×

Cette recherche est sponsorisée par Maurice Lacroix

Rechercher dans :
IWC Schaffhausen - Le premier boîtier de montre en Ceratanium®

IWC Schaffhausen Le premier boîtier de montre en Ceratanium®

Pour le 50e anniversaire de sa collection de montres de plongée Aquatimer, IWC Schaffhausen présente une édition spéciale avec le premier boîtier en Ceratanium®.

Lorsque la plongée avec des bouteilles d’oxygène devient un phénomène de masse, IWC présente la première Aquatimer en 1967. La montre de plongée, étanche jusqu’à 200 mètres, est munie d’une lunette tournante interne pour régler la durée de plongée. Cette montre marque le début de la tradition des montres de plongée de Schaffhausen, qui sont depuis des compagnons fiables pour les aventures sur terre et sous l’eau. Aujourd’hui, IWC fête le 50e anniversaire de cette famille de montres avec le premier boîtier en Ceratanium®.

L’Aquatimer Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois Edition « 50 Years Aquatimer » (réf. IW379403) est limitée à 50 exemplaires. Elle se distingue surtout par le boîtier en Ceratanium® et son attirante couleur noir mat. Les spécialistes d’IWC ont travaillé pendant plus de cinq ans à la mise au point de ce matériau spécial basé sur un alliage en titane. Le métal doit sa surface en céramique noire à un processus de fabrication spécial. Le Ceratanium® est aussi léger et incassable que le titane mais aussi dur et résistant aux rayures que la céramique. Le matériau convainc en outre par sa tolérance cutanée et sa résistance élevée à la corrosion.

IWC Aquatimer 50 years edition Ceratanium

Aquatimer 50 years edition Ceratanium IWC Schaffhausen

Le cadran est noir et quelques autres composants du calibre de manufacture 89802 ont été noircis – par exemple le rotor du remontage automatique. Un calendrier perpétuel digital fait partie des caractéristiques techniques. Il indique la date et le mois avec de grands chiffres dans le style d’une montre « digitale ». Outre les différentes longueurs de mois, il reconnaît bien entendu également les années bissextiles. Le chronographe à fonction flyback indique les temps chronométrés, réunis dans un compteur à 12 heures.

Comme tous les modèles Aquatimer, le garde-temps, étanche jusqu’à 10 bars, est équipé d’une lunette tournante interne pour régler la durée de plongée. Le système SafeDive d’IWC garantit que la lunette tournante interne ne peut être réglée que lorsque la lunette extérieure est tournée dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. En cas de déréglage involontaire de la lunette tournante externe, le temps zéro, durant lequel un plongeur peut remonter à la surface sans paliers de décompression, ne peut en aucun cas être dépassé. Grâce au système de bracelet interchangeable, le bracelet noir en caoutchouc peut être remplacé tout simplement par un autre.

L’édition spéciale Aquatimer, avec un boîtier en Ceratanium®, est disponible dans les boutiques IWC dès septembre 2017 au prix de CHF 50 000.

Mais qu'est-ce que le Ceratanium® exactement?

Lorenz Brunner est responsable du développement des matériaux chez IWC Schaffhausen. Dans cette interview, il souligne les principaux avantages du Ceratanium® et fournit un aperçu du processus de fabrication.

Qu'est-ce que le Ceratanium® ?
Le Ceratanium® est un matériau absolument innovant reposant sur un alliage de titane, alliant les remarquables avantages du titane et de la céramique en une nouvelle matière première révolutionnaire. Il est aussi léger et incassable que le titane mais aussi dur et résistant aux rayures que la céramique. Le matériau convainc car il est bien toléré par la peau, extrêmement résistant à la corrosion et se distingue par son attirante couleur noir mat.

Pourquoi avoir choisi cet alliage entre le titane et la céramique ?
Les excellentes propriétés de ces deux matériaux ont été déterminantes. Le titane pèse environ un tiers de moins que l’acier, est extrêmement résistant et biocompatible. La céramique est inusable, extrêmement dure et résistante aux rayures. Vient s’y ajouter le fait que le titane et la céramique sont étroitement liés à l’histoire d’IWC. En 1980, avec l’IWC Porsche Design Chronographe Titane, nous avons lancé la première montre-bracelet avec un boîtier et des éléments de commande en titane. La prochaine nouveauté d’IWC a suivi dès 1986 : avec la Da Vinci Calendrier Perpétuel (réf. 3755), IWC présente la première montre-bracelet avec un boîtier en céramique d’oxyde de zirconium noire. Par la suite, nous avons également été la première manufacture à fabriquer des boîtiers en céramique à carbure de bore noire (Ingenieur Automatic Edition « AMG GT », réf. IW324602) ou en céramique de nitrure de silicium brune (Montre d’Aviateur Chronographe Edition « The Last Flight », réf. IW388004 / IW388005 / IW388006).

Quelle a été l'impulsion qui a motivé le développement de ce matériau spécial ?
Le souhait de disposer d’un matériau noir ou très sombre a été le point de départ d’un processus de développement qui a duré plus de cinq ans pour fabriquer une montre parfaitement noire. Le matériau spécial ne devait pas seulement se distinguer par d’excellentes propriétés mais aussi offrir plus de liberté de fabrication que la céramique. A ce jour, nous utilisons de la céramique ou de l'acier fin avec un revêtement de caoutchouc pour obtenir des boîtiers noirs.

Quel est le défi à relever avec la céramique ?
La céramique est une matière première poudreuse, mélangée pour former une masse homogène, mise en forme et cuite au four à très hautes températures. La pièce à usiner rétrécit d’environ un tiers pendant cette opération de frittage. Cette diminution de la taille doit être prise en compte dès la phase de construction. Cette opération est très exigeante en raison des tolérances très strictes en vigueur pour les montres mécaniques. La céramique ne peut en outre pas être traitée avec tous les procédés de fabrication. On ne peut par exemple pas forer de trous dans le matériau après la cuisson car la céramique peut éclater. Une montre en céramique requiert des principes de construction qui divergent foncièrement de ceux d’une montre en métal.

Et qu'est-ce qui diffère avec le Ceratanium® ?
Le Ceratanium® est basé sur un alliage en titane, spécialement fondu pour IWC. C’est dans ce métal que sont fraisés, tournés et poncés l’ensemble des composants du boîtier jusqu’à ce qu’ils obtiennent leur forme finale. Ce n’est qu’ensuite que les pièces à usiner sont cuites au four. On assiste à un processus de diffusion grâce à la composition spéciale de l’alliage en titane et la surface du matériau se transforme en céramique.

Qu'est-ce que cela signifie concrètement ?
Après la phase de cuisson, la surface dispose des mêmes propriétés que la céramique. Elle est extrêmement dure et résistante aux rayures et la cuisson lui confère sa couleur noire incomparable. Et le plus extraordinaire, c’est qu’il ne s’agit pas d’un revêtement. Une transformation de phase se produit pendant la cuisson au four. C’est pourquoi la surface en céramique est directement liée au matériau. Pour parler simplement, c’est comparable à un pain. Le pain se dote d’une croûte à la cuisson, qui est ensuite difficile à enlever.

Ne serait-il pas possible de fabriquer le boîtier noir différement  ?
L’industrie horlogère utilise le plus souvent le procédé de dépôt physique en phase vapeur pour fabriquer des boîtiers noirs. Un métal est ici enduit d’une couche ultra-fine de DLC (DLC = diamond-like carbon) dans une chambre sous vide. Un tel revêtement peut se détacher comme on pèle une coquille d’œuf ou éclater si la montre est choquée, ce qui ne répond pas à nos exigences élevées en matière de qualité. En raison de notre longue expérience dans les domaines de la fabrication de boîtiers et des procédés de durcissement, nous avons décidé chez IWC de ne pas faire appel à cette technique.

Quel est l'avenir de ce matériau spécial ?
Avec l’Aquatimer Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois Edition « 50 Years Aquatimer », nous avons prouvé que nous sommes en mesure de fabriquer tous les composants d’un boîtier – donc également le fermoir, la couronne et le poussoir – dans ce matériau spécial. Maintenant, nous devons attendre de voir si ce matériau spécial va convaincre les passionnés de montres. Je pars du principe que nous allons utiliser à l’avenir le Ceratanium® pour d’autres montres. Il est parfaitement adapté pour toutes les utilisations nécessitant légèreté, résistance, solidité, résistance à la corrosion et une couleur noire voyante.

La marque

En mettant clairement l’accent sur la technologie et le développement, IWC Schaffhausen fabrique depuis 1868 des garde-temps de valeur durable. La philosophie, fondée sur la passion de l’horlogerie, vise à conserver un esprit d’initiative inépuisable et une qualité d’artisanat irréprochable.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi