X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Glashütte Original

Rechercher dans :
Armin Strom - Un débat à forte résonance

Armin Strom Un débat à forte résonance

La collection Resonance d'Armin Strom règle la discussion une fois pour toutes.

Il existe quelques moyens sûrs pour entamer une querelle avec les collectionneurs de montres. Si ce sont des fans de vintage, affirmez que la Rolex "Paul Newman" Daytona est moche. Il m’est arrivé de le faire, et le résultat fut aussi amusant qu’alarmant. Si ce sont des proches, dites-leur que le tourbillon n'est pas une complication. Je l'ai aussi déjà fait - en fait, je le fais tout le temps, parce que, voyez-vous messieurs dames, le tourbillon n'est pas une complication

Mais il y a aussi une autre solution, et c'est de loin celle que j’aime le moins (ou le plus, selon mon humeur), parce que la discussion tourne alors à la mêlée générale et on ne trouve jamais de consensus. Abordez le sujet des montres à résonance. 

Je vais vous confier un petit secret. Toutes les montres à un oscillateur mécanique fonctionnent selon le principe de la résonance mécanique. La résonance mécanique n’est rien d’autre que la tendance pour un système à osciller à son amplitude maximale lorsqu'il est excité à sa fréquence naturelle. En d'autres termes, la résonance mécanique est la raison pour laquelle les ensembles balancier-spiral fonctionnent. Vérifiez dans vos manuels de physique. Tout y est.

Le phénomène que tout le monde semble prendre pour de la résonance s'appelle en fait (prenez votre souffle) l’entraînement d’oscillateurs harmoniques par un verrouillage par injection. D’accord, ce n'est pas le terme le plus commercialisable qui soit. En tant que phénomène, il dépend du principe de résonance. Mais l'appeler résonance, c'est comme dire que le poids est la gravité. Le poids est une entité causée par la gravité, mais ce n'est pas la gravité. De même, l’entraînement d’oscillateurs harmoniques par un verrouillage par injection est une cause de la résonance, mais ce n'est pas la résonance. 

En fait, tout ce que vous croyez savoir sur la résonance est faux (sauf si vous vous appelez Jack Forster. Dans ce cas, vous avez sûrement raison).

Bon, voilà la moitié de la discussion réglée. Et vous savez quoi ? Ce n'est pas la moitié la plus facile. Parce que nous en arrivons maintenant à la fonction et à l'utilité réelles de ces montres dites à résonance. Il y en a pas mal et elles s'appellent toutes Resonance d'une façon ou d'une autre, ce qui peut être déroutant. Mais pas pour nous, grâce à la première partie de notre discussion. N’est-ce pas ?

Un débat à forte résonance

Mirrored Force Resonance Fire, 2016 © Armin Strom

Avant qu'Armin Strom ne lance sa Mirrored Force Resonance en 2016, il n’existait pas vraiment de véritable preuve empirique que de telles montres aient jamais fonctionné. Christiaan Huygens, auteur de Horologium Oscillatorium et inventeur du spiral, fut le premier à observer le phénomène, mais son expérience se résumait à deux pendules suspendues à une poutre posée entre des chaises. Pas vraiment la plus scientifique des expérimentations... Abraham-Louis Breguet et Antide Janvier sont allés beaucoup plus loin dans l’expérimentation d’oscillateurs couplés. Breguet est même allé jusqu'à confiner une montre à double balancier dans le vide pour annuler les effets des turbulences de l'air sur la synchronisation des balanciers. Mais là où je veux en venir, c’est que depuis des siècles, personne n'avait fait d'expériences dignes de ce nom, documentées et publiées sur les oscillateurs couplés.

Un débat à forte résonance

Dessin de Huygen de son expériences avec des pendules, en1665

C'est pour cette raison que pendant des siècles, spécialistes en horlogerie et amateurs se sont divisés sur la question de savoir si la montre à résonance n'était pas qu’un gadget qui fonctionne en principe mais pas dans la pratique. Tout le monde s’accordait pour dire que ça marchait avec de grosses pendules, mais que peut-être les montres étaient trop petites pour que les principes mécaniques en jeu soient pleinement exploités.

Et puis est arrivée la Resonance d’Armin Strom. Avec des preuves ! Appuyées et entérinées par le CSEM (Centre Suisse d'Electronique et de Microtechnique), démontrant que deux oscillateurs réglés à la même fréquence et reliés par un ressort débrayable - qui minimise l'amortissement mécanique et permet aux oscillateurs de communiquer par micro-vibrations - a un effet positif sur les performances chronométriques. Ce n'est pas un gadget.

Un débat à forte résonance

Pure Resonance © Armin Strom

Il existe aujourd’hui quatre modèles dans la ligne de montres Resonance d'Armin Strom (ou, comme j'aime à les appeler, des montres à oscillateurs harmoniquse entraînés). Il y a d’abord eu la Mirrored Force Resonance en 2016, puis la Pure Resonance en 2018 et la Dual Time Resonance, dévoilée au Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH) en 2019, et enfin leur dernière Masterpiece, la Minute Repeater Resonance.

Un débat à forte résonance

Dual Time Resonance et Minute Repeater Resonance © Armin Strom

 

Et ça marche vraiment ! Meilleure récupération chronométrique après un choc externe, plus grande stabilité, économie d’énergie (puisque les deux balanciers sont essentiellement verrouillées dans une boucle de rétroaction). Les preuves sont là. Certes, j'aurais aimé qu’elles ne s’appellent pas Resonance, mais ce sont vraiment d’excellentes pièces de génie mécanique, et quant à moi, elles pourraient tout aussi bien s’appeler Dave. Le nom importe peu et ne change rien au fait que cette montre a définitivement réglé la question de l'utilité et de la supériorité chronométrique de l’entraînement d’oscillateurs harm… allez, je ne vais pas tout redire encore une fois. Mais pour l'amour de Dieu, trouvons un autre terme, s'il vous plaît.

 

Lecture 1 commentaire(s)

5 Octobre 2019
Michel Hayard
Le principe décrit dans cet article ne fonctionne que s'il y a un couplage entre les deux résonnateurs. c'est pourquoi je préfère le terme "montre à couplage". Le fonctionnement dépend de la qualité du couplage et contrairement à ce qui est dit, c'est connu et étudié mathématiquement depuis la fin du 19ème siècle. Voir les explications dans les annexes de mon livre sur Antide Janvier.

La marque

La manufacture ARMIN STROM exprime toute la substance de l’héritage laissé par son fondateur. Elle se donne comme ligne directrice de réinterpréter la tradition horlogère. Elle applique à cette fin le principe de rendre visible et de décorer les mouvements dans toutes les étapes de leur conception et de leur réalisation.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi