X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par GENUS

Rechercher dans :
Ferdinand Berthoud - Le remontoir d'égalité au cœur de la chronométrie

Ferdinand Berthoud Le remontoir d'égalité au cœur de la chronométrie

Pour la troisième fois, un Chronomètre Ferdinand Berthoud est présélectionné au Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

La majorité des montres en compétition au Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG) comporte un mouvement à trois aiguilles reposant sur un échappement traditionnel, un choix qui, en termes de fiabilité, a fait ses preuves depuis plus d’un siècle.

Le remontoir d'égalité au cœur de la chronométrie

FB 2RE.2 © Ferdinand Berthoud

Toutefois, dans la catégorie « Chronométrie » au sein de laquelle se positionne le modèle FB 2RE.2 de la Chronométrie Ferdinand Berthoud, le critère dominant n’est pas seulement la fiabilité, mais surtout la précision – une quête qui animait autrefois le maître-horloger Ferdinand Berthoud et qui guide, aujourd’hui encore, les travaux de la maison qui porte son nom.

Pour atteindre le degré de performance chronométrique le plus élevé, la manufacture a opté pour certains choix techniques radicaux. En effet, le Chronomètre FB 2RE.2 est le fruit d’une combinaison inédite de deux mécanismes de régulation : il s’agit du seul garde-temps disposant d’un remontoir d’égalité une seconde, associé à la force constante d’un dispositif à fusée-chaîne. 

Le remontoir d'égalité au cœur de la chronométrie

FB 2RE.2 © Ferdinand Berthoud

La fusée-chaîne régule le couple en sortie de barillet afin qu’il soit constant, que la montre soit entièrement remontée ou en fin de réserve de marche. Le remontoir d’égalité vient à sa suite: positionné en fin du train de rouage, il lisse le couple délivré à l’échappement. Pour cela, il utilise un ressort d’égalité, sensiblement similaire à un spiral, qui se contracte et se désarme en libérant toujours la même quantité d’énergie, ou « couple ».

Le remontoir d'égalité au cœur de la chronométrie

FB 2RE.2 © Ferdinand Berthoud

Ce remontoir d’égalité fonctionne avec la roue d’échappement. Elle tourne en 5 temps, suivant les alternances du balancier. Pendant les 4 premières alternances, le ressort d’égalité se désarme en libérant une énergie constante. A la 5ème alternance, la roue d’arrêt à trois bras qui jusquelà bloquait le ré-armage est libérée. Cette position permet au mouvement de réarmer le ressort d’égalité, qui va ensuite de nouveau libérer une énergie constante durant les 4 alternances suivantes, et ainsi de suite. L’ensemble du cycle dure 1 seconde.

Le remontoir d'égalité au cœur de la chronométrie

FB 2RE.2 © Ferdinand Berthoud

Pour compléter le dispositif de remontoir d’égalité et assurer ainsi les meilleures performances chronométriques, le Calibre FB-RE.FC a été doté d’un nouveau balancier à inertie variable, à deux bras, de forme aérodynamique, doté de quatre vis d’équilibrage. Son grand diamètre garantit son inertie et sa stabilité tandis que sa fréquence basse de 18’000 (2.5Hz) alternances par heure préserve la réserve de marche.

 

Vous aimerez aussi

La marque

La Chronométrie Ferdinand Berthoud offre une réinterprétation contemporaine de l’œuvre du maître-horloger. Ses garde-temps exclusifs, développés par les maîtres horlogers d’aujourd’hui, sont un hommage à l’excellence d’autrefois.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >