×

Cette recherche est sponsorisée par Vacheron Constantin

Rechercher dans :
Girard-Perregaux - Neo Bridges : le petit pont

Girard-Perregaux Neo Bridges : le petit pont

Le Tourbillon sous Trois Ponts d'Or a connu diverses interprétations. La Neo Bridges est la dernière, sans tourbillon, mais avec les indispensables ponts apparents.

A l'origine, il y avait le Tourbillon sous Trois Ponts d'Or. Un mouvement qui a fait de son architecture apparente une signature Girard-Perregaux, et une réussite exemplaire de ces 30 dernières années d'horlogerie. Puis le concept a été mis au diapason d'une époque friande de volumes, de performance, de constructions originales et de noir. La Neo-Tourbillon avait emprunté un chemin moderne, architecturé, fait de noirs et de gris, interprétation contemporaine d'un classique. La suite logique de cette variation sur un thème profondément ancré dans l'identité de la marque était de garder les ponts et de les réordonner, de les rendre plus accessibles, sans en perdre l'âme. C'est ainsi qu'est née la gamme Bridges, dans laquelle s'inscrit la Neo Bridges.

Neo Bridges : Le petit pont

Neo Bridge Réf: GP08400-0001

L'idée est pleine de bon sens. Dans tous les garde-temps des collections Ponts d'Or, qu'il y en ait un, deux ou trois, c'est le pont qui est déterminant. Dès les débuts de sa montre à Echappement Constant, la marque avait placé des allusions à ces ponts, bien visibles mais n'occupant pas le premier pan visuel. En 2015, Girard-Perregaux avait recyclé le pont classique, en forme de flèche, sur sa série Place Girardet. Fonctionnellement, il avait pris la place la plus noble, celle qui soutient le cœur de la montre, le pont de balancier. Puis en 2017, c'est le pont ajouré, en forme d'arche cintrée, de la Neo Tourbillon qui est devenue le motif de base de la Neo Bridges. Ils sont au nombre de deux. Le plus large est un pont de rouage, sur l'axe 3-9 heures, qui soutient également les aiguilles squelettées. Le second est aussi un pont de balancier. Tous sont sablés, PVD noir et arrimés par des vis polies. 

Neo Bridges : Le petit pont

Place Girardet, une autre manière d'intégrer les ponts d'un Tourbillon sous Trois Ponts d'Or dans un modèle simple © David Chokron

Le reste de la montre est gris anthracite, également sablé. L'impression qui se dégage de la Neo Bridges est celle d'une montre squelette, même si seuls les ponts le sont réellement. Mais ils occupent une telle place qu’ils entraînent avec eux le style général de la montre. En se passant de cadran, peu importe alors que la platine sorti pleine et opaque, ainsi qu'on peut le constater au dos de la montre. Avec un diamètre de 45 mm, bien géré, et surtout avec une épaisseur limitée de 12 mm, la Neo Bridges arrive à procurer une expérience Trois Ponts, ultra moderne, qualitative, sans tourbillon, c'est à dire sans demander la lune en termes de tarifs. 

Neo Bridges : Le petit pont

Neo Bridge Réf: GP08400-0001

La marque

Depuis 1791, Girard-Perregaux poursuit la voie de sa tradition de Haute Horlogerie. L’histoire de la Maison est jalonnée de garde-temps légendaires qui allient design pointu et technologie innovante.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >