X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Breitling

Rechercher dans :
20e Anniversaire
20 ans d'horlogerie - Performance et perfection : partie 1

20 ans d'horlogerie Performance et perfection : partie 1

Des nouveaux matériaux aux régulateurs à haute fréquence –comment les horlogers du XXIe siècle ont repoussé les limites d’une technologie qui date du XVIIIe*

Quoi de plus représentatif de l’esprit d’entreprise que la recherche de la perfection? Nous la poursuivons même avec une technologie qui a été dépassée et surpassée. Les véhicules motorisés nous conduisent d’un point à un autre bien plus rapidement qu’un engin propulsé par les jambes de l’homme mais, comme le confirmeront tous ceux qui ont déjà convoité le dernier cri des motos de Superbike à cadre carbone ultra légères, la comparaison est complètement à côté de la plaque. La photographie numérique haute résolution nous offre le meilleur en matière de pixellisation mais elle n’inspire que les artistes contemporains spécialistes de l’hyperréalisme qui réalisent des œuvres murales avec des pinceaux extrêmement fins.

Il en va de même pour l’horlogerie mécanique. Les oscillateurs à quartz qui ont inondé le marché horloger après 1969 étaient bien plus abordables que leurs équivalents mécaniques et leur perte en prestige était très largement compensée par leur gain en précision. La fréquence standard d’un mouvement à quartz est de 32’768 Hz alors que la moyenne supérieure est de 4 Hz pour un mouvement mécanique. Autrement dit, une ancienne Casio de base est 8’192 fois plus précise qu’une belle montre mécanique qui atteint un montant à 5 chiffres. Actuellement, il est impossible d’égaler un rapport prix /performance comparable dans une montre mécanique. On pourrait se demander à quoi bon essayer ?

Performance et perfection partie 1

MP-09 Tourbillon Bi-Axis Titanium © Hublot

Pour autant, nous persistons. Nous persistons à développer des oscillateurs qui mesurent des fractions de secondes de plus en plus petites, à réduire progressivement les marges d’erreur afin de friser la perfection. Bien entendu, nous ne l’atteindront jamais : la perfection est un principe absolu et nous ne pouvons viser qu’un point asymptote à une branche infinie. Cependant, la précision est aussi attirante qu’elle est inaccessible et donc, en dépit (ou à cause) de cette nature, nous persistons.

Performance et perfection partie 1

MP-09 Tourbillon Bi-Axis Titanium © Hublot

Nous ne vivons pas dans un monde théorique

Au cours des deux dernières décennies, les tentatives en matière de précision se sont réparties en deux grandes catégories. Dans la plus prolifique, on s’est intéressé aux facteurs d’imprécision préexistants. Autrement dit, on a essayé de résoudre les problèmes en examinant les causes de faiblesse courantes du point de vue de la chronométrie et en apportant des améliorations aux éléments concernés. Comment se fait-il que les montres de notre époque présentent des faiblesses chronométriques ?

En théorie, les principes de l’horlogerie mécanique sont tout à fait irréprochables. Une montre est théoriquement capable de fonctionner à jamais, sans la moindre erreur et avec une précision infaillible. Malheureusement pour l’horlogerie mécanique, nous ne vivons pas dans un monde théorique. Les erreurs se glissent de différentes manières, à tous les niveaux imaginables. Elles se produisent quand la transmission de l’énergie n’est pas efficace, quand les composants subissent l’usure du temps, quand la montre reçoit un choc, quand le mouvement est magnétisé, quand le balancier n’est pas parfaitement réglé ou quand la température ambiante est excessive – et parfois, on constate des erreurs qui n’ont pas de raison apparente.

Performance et perfection partie 1

Développement de l’Échappement Constant © Girard-Perregaux

Un horloger spécialisé, qui envisage les points faibles éventuels lors de la construction d’une montre, ressemble beaucoup à une mère qui imagine les catastrophes qui pourraient affecter son enfant. Dans les deux cas, trois méthodes apportent une solution plutôt pertinente aux menaces perçues :

Ll’isolation, la compensation et la modernisation. Isolation: les parents surprotecteurs sont devenus légion au XXIe siècle, époque où l’expression «maman poule » s’est généralisée. Les parents horlogers ont un instinct comparable quand ils ajoutent des dispositifs antichocs ou autres systèmes de protection contre les agressions extérieures.
Compensation: quiconque a déjà inscrit son enfant à des activités sportives ou dépensé des sommes considérables pour des professeurs particuliers, parce qu’il ne réussissait pas dans les études académiques, comprendra immédiatement pourquoi on peut utiliser un petit balancier fragile, sensible aux chocs, et augmenter sa fréquence au maximum afin de compenser les écarts de marche.
Modernisation: tout comme un parent qui chercherait à armer son enfant de compétences et qualités pour affronter les dangers d’un monde impitoyable, les entreprises horlogères ont eu recours à des matériaux innovants pour renforcer la chronométrie de leurs montres.

Performance et perfection partie 1

Mirrored Force Resonance © Armin Strom

Exemples Typiques

Presque tout ce qui est venu améliorer la chronométrie des montres mécaniques de ces 20 dernières années relève de ces trois facteurs, d’un seul ou de plusieurs. Exemple typique : l’arrivée des composants horlogers en silicium qui ont fait une entrée remarquée dans la bien nommée Freak d’Ulysse Nardin (2001).

Performance et perfection partie 1

Freak X Bucherer Blue Edition © Ulysse Nardin

Les propriétés mécaniques supérieures du silicium, à savoir sa légèreté et ses surfaces à faible friction, ont apporté une amélioration considérable par rapport aux composants métalliques qui étaient nettement plus lourds et nécessitaient d’importants processus de finitions. Le nouveau matériau est complètement insensible aux champs magnétiques et, après avoir été recouvert d’une fine couche de dioxyde de silicium, doté d’un comportement thermoélastique stable, d’où la possibilité d’obtenir des spiraux protégés contre les champs magnétiques et les variations de température. De plus, les propriétés du silicium (faible inertie et faible friction) qui ont apporté une amélioration par rapport à l’acier ont également permis aux horlogers de créer des régulateurs ultra rapides, avec très peu d’usure ou de perte d’énergie.

Performance et perfection partie 1

Assemblage de la Mikrotimer Flying 1000 © TAG Heuer

Le tourbillon d’Abraham Louis-Breguet breveté le 26 juin 1801, mécanisme largement reconnu pour apporter une amélioration à la précision des montres mécaniques, peut être considéré comme relevant à la fois de l’isolation et de la compensation. Bien que datant de plus de deux siècles, le tourbillon s’est fait rare avant le XXIe siècle. Devenu de plus en plus populaire et relativement omniprésent, il doit beaucoup à la Master Tourbillon Jaeger-LeCoultre de 2006, incroyablement abordable à l’époque, qui a démontré sans l’ombre d’un doute que le mécanisme pouvait être semi-industrialisé et produit en série sans perdre en performance. Si la Master Tourbillon n’avait pas démocratisé et démystifié le régulateur tournant, il est possible que les innovations le concernant auraient été très différentes au cours des 15 dernières années.

Performance et perfection partie 1

Defy Lab © Zenith

Jaeger-LeCoultre peut également s’attribuer le mérite d’avoir lancé les tourbillons multiaxes, modèles d’un genre particulier qui ont marqué à jamais le nouveau millénaire. Aujourd’hui, on retrouve ces micro-mécanismes cinématiques dans les collections de plusieurs entreprises horlogères, des grandes maisons historiques (Girard-Perregaux, Vacheron Constantin) aux marques indépendantes avant-gardistes (Greubel Forsey, MB&F, Cabestan, Purnell), en passant par des nouvelles venues en haute horlogerie (Harry Winston, Hublot). Tout a commencé avec la Master Gyrotourbillon 1 de Jaeger-LeCoultre (2004). De nos jours encore, certains critiques s’interrogent sur la capacité réelle du tourbillon à améliorer la précision mais les résultats du Concours international de chronométrie de 2009 ont donné une réponse définitive : la Master Tourbillon et la Reverso Gyrotourbillon 2 de Jaeger-LeCoultre ont pris les deux premières places du classement.

Performance et perfection partie 1

Master Tourbillon © Jaeger Le-Coultre

*À l’occasion du 20ème anniversaire de GMT Magazine et de WorldTempus, nous nous sommes lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années en horlogerie dans The Millennium Watch Book, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais, avec une remise de 10% en utilisant le code WT2021.

Commander maintenant

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

Depuis 1791, Girard-Perregaux poursuit la voie de sa tradition de Haute Horlogerie. L’histoire de la Maison est jalonnée de garde-temps légendaires qui allient design pointu et technologie innovante.

En savoir plus >

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique...

En savoir plus >

Jaeger-LeCoultre : BERCEAU DE LA HAUTE HORLOGERIE DEPUIS 1833. Nichée dans le décor serein de la Vallée de Joux, notre Maison offre un sentiment d’appartenance unique. C’est ici, inspirée par les...

En savoir plus >

Les premières années du troisième millénaire ont apporté au monde une nouvelle référence en matière d’horlogerie connue sous le nom d’art cinétique horloger.

En savoir plus >

Performance, précision et prouesse mécanique, la philosophie novatrice de Purnell fait des émules à l’international. Soucieux d’apporter à l’horlogerie contemporaine un regard résolument tourné...

En savoir plus >

Plus de 150 ans de savoir-faire horloger et d'innovations techniques ont permis à TAG Heuer d'être aujourd'hui la référence absolue en matière de montres de sport d'avant-garde. En accompagnant...

En savoir plus >

Ulysse Nardin est une manufacture d’avant-garde inspirée par l’univers marin et proposant des garde-temps aux assoiffés de liberté.

En savoir plus >

Entrer dans l’histoire de Vacheron Constantin, c’est entreprendre un voyage initiatique à travers l’excellence d’une horlogerie séculaire. Chaque pièce procède d’un souffle créatif qui anime...

En savoir plus >

Depuis sa création, Zenith cultive la capacité d’ouvrir de nouveaux horizons en accompagnant quelques-unes des plus remarquables aventures humaines.

En savoir plus >