×

Cette recherche est sponsorisée par Bulgari

Recherche
Rechercher dans :

A. Lange & Söhne Hommage d’un nouveau propriétaire de Datograph Perpetual Calendar

J’ai longtemps entretenu avec A. Lange & Söhne une relation semblable à celle que l’on a avec un ami d’enfance qui s’est un peu égaré avec l’âge. J’appréciais sa compagnie en tête à tête, mais il ne s’intégrait pas au reste de la bande...

Ne vous méprenez pas, je ne suis pas en train de dire que A. Lange & Söhne a fait quoi que ce soit de mal en vieillissant. Au contraire ! En fait, il a fait tout juste. C’est simplement que A. Lange & Söhne ne cadrait pas vraiment avec ma collection personnelle de montres, essentiellement constituée de « grandes marques et de diamètres plus grands encore », et je n’ai jamais eu le sentiment d’appartenir vraiment au cercle des admirateurs de montres rondes classiques.

J’ai même écrit un jour un article affirmant que je n’étais pas assez vieux pour porter une montre A. Lange & Söhne, dans lequel je me persuadais de ne pas acheter la Lange 1 Timezone en or rose, même si elle avait orné mon poignet pendant plusieurs jours. Pourquoi ? Uniquement parce que j’étais « trop jeune »; un individu précoce et inexpérimenté de 41 ans,  lorsque j’ai pris cette décision il y a trois ans.


Pas assez vieux ?
Après la publication de cet article, je me souviens que le CEO de A. Lange & Söhne, Wilhelm Schmid, m’a abordé pendant Baselworld cette année-là et m'a demandé pourquoi je ne me sentais pas « assez vieux » pour porter une de ses montres. Et d’ailleurs, en quoi l’âge était-il un argument dans le choix d’une A. Lange & Söhne ? Son attitude était aimable mais ferme; elle exigeait une réponse, et tout ce que j’ai réussi à faire ce jour-là c’est baisser les yeux, piétiner sur place et marmonner quelques paroles incohérentes.
 

"Not one, not two, but several of my watches today are of the classic round shape."

Les années ont passé. Le jeunot est devenu un homme. J’ai finalement rejoint la foule des admirateurs de montres rondes classiques. Aujourd’hui ma collection a changé, non seulement en style mais en volume. Il ne me reste que quelques modèles "surdimensionnés". Et devinez quoi ? Ce n’est pas une, ni deux, mais plusieurs de mes montres qui sont aujourd’hui en format rond classique. Est-ce la maturité ? Une baisse de testostérone ? Mon goût qui se fait plus sûr ? Quoi qu’il en soit, je suis prêt à corriger les erreurs du passé.

Et je l’ai fait… Il n’y a pas très longtemps, j’avoue avoir échangé un nombre conséquent de montres de ma collection pour acquérir une merveilleuse Datograph Perpetual Calendar en or blanc avec un cadran gris, très rare, qui n’a été produite que pendant deux ans.

Ce n’est pas du tout une montre plate, car A. Lange & Söhne fabrique des montres « à l’ancienne » pour qu’elles durent plusieurs vies. Elle présente une platine trois-quarts, de nombreux éléments de mouvement décorés à la main avec des détails tels que des chatons en or poli pour les rubis, dont chaque jeu comporte trois vis en acier bleui et le typique coq Lange gravé pour soutenir la roue du balancier et le ressort ! Tout cela exige des mouvements robustes et des boîtiers plus épais.

 

A-Lange-Sohne-Zeitwerk


Cet article n’est pas seulement motivé par le remords de ne pas avoir acheté une A. Lange & Söhne il y a des lustres. Même après que cette première Lange 1 Timezone avait capté mon attention et passé du temps à mon poignet. C’est aussi un hommage et une reconnaissance de mon admiration pour le design horloger classique ainsi que pour le savoir-faire remarquable et le sens maniaque du détail qui caractérisent A. Lange & Söhne. Après tout, combien de marques horlogères connaissez-vous qui assemblent et désassemblent leurs montres deux fois pendant les étapes de finition ?


Prisées des ventes aux enchères
Lors de récentes ventes aux enchères horlogères, certaines montres A. Lange & Söhne ont atteint des prix considérables alors même qu’il s’agissait de modèles datant de quelques années seulement. Tous produits en nombre réduit, bien sûr, puisque A. Lange & Söhne fabrique moins de 6'000 pièces par année.

Prenons par exemple l’édition limitée à 15 exemplaires de la Richard Lange Tourbillon Pour le Mérite Handwerkskunst lancée en 2011. Une de ces 15 montres a été vendue chez Sotheby’s en 2013 pour la somme astronomique de € 178'500, une augmentation de 62% par rapport à son prix de vente original deux ans auparavant.

Ces résultats impressionnants lors des ventes aux enchères prouvent que la marque allemande, relancée en 1994 seulement par Walter Lange et feu Günter Blümlein, n’attire pas uniquement les amateurs de design classique et de mouvements haut de gamme, mais également les collectionneurs chevronnés comme moi, qui ont dû passer par beaucoup d’autres marques pour comprendre et apprécier ce qui distingue A. Lange & Söhne.

 

A-Lange-Sohne_Richard-Tourbillon-Pour -le-Merite-Handwerkskunst


 

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

En suivant la vision de Ferdinand Adolph Lange, dont la devise etait « construire les meilleures montres du monde », A. Lange & Söhne poursuit sa recherche de précision et explore de nouvelles voies pour promouvoir l’art de haute horlogerie.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi