×

Cette recherche est sponsorisée par Rebellion

Rechercher dans :
SIHH
Vacheron Constantin - Une montre, deux échappements, une réserve de marche exponentielle

Vacheron Constantin Une montre, deux échappements, une réserve de marche exponentielle

Entre trois nuances de bleu, Vacheron Constantin ouvre la voie à une conception très innovante de l’échappement. Une pièce phare du SIHH 2019.

Twin Beat : c’est l’un des noms à retenir de ce SIHH 2019 et, probablement, de l’histoire de l’horlogerie. Une révolution ? Loin de là mais plus difficile encore : une invention reposant sur les techniques existantes, empreinte de bon sens et apportant une réelle valeur ajoutée à l’utilisateur. 

De son nom complet « Traditionnelle Twin Beat Quantième Perpétuel », cette création de Vacheron Constantin augmente considérablement la réserve de marche habituelle (deux à trois jours) pour la porter à un impressionnant 65 jours... sans rien changer des canons de l’horlogerie mécanique, encore moins du barillet. Son secret : sa possibilité de battre soit à 5 Hz, soit à 1,2 Hz. C’est l’utilisateur qui décide, grâce à un poussoir placé à 8h. 

Une montre, deux échappements, une réserve de marche exponentielle

Traditionnelle Twin Beat Quantième Perpétuel © Vacheron Constantin

Mécanique hybride

Pour autoriser un tel débrayage, la pièce embarque deux barillets et deux échappements. Traduction : la Twin Beat possède un échappement qui bat à 5 Hz et un autre, totalement indépendant, qui bat à 1,2 Hz (8 640 alternances/h). Ils sont tous deux visibles à 5h (1,2 Hz) et 7h (5 Hz). La question se pose alors : pourquoi ne pas continuellement porter la montre cadencée à 1,2 Hz pour bénéficier en permanence de la réserve de marcher de 65h ? 

La réponse est technique : pour battre à cette basse fréquence, Vacheron Constantin a dû développer un spiral très particulier, surdimensionné mais beaucoup plus fin. A titre de comparaison, il est presque quatre fois plus petit en section transversale et infiniment plus fragile que le spiral du balancier battant à 5Hz. C’est donc un balancier très fragile qui jamais ne supporterait un porter au poignet. La Traditionnelle Twin Beat est donc conçue pour être portée à 5 Hz et posée à 1,2 Hz. 

Une montre, deux échappements, une réserve de marche exponentielle

La Twin Beat et ses deux échappements © Vacheron Constantin

De l’intérêt du quantième (presque) perpétuel

C’est dans ce dernier cas de figure, au repos, que la pièce offre 65 jours de réserve de marche. Vacheron Constantin a donc judicieusement adjoint à sa Traditionnel un Quantième Perpétuel. La manufacture contourne ainsi l’inconvénient habituel du QP qui est de devoir le porter en permanence, faute de quoi la montre s’arrête, ce qui rend nécessaire de procéder à la fastidieuse reprogrammation de son QP. 

Ici, avec 65 jours de réserve de marche, ce souci ne se pose plus : même après deux mois posée, la pièce peut-être reprise et remontée avec un mouvement parfaitement à l’heure et à la date. Seul regret : la Twin Beat QP n’affiche pas le jour. On imagine une contrainte de taille et de lisibilité : en l’état, la pièce est contenue en seulement 42 mm, une gageure pour un mouvement qui tutoie les 500 composants !

56 nuances de bleu

En parallèle, Vacheron Constantin a choisi le bleu comme dénominateur commun au renouvellement de trois collections : Patrimony, FiftySix et Overseas. Cette dernière se déploie en deux nouveaux modèles à cadran bleu. Le premier, surprenant : une Overseas Tourbillon. On apprécie d’avoir un tourbillon dans la boite de cette légende Vacheron Constantin. En revanche, sur le plan de la cohérence, on s’interroge sur la pertinence fonctionnelle d’un tourbillon au sein d’une pièce orientée sport. 

En parallèle, l’Overseas QP ulta-plate, à propos de laquelle on pourrait d’ailleurs partager la même réserve, se voit elle aussi dotée d’un nouveau cadran bleu. Il complète l’offre actuelle, composée d’un cadran gris et d’un second couleur taupe. 

Une montre, deux échappements, une réserve de marche exponentielle

Overseas Tourbillon et Calendrier Perpétuel Ultra-Plat © Vacheron Constantin

Décidemment très en vogue, le bleu s’applique aussi à la Patrimony, versions trois aiguilles ou calendrier annuel. Ce bleu nuit sied parfaitement au boitier or et l’on apprécie la volonté de Vacheron Constantin de ne pas reproduire les mêmes variations de bleu à tous ses modèles. L’Overseas a son propre bleu, la Patrimony le sien et la nouvelle collection FiftySix (SIHH 2018) également. Son bleu dit « pétrole » s’applique aujourd’hui aux modèles trois aiguilles / date ainsi qu’au calendrier complet – étrangement, pas au modèle date / jour ni au tourbillon, du moins pas encore. 

Une montre, deux échappements, une réserve de marche exponentielle

Patrimony Retrograde Day-Date © Vacheron Constantin

La marque

Entrer dans l’histoire de Vacheron Constantin, c’est entreprendre un voyage initiatique à travers l’excellence d’une horlogerie séculaire. Chaque pièce procède d’un souffle créatif qui anime l’horloger ou l’artisan qui dévoue son savoir-faire à la naissance d’un garde-temps d’exception. La Manufacture travaille également dans un esprit d’éthique sociale et environnementale – elle est notamment certifiée par le Responsible Jewellery Council...

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi