×

Cette recherche est sponsorisée par Cabestan

Rechercher dans :
SIHH
A. Lange & Söhne - Richard Lange Seconde Sautante

A. Lange & Söhne Richard Lange Seconde Sautante

Echappement à force constante et mécanisme de saut sont au coeur de cette pièce qui perpétue la tradition des montres d'observation scientifiques.

La Richard Lange Seconde Sautante associe deux mécanismes qui se complètent l'un l'autre : un échappement à force constante à secondes, pour une plus grande précision, et un mécanisme de saut facilitant l'affichage précis de l'heure, en déplaçant la grande seconde exactement 60 fois par minute. Grâce au mécanisme Zero-Reset équipé d'un embrayage à plusieurs disques, la montre permet de synchroniser l'heure d'un geste rapide et simple: en tirant sur la couronne, l'aiguille des secondes est automatiquement remise à zéro.

La montre se présente dans un boîtier épuré en platine de 39,9mm de diamètre. Le cadran de régulateur de couleur rhodiée est doté d’un cadran auxiliaire des secondes dans sa partie haute, et de deux cadrans auxiliaires plus modestes, ceux des heures et des minutes, placés de part et d'autre du cadran principal.
Dix heures avant que la réserve de marche (42h) ne soit épuisée, un indicateur rouge triangulaire, situé à l'intersection des cadrans auxiliaires des heures et des minutes, rappelle au porteur de remonter sa montre.

A-Lange-Sohne-Richard-Lange-Seconde-Sautante.jpg

Le nouveau calibre de fabrication propre L094.1 offre une transmission constante de l'énergie et un mécanisme de seconde sautante répartis sur deux trains de rouage. Le premier train de rouage actionne le barillet et le balancier et transmet régulièrement l'énergie à la partie réglante à intervalles d'une seconde par le biais d'un échappement à force constante. Le mécanisme, visible à travers une ouverture pratiquée dans le pont de rouage, remplit deux fonctions : il permet de compenser aussi bien l'énergie faiblissante du barillet que les éventuelles fluctuations du couple du mécanisme de seconde sautante. Couplé à un balancier à masselottes d'équilibrage excentrées et à un spiral de balancier de fabrication propre oscillant librement, ce mécanisme garantit une régularité de marche exceptionnelle.
Sur le deuxième train de rouage, le barillet entraîne le mécanisme de saut. Son rôle est de convertir la fréquence d'oscillation du balancier de six alternances par seconde en un seul déplacement de l'aiguille des secondes. Cette séquence commande une étoile à cinq dents fixée sur la roue d'échappement qui effectue avec la roue d'échappement une rotation complète autour de son axe toutes les cinq se cond es. Chaque seconde, une dent de l'étoile libère une pièce que l'on appelle le fouet. Ce levier allongé, entraîné par le barillet, exécute une rotation soudaine à 360° avant d'être bloqué par la dent suivante de l'étoile.

A-Lange-Sohne-Richard-Lange-Seconde-Sautante-back.jpg

La Richard Lange Seconde Sautante est équipée d'un mécanisme Zero-Reset. L'embrayage sur l'axe des secondes se compose de trois disques et d'un ressort spécial façonné à la main. Tirer sur la couronne libère un mécanisme complexe de leviers qui bloque le balancier au moyen d'un ressort et libère l'embrayage : ce processus sépare l'axe des secondes du train d'embrayage, ce qui a pour effet de déclencher une remise à zéro sans frottement. En pressant la couronne, l'embrayage est refermé et le balancier de nouveau libéré : la montre reprend sa marche normale.

 

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

En suivant la vision de Ferdinand Adolph Lange, dont la devise etait « construire les meilleures montres du monde », A. Lange & Söhne poursuit sa recherche de précision et explore de nouvelles voies pour promouvoir l’art de haute horlogerie.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi