X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Trilobe

Rechercher dans :
Jaeger-LeCoultre - Deux pièces aux enchères

Jaeger-LeCoultre Deux pièces aux enchères

Vente aux enchères d’un exemplaire rare de la Polaris Memodate chez Philipps Genève en novembre 2019 et de l’emblématique Lucky 13 chez Phillips New York en décembre 2019.

Allégorie du temps qui passe, ces pièces d’exception datant du milieu du XXe siècle illustrent l’évolution de l’horlogerie au cours des dernières décennies. Incarnées par chacune des deux montres, les années 50 et 60 ont véhiculé de nombreux changements : d’une part, les avancées dans les domaines de la technologie et de l’aérospatiale, et d’autre part, une conception nouvelle de la plongée sous-marine.

Vente aux enchères d’un exemplaire rare de la LeCoultre Polaris Memodate (1967) chez Phillips Genève en novembre 2019
En 1950, Jaeger-LeCoultre présente sa première montre avec alarme, appelée la Memovox (« la voix de la mémoire »), qui rencontre un franc succès. La Maison décide alors d’ajouter plusieurs fonctionnalités à ce modèle inédit : affichage de la date, remontage automatique et même une alarme permettant de calculer la durée de stationnement dans un parking.

En 1959, Jaeger-LeCoultre décide d’adapter la Memovox à un usage en mer pour répondre à la popularisation grandissante de la plongée sous-marine, un sport d’élite désormais pratiqué par le plus grand nombre. La Maison imagine ainsi un modèle arborant une alarme visuelle (située sur la lunette intérieure) et une alarme sonore (qui vibre contre le boîtier) pour assurer la sécurité du plongeur.

Pour ce faire, Jaeger-LeCoultre crée un fond de boîtier multicouches breveté pour optimiser la transmission du son de l’alarme sous l’eau. Composé de 16 trous, le boîtier externe permet d’entendre et de sentir l’alarme vibrer au poignet. Le boîtier interne, quant à lui, étanchéifie et protège le mouvement de la montre.

Rebaptisée Polaris aux États-Unis ou encore « Montre de plongeur E859 » en Europe, ce modèle arbore trois couronnes qui comportent chacune le motif quadrillé caractéristique des montres Super Compressor. La première couronne permet de régler l’heure, tandis que la deuxième fait pivoter la lunette interne pour chronométrer le temps de plongée et la troisième, le disque central, pour aligner la flèche de l’alarme avec l’heure souhaitée.

Deux pièces aux enchères

LeCoultre Polaris Memodate (1967) © Jaeger-LeCoultre

Fabriqué en 1967 pour le public américain, ce modèle vendu aux enchères par Phillips se distingue par les indications originales présentes sur son cadran. À l’inverse des autres cadrans estampillés Memovox ou marqués du logo de la Maison, ce modèle porte l’inscription « Memodate ».

La caractéristique la plus surprenante du modèle Memodate Polaris est sans aucun doute la combinaison de deux facettes a priori opposées dans l’univers de l’horlogerie : la tradition d’une complication à sonnerie et la fonctionnalité d’une montre sportive.

Vente aux enchères de l’emblématique LeCoultre « Lucky 13 » (1962) chez Phillips New York en décembre 2019
L’emblématique LeCoultre « Lucky 13 » fut offerte à un astronaute américain membre du groupe Mercury Seven par la Chicago Anti-Superstition Society aux côtés de 13 sénateurs américains. Ce geste commémore une prouesse historique : celle du premier astronaute américain à effectuer un vol orbital autour de la Terre.

Deux pièces aux enchères

LeCoultre « Lucky 13 » (1962) © Jaeger-LeCoultre

Arborant le chiffre 13 sur chaque index, la montre célèbre la capsule Friendship 7 utilisée au cours de la mission Mercury-Atlas 6. Friendship 7 fut la 13e capsule spatiale fabriquée par le constructeur aéronautique américain McDonnell Aircraft Corporation. Le choix du chiffre 13 sur le cadran illustre le rejet par la société du fait qu’il soit synonyme de malchance.

Cette cérémonie organisée le vendredi 13 avril 1962 fut mentionnée dans le House Congressional Record le 13 octobre de la même année. Une partie des bénéfices de la vente aux enchères de cette montre sera reversée au John Glenn College of Public Affairs de l’Ohio State University.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Depuis sa création en 1833, Jaeger-LeCoultre n’a pas cessé d’enchanter les amoureux des beaux objets. Ses artisans et artisanes, les gardiens de l’esprit inventif du fondateur de la société Antoine LeCoultre, mettent leurs connaissances en commun pour créer des collections aussi surprenantes que sophistiquées : Reverso, Master, Rendez-Vous, Geophysic® et Atmos. Cette grande marque continue de s’inspirer de son riche patrimoine, et des...

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi