue d'une Royal Oak Squelette. Proposée en or rose ou en acier, cette pièce de 41 mm présente certes une taille à part, mais cela ne saute pas aux yeux. Pas plus que le pont de balancier en or rose qui tranche sur les tons gris de la montre, de sa boite et de son bracelet. C'est pourtant là que l'on découvre une première mondiale. Audemars Piguet a déjà expérimenté le double spiral. Cette fois-ci, la marque utilise un double balancier. Sur le même axe, deux balanciers couplés chacun à un spiral régulent la marche de la montre. Cela existe ailleurs, direz-vous...oui, deux échappement travaillant de concert peuvent être reliés par un différentiel. Mais ici, rien de tel : les deux balanciers sont superposés et se coordonnent sans différentiel. Nous aurons l'occasion de revenir sur ce concept nouveau, du meilleur tonneau, du grand AP.

Force de proposition

 

La marque

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute Horlogerie suisse.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi