X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Parmigiani Fleurier

Rechercher dans :
Richard Mille - RM 35-02 Rafael Nadal

Richard Mille RM 35-02 Rafael Nadal

Le dernier modèle en date de la collection Nadal dispose d'un mouvement automatique.

Comme il est désormais de coutume à l’approche de Roland Garros, Richard Mille et Rafael Nadal sont à nouveau réunis pour présenter la RM 35-02, première pièce de la collection Nadal à disposer d’un calibre automatique.

De la première RM 027 au boîtier en nanotubes de carbone en 2010, à la récente RM 27-02 avec platine monocoque en carbone NTPT en passant par la RM 27-01 et son mouvement suspendu par câbles, chacun des modèles conçus par Richard Mille avec Rafael Nadal a permis des avancées majeures en terme de développement.

Richard-Mille-RM35-02

La RM 35-02 Rafael Nadal est animée par le nouveau calibre automatique RMAL1, sa platine et ses ponts en titane grade 5 sablé humide, traité PVD/Titalyt® et étiré, lui assurant une grande rigidité et une planéité parfaite des surfaces. Son balancier à inertie variable, cadencé à 28'800 vph, est alimenté par un système de double barillet, pour une autonomie d'environ 55 heures. Inspirée de la RM 35-01, la RM 35-02 est née de la demande de nombreux clients Richard Mille de disposer d’un système de remontage automatique. La marque a choisi d’utiliser son rotor à géométrie variable breveté qui permet d’adapter le remontage à l’activité du porteur de la montre.

Inédit également dans la collection Nadal, le fond de la montre est protégé par un verre saphir traité antireflet laissant voir le calibre sous tous les angles.

Richard-Mille-RM35-02-back

La RM 35-02 automatique Rafael Nadal affiche au choix un carbone NTPT ou un audacieux Quartz-TPT® rouge vif veiné de blanc. Ses couches de silice, d’une épaisseur maximale de 45 microns, sont imprégnées d’une résine rouge spécialement conçue pour Richard Mille puis intercalées par un système de dépose automatisé qui varie la direction des fibres de 45° à chaque couche. Chauffé à 120°C dans un autoclave, le matériau est alors prêt à être travaillé chez ProArt, manufacture dédiée à l’usinage des composants et des boîtiers Richard Mille. La fibre de quartz d’un blanc naturel, non teintée selon l’usage en horlogerie, offre un rapport résistance/poids très élevé, des propriétés non-allergènes et une excellente résistance aux UV. La prouesse des ingénieurs de Richard Mille et de North Thin Ply Technology réside dans le développement d’une résine rouge qui offre un contraste net avec le blanc naturel du quartz et sa résine transparente. Ce Quartz-TPT® rouge peut résister à des chocs allant jusqu’à 5000 g.

La marque

Richard Mille n’a pas cherché à se faire une place dans l’univers horloger, il l’a créée, avec le souci constant de ne rien tenir pour acquis et de faire de l'innovation et de la technique extrême, ses moteurs.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi