×

Cette recherche est sponsorisée par Armin Strom

Rechercher dans :
Seiko - Grand Seiko 62GS

Seiko Grand Seiko 62GS

Pour le 55e anniversaire de Grand Seiko, Seiko réédite la 62GS en plusieurs modèles.

Seiko célébre cette année le 55ème anniversaire de la collection Grand Seiko. Précision, lisibilité, confort et résistance sont les qualités que la marque met en avant avec cette collection.

Après avoir réédité en 2013 le modèle 44GS, et en 2014 le modèle Self Dater de 1964, Seiko met l'accet cette année sur la toute première montre automatique datant de 1967, la 62GS.

Ce modèle automatique offrait une incroyable précision, inégalée à l’époque. Son design décliné du style Grand Seiko, reconnaissable entre tous, a traversé les années. Sur la 62GS, l’absence de lunette est profitable au cadran, qui bénéficie d’une large ouverture, tandis que le polissage Zaratsu, unique à la marque Grand Seiko, offre une finition miroir sans aucune aspérité. La 62GS apparaît donc comme une montre épurée, confortable, fine, d’une grande lisibilité, au succès immédiat et intemporel ; principalement dû à son design si caractéristique. La couronne encastrée apparaît à 4 heures pour souligner que la montre n’a pas besoin d’être remontée manuellement. Les aiguilles, quant à elles sont facettées pour une restitution parfaite de la lumière, comme sur tous les modèles Grand Seiko.

La nouvelle collection 62GS compte huit références. Quatre sont des rééditions fidèles au mouvement automatique du modèle de 1967, tandis que les quatre autres sont issues d’une réinterprétation moderne, battant au rythme des mouvements Grand Seiko les plus sophistiqués, dont le mouvement Spring Drive. Toutes sont des éditions limitées.

Nous vous présentons aujourd'hui les quatre réinterprétations fidèles de 1967, les références SBGR091 (en or blanc), 092 (or jaune), 094 (or rose)  et 095 (acier).

Seiko


Etanches à 100 m, les boîtiers sont complétés d'un verre saphir haute définition double incurvé avec traitement antireflet et le fond est vissé. Les montres abritent le mouvement automatique Calibre 9S65, avec armage manuel, battant à 28 800 alternances par heure et disposant de 72 heures de réserve de marche.
L’emblème du lion sur le fond du boîtier, la configuration du cadran, les index des heures et les logos figurant sur le cadran (notamment « Diashock ») sont tous une parfaite réplique du modèle 62GS d’origine. La couleur du cadran du modèle en acier est aussi fidèlement reproduite.

Les montres se portent sur un bracelet en cuir de crocodile, avec une boucle assortie au métal du boîtier.
La version acier sera produite à 600 pièces, alors que les trois versions en or ne comptabiliseront que 100 exemplaires chacune.

La marque

Depuis ses débuts, Seiko devait être pour Kintaro Hattori “toujours un temps en avance”; cette vision n’a jamais cessée d’inspirer l’entreprise. Dès le jour où il réalisa sa première montre de poche en 1895, il comprit que cette perspective d’excellence qu’il voulait atteindre ne pouvait survenir que si Seiko développait en interne chacun des composants de ses montres.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >