X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Golay Spierer

Rechercher dans :
Vacheron Constantin - Métiers d’Art Hommage à l’Art de la Danse

Vacheron Constantin Métiers d’Art Hommage à l’Art de la Danse

Trois nouveaux garde-temps exceptionnels viennent compléter la premire série présentée en avril 2013.

Présentées en exclusivité lors du gala du New York City Ballet le 8 mai 2014, les trois nouvelles pièces uniques de la collection Métiers d’Art Hommage à l’Art de la Danse sont  fondées sur les temps forts du quotidien d’une danseuse : l’apprentissage, l’entraînement et la représentation. Ces créations issues des ateliers de la manufacture revisitent la technique ancestrale de l’émail grisaille Grand Feu pour mettre en lumière l’art du ballet classique en réinterprétant les œuvres d’Edgar Degas.

En devenant mécène de l’Opéra National de Paris en 2007, la Maison Vacheron Constantin offre aux traditions artisanales des Métiers d’Art de la Haute Horlogerie une scène d’inspiration privilégiée. Ce partenariat célèbre les valeurs sur lesquelles la marque s’est érigée depuis sa création en 1755 : la créativité, l’ouverture sur le monde, le partage de la passion mais également la transmission du savoir et la quête d’excellence.

Métiers d’Art Hommage à l’Art de la Danse, la capture du mouvement et la chorégraphie du temps
Dans un écrin d’or blanc, les ballerines chères à Degas évoluent gracieusement sous la ronde des aiguilles. Trois nouveaux tableaux ont servi d’inspiration au maître émailleur et représentent trois temps forts de la vie de la ballerine: le cours de danse avec Danseuses à la barre datant de 1877 et exposée au Metropolitan Museum of Art (New York, USA) ; les coulisses d’une répétition avec Deux danseuses près d’un portant datant de 1888 et appartenant à une collection privée et, apogée de la vie d’une ballerine, Deux danseuses entrant sur scène peinte entre 1877-1878 et exposée au Fogg Art Museum (Cambridge, USA).

A la manière de Degas, le maître-émailleur de Vacheron Constantin réinterprète l’instant, la gestuelle, l’attitude et la perspective qui – jouée sur le clair-obscur – ancre la scène dans la réalité.

 

Vacheron-Constantin-Hommage_Art_DANSE


Si, habituellement, l’émail grisaille est appliqué sur un émail noir, l’artisan de Vacheron Constantin a choisi de travailler sur une base d’émail translucide brun qui lui permet d’accentuer le relief tout en apportant de la douceur au tableau. Après avoir appliqué cette base, l’émailleur va déposer des pointes de blanc de Limoges qu’il étirera minutieusement à l’aide d’aiguilles, de pinceaux extrêmement fins et même d’épines de cactus pour dégrader la teinte et jouer sur les pigments.

Mise en valeur par la sobriété du boîtier de 40 mm de diamètre, finement poli, l’émail grisaille Grand Feu est entièrement fait à la main. La musique sur laquelle évoluent les danseuses est celle des battements réguliers du mouvement à remontage automatique calibre 2460 SC, entièrement développé et manufacturé par Vacheron Constantin.

Estampillés du prestigieux Poinçon de Genève, les montres sont accompagnées d'un bracelet en cuir d’alligator Mississippiensis noir, cousu main et finition sellier. Disponibles dans les boutiques Vacheron Constantin, elles sont livrées avec une loupe et une brochure dédiée illustrant les différents métiers et techniques liés à cette création.


Galerie photo disponible en cliquant sur l'image en haut de page.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Entrer dans l’histoire de Vacheron Constantin, c’est entreprendre un voyage initiatique à travers l’excellence d’une horlogerie séculaire. Chaque pièce procède d’un souffle créatif qui anime l’horloger ou l’artisan qui dévoue son savoir-faire à la naissance d’un garde-temps d’exception. La Manufacture travaille également dans un esprit d’éthique sociale et environnementale – elle est notamment certifiée par le Responsible Jewellery Council...

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >