×

Cette recherche est sponsorisée par Rebellion

Rechercher dans :
Patek Philippe - Des enchères record

Patek Philippe Des enchères record

Penchons-nous sur quelques stars de Patek Philippe vendues aux enchères pour plusieurs millions de dollars.

Les prix incroyables que certaines montres anciennes Patek Philippe ont atteints aux enchères ont longtemps contribué à renforcer la renommée de la Maison horlogère indépendante genevoise. A Baselworld cette année, la marque elle-même a communiqué sur les succès remportés par ses pièces vintage aux ventes aux enchères, en publiant une liste des «plus prestigieux records» enregistrés depuis le siècle dernier. Dans la foulée, nous avons décidé d’aller encore plus loin et d’établir la liste des garde-temps Patek Philippe adjugés pour plus de 500’000 francs suisses aux enchères ces derniers temps. S’agissant des Patek Philippe vendues pour un prix record, notre liste concorde plus ou moins avec celle proposée par la marque en mars 2016.

Au sommet trône la Supercomplication Henry Graves – qui détient le record absolu, toutes catégories confondues - et qui a été vendue par Sotheby’s pour la somme astronomique de 23'237’000 francs suisses en 2014 (lire l'analyse détaillée d’Aurel Bacs sur cette pièce de tous les superlatifs).
Un modèle unique en acier inoxydable de la Référence 5016 bat une autre supercomplication de Patek Philippe et prend la seconde place de notre liste. Il s’agit de la pièce adjugée pour 7,3 millions de francs suisses lors de la vente caritative Only Watch 2015, établissant du coup un nouveau record du monde pour une montre-bracelet en acier inoxydable vendue aux enchères. D’autres pièces en acier figurent en très bonne place dans notre liste, notamment deux garde-temps mis en vente en 2015 par Phillips en association avec Bacs & Russo, et une Référence 1526 vendue par Christie's en 2008 pour la somme respectable de 4,14 millions de francs suisses.

La spirale Veblen
Ces prix dépassent certainement l’entendement de tous ceux qui ne sont pas des (riches) collectionneurs avertis. Cependant, on peut y trouver une explication dans le travail de Thorstein Veblen, à qui l’on doit le terme «consommation ostentatoire» ("conspicuous consumption"),  inventé en 1899, et dont le nom qualifie désormais des produits pour lesquels la demande augmente en proportion de leur prix, en totale contradiction avec les lois habituelles de l'offre et de la demande. Si on les considère comme des «produits Veblen», plus les montres Patek Philippe sont chères - qu’elles soient anciennes ou modernes, en acier ou en métal précieux – et plus elles sont recherchées. Les complications et la rareté entrent indéniablement aussi en jeu aux enchères, comme le démontrent l’imbattable Supercomplication Henry Graves ainsi que deux Calibre 89 classés dans le top dix. Mais le succès d'un modèle tel que la Référence 2499, un chronographe à quantième perpétuel, dont au moins douze pièces ont été vendues aux enchères pour plus d’un demi-million de francs suisses depuis 2002, suggère qu’un certain effet Veblen dans le monde des enchères n’est pas impossible, même si les prix de cette Référence 2499 ont chuté ces dernières années.

Une sélection de montres Patek Philippe vendues aux enchères pour plus d’un million de francs suisses.

*Sources: Patek Philippe, Antiquorum, Christie’s, Sotheby’s, Phillips in association with Bacs & Russo.

 

La marque

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi